Smart Home, Smart Building, connexion à tous les étages

Smart Home, Smart Building, connexion à tous les étages

La domotique se développe à la faveur de l’essor des assistants vocaux chez les particuliers, mais aussi, dans la gestion des bâtiments.





Les systèmes d’automatisation Nice déployés à Shanghai dans le prestigieux Sinar Mas Plaza, plus haute tour d’un complexe immobilier de plus de 400 000 m² ; la multinationale italienne, acteur majeur dans le secteur de la domotique, de la sécurité et du Smart Home, a ici installé 7 800 moteurs elero JA 06 Soft pour stores vénitiens au profit du meilleur contrôle de la lumière naturelle et du confort de vie.

 

 

« Malgré quelques freins encore vivaces, le marché prend son envol et fait entrer les consommateurs dans une nouvelle ère. »
 

 

Éclosion. « D’après les différentes études, il apparaît que le marché du Smart Home est en évolution et développement. En effet, les besoins existent et vont s’intensifier par des usages, mais également par la réglementation (RE2020…) », observe Gilles Pronost, chef de produits CETIH. Les attentes en termes de sécurité, d’aide à la personne, d’économie d’énergie, de qualité de l'air… impactent l’habitat et le style de vie. « Nous voyons dans nos chiffres une montée en puissance des demandes en domotique (volets roulants, portes, capteurs de menuiserie…), mais il est complexe de définir précisément des pourcentages d’évolution », ajoute-t-il. Certes, « le marché n’augmente pas au même rythme suivant les produits ; alors que la consommation des objets connectés explose, les systèmes de Smart Home enregistrent une croissance plus lente », précise Elsa Sauvage, chef de produit Yale Diy (Assa Abloy). Par exemple, si l’éclairage est facile à connecter, « la serrure de la porte d’entrée, qui garantit la sécurité de la famille, représente un sujet plus sensible pour les consommateurs qui connaissent peu les technologies afférentes ». D’où la nécessité d’effectuer un travail pédagogique…

 

 

La crise comme booster

 

L'avenir du marché du Smart Home en France semble prometteur avec des opportunités dans les domaines de la sécurité, des appareils électroménagers, du divertissement, de l'éclairage, des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation, de la santé, etc. « Les principaux moteurs de croissance sont la sensibilisation accrue à la sécurité avec des consommateurs qui veulent plus de simplicité et d'expérience personnalisée, ainsi que l'adoption croissante des technologies basées sur le cloud », estime Marty Pansy, PDG de Nuki. « Des études et des recherches montrent que les États-Unis sont en tête du marché mondial, mais les spécialistes du secteur s'attendent à une nouvelle augmentation du marché en France, ce qui en fera l'un des leaders de la maison intelligente en Europe occidentale », ajoutet- il. La pandémie impacte la croissance de l'industrie mondiale du Smart Home, qui, seul bémol, « comme dans toutes les industries, les acteurs se trouvent confrontés à des problèmes d'approvisionnement pour la fabrication des composants », constate Marty Pansy.

 

Pour Rehau, « le confinement a permis aux ménages de se pencher sur le confort de leur foyer et cela va forcément doper le marché des objets connectés dans les mois et années à venir ; l’on peut d’ailleurs facilement le confirmer avec l’augmentation des ventes des assistants vocaux qui sont la porte d’entrée de la gestion de nos Smart Systèmes », observe Maxime Boileau, responsable marketing communication Windows solutions France Rehau. Tous les industriels s’accordent sur ce point : les assistants vocaux soutiennent la croissance de l’activité.

 

Dans le neuf, « nous observons une prise en considération des systèmes par les promoteurs immobiliers qui livrent les logements pré-équipés en gestion de performance énergétique et de sécurité », note de son côté Pascal Le Roux, vice-président de CDVI, fabricant de contrôles d’accès. Reste que certains chantiers se heurtent au manque de fibres pour disposer d’un réseau de qualité ou à des incompatibilités de systèmes.

