Wicona cultive son approche Green pour Batimat

Wicona cultive son approche Green pour Batimat

Pionnière en matière d’éco-conception , Wicona a placé le développement durable au coeur de ses priorités.



Objectif : atteindre, d’ici 2020, un bilan carbone neutre sur l’ensemble du cycle de vie de ses produits. Ainsi, après l’utilisation de barrettes en polyamide, la certification Cradle to Cradle (bronze, puis argent) et ses efforts en matière d’économie circulaire, la société commercialise depuis le mois de mars dernier l’aluminium Hydro Circal 75R. Un matériau bas carbone constitué à 75 % de matières recyclées issues de menuiseries en fin de vie.

 

Ce fil conducteur se poursuit côté Smart Building puisque, pour Wicona, la Smart City sera green. En effet, avec un secteur du bâtiment responsable de 45 % de la consommation énergétique et de 20 % des émissions de gaz à effet de serre, impossible de faire l’impasse sur le pilotage intelligent des bâtiments. Aussi, la marque entend-elle apporter sa pierre à l’édifice de l’automatisation du bâtiment en fournissant des briques technologiques durables et écoresponsables permettant d’améliorer, d’optimiser ou de faciliter le quotidien de tous.

 

Nouveautés connectées

 

Cette démarche innovatrice se traduit notamment par trois nouveautés. Tout d’abord Wicline 75 Max, la première fenêtre en aluminium recyclé, connectée. Basée sur la série Wicline 75 EVO, cette fenêtre affiche des lignes fines et épurées pour une luminosité maximale. De quoi répondre aux exigences majeures des architectes et maîtres d’ouvrage : design/esthétique, performances thermiques, luminosité maximale et respect de l’environnement.

 

Nominée aux Trophées de l’Innovation, la fenêtre respirante VEC Smart Window EVO interagit avec les systèmes de gestion technique du bâtiment (GTB) © Wicona

 

Elaborée à partir d’aluminium post-consommation, issu de menuiseries récupérées sur les chantiers de déconstruction, le modèle Wicline 75 Max compte un taux minimum de 75 % d’aluminium recyclé dans sa composition. À la clef : une empreinte carbone réduite en moyenne à 2 kg de CO2 par kilogramme d’aluminium produit. De plus, cette fenêtre durable se distingue par sa barrette isolante fabriquée à partir de polyamide recyclé. Mais surtout, Wicona l’équipe d’un capteur d’ouverture/fermeture autonome, électromagnétique, sans fil et sans piles dévoilé à l’occasion de Batimat. Le Dynamic Locking Sensor (DLS) communique avec les systèmes de GTB grâce à la technologie EnOcean et utilise l’énergie fournie par la pression mécanique générée lors de l’ouverture/fermeture de la menuiserie (effet électromagnétique).

 

Deuxième nouveauté, la fenêtre respirante VEC Smart Window EVO connectée. Cette fenêtre avec vantail de service et store intégré (elle allie hautes performances thermique et acoustique, et protection solaire) s’équipe, dans sa version Smart, d’une carte électronique spécifique de contrôle et de communication. Se distinguant par son interopérabilité, le système Smart Window EVO est capable de communiquer et d’interagir avec la majeure partie des systèmes de gestion technique du bâtiment (GTB).

 

Un stand en aluminium recyclé

 

Fidèle à son engagement en matière d’écoresponsabilité, Wicona sera présent avec un stand de 357 m² réalisé en aluminium Hydro Circal 75R. Une première ! Il s’agit d’une réplique de celui dévoilé au Salon Bau de Munich (Allemagne) en janvier dernier.

 

© Wicona

 

Le cabinet d’architecte Atelier Seitz a proposé une représentation conceptuelle de la ville. Puisant son inspiration à la fois, dans la densité new yorkaise avec son nécessaire poumon Central Park et le miroir de Marseille, Atelier Seitz bouscule les codes et propose une vision décalée de la ville, où le miroir transforme l’esplanade en espace de respiration et offre une prospective de la ville dédiée au confort et au bien-être de ses habitants.

 

Enfin, Wicona a mis au point Flap antipollution. Tout est parti du constat suivant : 87 % de la population mondiale vit dans une zone où les quantités de particules fines excèdent les recommandations de l’OMS.

 

Et en France, la pollution atmosphérique, 2e cause de mortalité évitable, constitue un enjeu majeur de santé publique. C’est pour répondre à cette problématique que l’entreprise a développé une nouvelle version de son volet d’aération naturelle doté d’un système inédit de purification et renouvellement d’air intérieur. Il a pour base technique l’ouvrant de ventilation naturelle Wicline 75 EVO (en structure 75 mm) équipé dans sa nouvelle version d’une membrane unique en nanofibre. Intégrée dans un coffre et motorisée, celle-ci se déploie lorsque le niveau de qualité d’air intérieur est insuffisant ou dès que le système d’ouverture du volet est actionné pour filtrer toutes les pollutions présentes dans l’air à l’extérieur du bâtiment ; tout en assurant le renouvellement de l’air.

 

M.L.

Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Produits







Articles

Agenda