Le réseau Experts CalorGlass entre dans une nouvelle dimension

Le réseau Experts CalorGlass entre dans une nouvelle dimension

D’ici à 2023, le réseau dédié au vitrage chauffant de Riou Glass ambitionne de passer de 30 à 80 membres. Le groupe familial fondé par Pierre Riou cherche de véritables ambassadeurs pour sa marque CalorGlass.





Lancé en 2015, CalorGlassest d’abord apparu comme un Ovni sur le marché. Le tout premier vitrage chauffant issu de la vision de Pierre Riou et de ses équipes a en effet beaucoup surpris. Ce produit permettait soudain de supprimer les parois vitrées froides et de gagner en confort via la diffusion d’une chaleur douce. Plus de ruptures thermiques : place à la transparence et à la clarté. Mais 6 ans après, Riou Glass demeure le seul fabricant français de vitrage chauffant. Et le réseau Experts CalorGlass compte 30 membres… Par rains du produit, Pierre Riou et Christine Riou Feron, présidente du directoire de Riou Glass, entendent le propulser dans une nouvelle dimension. Et ils s’en donnent les moyens. Sur le plan de la production, tout d’abord. « CalorGlass est aujourd’hui conçu à Fougères (35) sur un site unique en Europe : la fabrication y est complètement automatisée. On ne touche plus au verre. La pose du cordon souple et l’enduction sont désormais automatiques », détaille Stéphane Kergoustin, directeur de Riou Glass AIV. Sur le plan commercial, ensuite. Jamila Azaouzi, la nouvelle directrice du développement commercial, a rejoint Riou Glass en février 2021. En lien avec la direction, elle a imaginé un plan stratégique pour que CalorGlass se démarque. « Nous allons capitaliser sur la marque via notre réseau de partenaires qui constitue un socle incontournable. Et pour passer de 30 à 80 adhérents, nous renforçons notre équipe interne en dédiant 6 commerciaux de nos filiales au développement du produit et recrutons un chef de produit et un animateur réseau. Tout doit être prêt fin juin », annonce Jamila Azaouzi.

 

 

Stéphane Kergoustin, directeur de Riou Glass AIV et Jamila Azaouzi, directrice du développement commercial, croient beaucoup au développement du réseau par l’accompagnement : « nous sommes les seuls à fabriquer notre produit en France et nous pouvons compter sur un réseau d’intervenants aguerris, dont chaque membre deviendra à terme ambassadeur de notre marque ».

 

Un programme d’animation ultra spécialisé permettra aussi d’apporter de la visibilité au réseau. Un magazine et une newsletter vont être lancés en juillet prochain pour étoffer encore la communauté CalorGlass qui compte déjà plus de 4 000 abonnés LinkedIn et une présence forte sur Facebook. « Plus qu’un produit, CalorGlass est un véritable système qui procure du chauffage et évite la condensation sur le vitrage. Ces deux propriétés intéressent les spas et les piscines, mais aussi les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration : les terrasses ne pourront bientôt plus comporter de chauffage électrique et de braseros. Nous devons nous adapter à de nouvelles pistes… », assure Jamila Azaouzi. Reste qu’il n’est pas évident de commercialiser ce produit technique et à forte valeur ajoutée dont le prix de vente conseillé au mètre carré atteint 500€.

« C’est bien pour cela que nous avons développé pour le réseau de nouveaux outils d’études de chiffrage et un logiciel de dimensionnement du vitrage. 5 m² de vitrage CalorGlass peut suffire à diffuser une chaleur douce dans une véranda. L’implantation du vitrage chauffant eststratégique. Des supports d’aide à la vente (fiches techniques, vision de réalité augmentée pour visualiser en 3D du vitrage chauffant dans une menuiserie) vont aussi apparaître. Le réseau en disposera bientôt via Extranet », souligne la directrice du développement commercial.

CalorGlass mise sur la notion gagnant-gagnant : « nous allons permettre à nos partenaires de développer leurs affaires via le Contrat d’Expert CalorGlass, souscrit pour 3 ans. Le droit d’entrée s’élève à 3 700€ et intègre les frais de participation aux dépenses publicitaires. Nous réfléchissons aussi à une redevance annuelle… Mais il n’y aura pas de royalties », indique Jamila Azaouzi.

 

 


© Riou Glass
Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits



Dernière revue

N° 296 - Août / Septembre 2021

   

Articles