 

 

Les freins persistants

 

Car « les freins, s’ils sont liés à un manque d’information et de maîtrise du sujet, que ce soit par les professionnels ou par les particuliers, proviennent aussi d’une offre très disséminée, distribuée par de nombreux acteurs, peu ou pas d’agrégateurs, des protocoles séparés, bref, la lecture de l’offre et de son utilisation est difficile pour le particulier et donc difficile à vendre pour les acteurs de l’habitat », explique Gilles Pronost. Un avis que partage Franck Pichereau, président de Nice France : « les industriels que nous sommes ont un devoir de simplification, nous devons expliquer les cas d’usage, les bénéfices en termes de confort et de sécurité ». Autre frein, la cyber sécurité. « Face aux risques croissants, il est important de la prendre en compte et de se renseigner sur le degré de sécurité numérique des produits », recommande Pascal Le Roux.

 

 

Serrure connectée Nuki.

 

 

La formation en soutien

 

Faut-il former les poseurs professionnels pour développer le marché ? Oui ! répond Maxime Boileau : « c’est d’ailleurs la clé de voûte du succès, la formation, tout comme l’assistance chantier (sur place ou à distance via une Hotline). Nous travaillons sur ce service que nous allons proposer à nos clients et aux installateurs d’ici la fin de l’année, nous aurons l’occasion de l’évoquer lors du prochain Salon Equipbaie ». Gilles Pronost valide : « la formation est une des réponses pour les professionnels ». Pour rendre la notion de Smart Home accessible, le groupe CETIH réalise des documentations explicitant les besoins et usages, des tutos papiers et vidéos, des webinaires internes et externes contribuant à la vulgarisation de ces sujets. « Notre centre de formation est ouvert à l'ensemble de nos clients et propose différentes sessions en ce sens », ajoute-t-il. Cheffe de produits K•Line, Nathalie Champion considère également « la formation essentielle, car elle doit permettre aux installateurs de se différencier et de conseiller les particuliers ; les professionnels doivent s’imposer comme prescripteurs des solutions, et devenir les "sachant" sur ces thématiques ». Le centre de formation K•Line devrait prochainement proposer un nouveau module de formation Smart Home (2 jours au lien d’un seul précédemment). Chez Franciaflex, Adrian Barragan, responsable formation et digital, se félicite d’avoir été précurseur en la matière : « depuis quatre ans, nous proposons un programme de webinaires mensuel avec un sujet sur la maison connectée par trimestre en moyenne ; nous organisons aussi des formations dans les showrooms de nos clients et nous diffusons des vidéos sur YouTube avec des tutoriels, y compris en accès sur la plateforme franciaflexvideo. com ». Selon Adrian Barragan, les vidéos dédiées à la mai son connec tée recueillent d’ailleurs le plus grand nombre de vues. Nice France commence à réaliser des webinaires et « développe des outils ludiques (des sessions d’une heure) afin d’informer les professionnels massivement, mais à petite dose », déclare Franck Pichereau. Les partenaires Nuki Pro sont aussi formés et bénéficient d’une plateforme spéciale. « Les personnes intéressées peuvent s'inscrire et acheter des produits Nuki à des prix préférentiels. Ils peuvent ensuite les revendre et sont aidés par des outils comme l'aide à l'intégration avec d'autres appareils de la maison nouintelligente par exemple. Les membres du programme Nuki Pro reçoivent également une formation spécialisée et ont accès à du matériel de marketing », assure Marty Pansy. En outre, rappelle Pascal Le Roux, « les installateurs dans le Smart Home et le Smart Building doivent être accompagnés dans le suivi des services, car au-delà des produits, les solutions connectées (comme le contrôle d’accès) relèvent de services ; sur ce point, un énorme travail de pédagogie reste à effectuer, car il s’agit d’un changement culturel ».

 

 

CDVI et le Smartphone.

 

 

CDVI a intégré, dès la conception de son système Atrium Krypto, un module BLE (Bluetooth Low Energy) dans ses lecteurs de badges K2 et K3 (avec digicode) hautement sécurisés. Pour activer cette solution d’identification sur Smartphone, il suffit au gestionnaire d’un établissement d’acquérir une licence de 25 badges Mobile- Pass Krypto, d’attribuer des droits d’accès virtuels a? un utilisateur au fur et à mesure des besoins via le logiciel de gestion, et de lui envoyer à distance sur une plateforme. Le Smartphonese transforme alors en badge, via l’application mobile Atrium BT, téléchargeable gratuitement sur l’Apple Store ou Google Play (compatible avec les montres connectées). Plusieurs modes d’identification sont possibles pour déverrouiller une porte : par appui sur le bouton "ouvrir la porte" de l’application, par balayage du Smartphone devant le lecteur, en mode automatique.

