Le Futuroscope à la chasse au bruit

Le Futuroscope à la chasse au bruit

Le parc d'attraction commande un développement sur-mesure de la solution anti-bruit Tilde® à la PME Française Orosound, pour assurer le bien-être de ses animateurs



Avec deux millions de visiteurs par an, le Futuroscope est le 2nd parc d’attractions de France en terme de chiffre d’affaire. C’est avec une jeune entreprise française experte en innovation acoustique, Orosound, que le Futuroscope a choisi de collaborer afin d’assurer la Qualité de Vie au Travail de ses salariés. Les deux entreprises françaises ont ainsi travaillé main dans la main pour répondre au double besoin d’isolation et de communication des animateurs de l’attraction « Danse avec les Robots ».

 

Bien-être sonore dans les attractions en intérieur : le cheval de bataille du Futuroscope

 

25 attractions sont proposées dans le parc du Futuroscope, et chacune a un environnement sonore qui lui est propre. Dans la plupart des animations en extérieur, il n’y a pas de souci d’exposition au bruit. A contrario, les animateurs d’attractions en intérieur évoluent dans des environnements sonores parfois complexes, où les machines, la musique diffusée pour créer une expérience immersive, et les réactions des visiteurs génèrent un bruit constant. C’est le cas de l’attraction « Danse avec les robots » qui propose une ambiance de type boîte de nuit. Dix robots de sept mètres de haut dansent sur différentes musiques. Les adolescents et adultes sont installés dans leurs bras articulés à 360°.


« Sur cette attraction, nous nous sommes rendu compte à plusieurs reprises que nous atteignons le seuil autorisé de 85 décibels lors de pics », précise Laetitia Riveron, Directrice des Ressources Humaines du Futuroscope. « Sachant que la fatigue auditive apparaît lors d’une exposition supérieure à 75 décibels, nous avons décidé que le seuil à ne pas dépasser pour assurer le bien-être de nos animateurs serait de 74 décibels », poursuit-elle.

 

Conserver la communication en se protégeant du bruit : un pré-requis rempli par Tilde®

 

Les équipes RH du Futuroscope conjointement avec celle des attractions, ont alors recherché une solution qui permette aux animateurs de se protéger du bruit, tout en restant en capacité de communiquer avec les visiteurs. C’est en 2018, au CES de Las Vegas, qu’ils découvrent les écouteurs Tilde® pour la première fois.


« Au départ, nous avons compris que la solution Tilde® n’avait pas été élaborée pour des animations de ce type, mais pour les open-space principalement. Malgré tout, l'innovation nous a tout de suite plu, et nous étions persuadées de sa pertinence pour le Futuroscope puisque la technologie de filtrage sélectif brevetée par Orosound offre de réduire le bruit tout en préservant la voix en face-à-face » indique Véronique Guimard, Responsable accueil et attractions.

 

Orosound adapte sa technologie anti-bruit pour les collaborateurs du Futuroscope

 

La médecine du travail du Futuroscope a également pris part au projet, et a alerté Laetitia Riveron et Véronique Guimard sur le seuil de décibels à ne pas dépasser. Le niveau de bruit au sein de l’attraction pouvant parfois atteindre 92 décibels, il était alors nécessaire de proposer par défaut une réduction de bruit de 18 décibels, afin de ne jamais excéder le seuil de 74 décibels, conjointement choisi.


Dans leur version commercialisée, les écouteurs Tilde® proposent une réduction de bruit modulable d’aucune atténuation à -30 décibels. Grâce à un développement réalisé par l’équipe d’ingénieurs de Orosound spécifiquement pour le Futuroscope, les écouteurs utilisés par leurs collaborateurs offrent une annulation de bruit de -18 décibels, ajustable jusqu’à -30 décibels. L’équipe de « Danse avec les Robots » n’est donc jamais exposée à un niveau de bruit susceptible de générer de la fatigue auditive, ce qui améliore nettement leur qualité de vie au travail.


« Plus de 60% de nos collaborateurs sont des ingénieurs, experts en acoustique, traitement du signal, et logiciel embarqué. Notre savoir-faire et notre flexibilité nous permettent de faire évoluer rapidement notre technologie en fonction des problématiques de nos clients, à l’instar du Futuroscope. Nous sommes fiers de cette collaboration qui prouve que notre produit trouve son usage dans de nombreuses situations », pose Eric Benhaim, Directeur technique et co-fondateur d’Orosound.

 


Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Produits







Articles