 

 

Les box en première ligne

 

« Aujourd’hui, la Smart Home autorise la connexion des ouvrants, d’ailleurs la plupart des fabricants de menuiseries et de volets roulants proposent des produits connectables, mais le mouvement va plus loin, les GAFA s’entendent, la question de la compatibilité des produits progresse », relève Franck Pichereau. Nice France lance sa propre Box (Yubii Home). « C’est une grande nouveauté pour nous car nous étions jusqu’à présent plutôt spécialisés sur la motorisation des solutions extérieures, or avec cette box, première passerelle qui lie les technologies Nice, Fibaro et elero, ouverte à des tiers grâce à sa compatibilité avec les protocoles Z-Wave® et WiFi™, il devient possible d’interagir avec l’ensemble de la maison, y compris le chauffage grâce à des capteurs de température et d’ensoleillement, etc. », détaillet- il. Les commandes vocales et le contrôle à distance son au rendez-vous. Dans sa Tahoma® Suite, Somfy inclue la commande intelligente Tahoma® Switch qui centralise et connecte les équipements du foyer. Cette nouvelle commande permet de créer deux scénarios favoris et un pilotage via quatre modes (à la maison ou à distance via la commande intelligente, l’application Tahoma®, la programmation automatique ou l’assistant vocal compatible).

 

 

La box domotique Yubii Home développée par Nice est la première passerelle liant les technologies Nice, Fibaro et elero*, ouverte à l'intégration de dispositifs tiers grâce à sa compatibilité avec les protocoles Z-Wave® et WiFi™ (compatible avec plus de 3 000 appareils d'autres marques) ; une nouvelle expérience de maison intelligente qui permet de contrôler le confort et la sécurité et de minimiser l'impact environnemental en contrôlant intelligemment le chauffage, l'éclairage et les appareils électriques.

 

 

Coulissant piloté K•Line.

 

Tahoma Switch signée Somfy.

 

 

Serrures connectées

 

Yale, marque d’Assa Abloy, a lancé au mois d’octobre dernier la serrure connectée Linus® qui a déjà remporté le prix iF Design Awards à Hanovre pour son design et sa facilité d’utilisation. Gestion à distance, distribution d’accès (temporaire ou restreint), ouverture à l’approche, verrouillage et déverrouillage automatique… Linus® offre les solutions d’interactivité attendues et embarque également un cylindre débrayable. « Le cylindre peut être ouvert depuis l’extérieur, même si la clé est à l’intérieur », argumente Elsa Sauvage, cheffe de produit Assa Abloy. En outre, « le cylindre est ajustable pour remplacer le cas échéant le cylindre existant ».

 

La Nuki Smart Lock se positionne comme un point d'entrée dans le monde de la vie connectée. « Il est possible de déverrouiller votre porte d'entrée avec votre Smartphone et profiter de tous les avantages de votre serrure de porte électronique lorsque vous êtes en déplacement, d’attribuer des autorisations d'accès numérique via l'application Nuki et de vérifier à distance l'état de votre porte », résume Marty Pansy. La serrure intelligente s’accompagne d’accessoires comme le Power Pack, batterie rechargeable pour la serrure, ou le système d'ouverture intelligent Nuki Opener pour la porte d'entrée de l’immeuble.

 

Au niveau des portes, Bel’M a participé au développement de la serrure connectée Door-Keeper de Somfy. Hoppe lance une solution d’ouverture main libre avec l’ePoignée HandsFree intelligente, qui reconnaît les personnes autorisées à quelques mètres de la porte grâce à un signal crypté. Alors qu’un point lumineux est projeté au sol, il suffit d’un léger mouvement de pied au-dessus pour que la serrure de la porte se déverrouille !

 

 

Marie Canetta, responsable marketing accès sécurité & connecté Somfy France.

 

 

« Comment considérez-vous le marché à date ? »

 

La croissance du marché s’intensifie car les offres sont plus nombreuses, avec des prix plus accessibles et les usages simplifiés. Les assistants vocaux se  démocratisent et contribuent à développer l’activité Smart Home.

 

 

« Quid de l’interopérabilité des systèmes qui a longtemps été un des freins principaux ? »

 

L’interopérabilité s’accentue. D’ailleurs Somfy s’inscrit dans cette dynamique. Nous avons créé le programme So Open en 2018. L’objectif de Somfy est de proposer une offre unifiée via la Box Tahoma. Elle est aujourd’hui présente dans 500 000 foyers avec plus de 4 millions de produits Somfy connectés et compatibles avec plus de 300 produits de marques différentes dans le domaine de l’éclairage, du chauffage, de la musique, etc. Tahoma est interopérable avec les trois principaux assistants vocaux du marché.

 

 

« Comment accompagnez-vous les professionnels ? »

 

Somfy souhaite accompagner les professionnels dans la gestion de leur relation client, en améliorant l’avant-vente, l’installation et la maintenance. Cela passe par deux axes : la formation technique et la formation à la vente pour mieux comprendre et mieux vendre les produits connectés.

 

 

« Quel(s) nouveau(x) produit(s) proposez-vous ? »

 

Somfy commercialise une nouvelle commande intelligente Tahoma® Switch, accessible au niveau prix, repensée au niveau ergonomique pour une meilleure expérience. L’univers du professionnel a été revu. Une application mobile, Tahoma® pro, leur est dédiée pour une mise en service plus rapide et sans erreur. Elle autorise une gestion centralisée du parc en enregistrant les Box et en y accédant à distance pour effectuer les réglages et appairages, configurer les installations. L’outil de maintenance en ligne Serv-e-Go®, permet quant à lui, de préparer les interventions et de réduire les déplacements lorsque les réglages à distance sont possibles.

 

 

Volet battant connecté Ehret.

 

 

L’ePoignée HandsFree intelligente proposée par Hoppe.

 

 

Fenêtres, volets & stores

 

K•Line s’est positionné avec le coulissant piloté, commercialisé en juillet 2020. « Compte tenu du contexte, nos clients n’ont pas encore eu tout à fait le temps de se l’approprier, le lancement d’un tel produit innovant demande du temps », glisse Nathalie Champion.

 

Franciaflex est accompagné par Delta Dore pour la fabrication de son moteur Well’com® et travaille avec ce partenaire pour régler les questions de compatibilité. « Nous sommes un des seuls fabricants à proposer l’ensemble de l’univers produits connectés (volet roulant, store, Led, détecteur d’ouverture) », assure Adrian Barragan. Préalablement reliés à l’assistant vocal de Google, les produits Franciaflex peuvent désormais l’être à Alexa (Amazon).

 

Autre nouveauté, les moteurs pour volets roulants Delta Dore (Tymoov2) s’actualisent avec une version V2 plus intelligente. Notamment une déclinaison radio (Tymoov RP2) nommée "Radio Performance" qui propose l’un des mécanismes les plus silencieux du marché ainsi qu’une détection plus fine des obstacles. Le système Protect+ protège le mécanisme (lames, attaches, moteur), mais aussi évite le déroulement du tablier dans le coffre. Disponible en version filaire ou radio (en 10 ou 20 Nm), la gamme de moteurs tubulaires recourt à la technologie brushless, éprouvée par 20 000 cycles de tests.

 

Chez Rehau, Maxime Boileau annonce la sortie d’ici la fin de l’année du nouveau système de sécurité Smart Guard, « un système autonome qui préviendra de toute tentative d’intrusion avant même qu’un cambrioleur n’essaye d’entrer dans le domicile », commentet- il. Et en 2022, Rehau devrait proposer des systèmes de ventilation autonome intégrés à la fenêtre.

 

Le groupe CETIH est présent depuis 2020 avec la solution I-Secure (Swao). Cette année, des nouveautés sont annoncées en termes de volets roulants, moteur Tymoov’ + détecteur de fumée connecté, VRO hybride… (Swao), et bientôt le volet solaire. Ehret entre dans l’univers de la Smart Home avec Somfy et la nouvelle motorisation Voletronic io pour équiper ses volets battants. « Io est un protocole connu des installateurs, ils étaient impatients de pouvoir en disposer », commente Philipe Gertz, responsable marketing et communication France. Et d’ajouter : « le volet battant est un produit particulier, il faut parfois sortir de la maison pour le fermer ; avec ce système, la maison s’adapte au rythme de vie de ses occupants et ils gagnent en confort ». Ehret se concentre sur le confort et la sécurité des utilisateurs : Voletronic.io permet d’organiser une simulation de présence et de bénéficier d’un retour d’information sur l’état du volet (fermé ou ouvert). Enfin, FenêtréA déploie une offre solaire sur tous ses volets roulants en plus des coffres extérieurs : VRI Fox, volet roulant intégré (bloc-baie coffre intérieur), volets tradi et tradi express, coffre tunnel et demi-linteau. Le fabricant met à disposition de ses clients une option Sun sur l'ensemble de son offre volets roulants (moteur Somfy, batterie 12 V, panneau photovoltaïque de?portable avec câble de 3 m de raccordement, télécommandes). L'ensemble est pilotable à distance via les Box domotiques (TaHoma, etc.) et bénéficie d'une garantie de 7 ans. Ou quand les énergies propres s’invitent au coeur du Smart Home…

 

 

Le solaire, un choix écologique pour FenêtréA.

 

 

La SBA affiche de nouvelles ambitions

 

La Smart Buildings Alliance for Smart Cities s’est récemment dotée d’un conseil d’orientation stratégique. L’idée étant d’élargir le champ d’actions de la SBA à toutes les sphères de l’immobilier et de la ville. « Notre objectif est avant tout d’aider la SBA à tenir sa promesse, celle de combiner transition numérique et transition environnementale au service de tous les usagers », a précisé Marc Daumas, président de l’Advisory Board dans un communiqué. « C’est dans cette perspective que nous avons sollicité et rassemblé une riche diversité de référents et d’experts parmi les meilleurs acteurs de l’immobilier et de la ville : élu de collectivité territoriale, représentant d’ONG, constructeur, promoteur, établissement financier, aménageur, établissement public d’Etat, foncière, équipementier, architecte urbaniste, énergéticien », a ajouté Emmanuel François, président de la Smart Buildings Alliance.

 

 

Mathieu Le Cointe, directeur Marketing & Communication, Delta Dore Smart Building.

 

 

« Comment se porte le marché du Smart Building en France ? Quels sont les effets de la crise sanitaire ? »

 

Le marché du Smart Building en France es t en plein essor. D’une part, grâce aux nouvelles technologies (IP, produits sans fil, BIM, etc.) et d’autre part, grâce aux nouvelles réglementations (décret tertiaire, décret BACS, RE2020, etc.) qui façonnent notre secteur.

 

La crise sanitaire liée au Covid-19 a bouleversé nos habitudes, notamment en termes d’organisation du travail. Les entreprises et les gestionnaires des bâtiments ont dû s’adapter et repenser les méthodes de travail en apportant davantage de flexibilité, notamment avec le télétravail. Résultat : diminution et/ou optimisation des espaces de travail. La crise sanitaire a également impacté les projets immobiliers qui se sont décalés dans le temps. Ces changements nous ont permis de confirmer notre positionnement vis-à-vis du marché.

 

 

« Quelle est la stratégie innovation produit de Delta Dore ? »

 

Chez Delta Dore Smart Building, la tendance produit s’axe sur les technologies sans fil comme le Lora qui permet de collecter des données au plus près des équipements concernés avec une mise en oeuvre simple. Pour apporter davantage de résilience et développer de nouveaux services tels que décrits par la Smart Buildings Alliance (SBA), Delta Dore Smart Building propose une gamme de controllers IP.

 

Le BIM peut être considéré comme l’une des révolutions technologiques du bâtiment car elle comporte un grand nombre d’avantages, de la conception à l’exploitation du bâtiment. Delta Dore Smart Building a développé une solution BIM Exploitation qui intègre, en son coeur, la maquette numérique.

 

 

« Quelles formations proposez-vous aux professionnels ? »

 

Delta Dore Smart Building propose un ensemble de formations certifiées qui accompagnent la montée en compétence des installateurs/ intégrateurs pour la mise en oeuvre des solutions innovantes. Notre programme de formations s’articule autour de 3 grandes thématiques : la Gestion Technique des Bâtiments (GTB), l’efficacité énergétique et la réglementation. Ils sont les garants d’une installation fonctionnelle et pérenne.

 

 


© Nice – Sinar Mas Plaza (Shanghai)   © Nuki   © CDVI   © K•Line   © Somfy   © Ehret   © Hoppe   © FenêtréA   © Delta Dore
Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits



Dernière revue

N° 296 - Août / Septembre 2021

   

Articles