Warema, dans la lumière du droit immobilier

Warema, dans la lumière du droit immobilier

Mal connues et peu exposées, les relations entre industriels-fabricants et avocats en droit de la construction s'avèrent plus fondamentales que jamais face aujourd'hui aux exigences et évolutions du bâtiment.



Peu après la création de Warema France en 2008, René Lebenthal s'est entouré des services de Maître David Hartmann, avocat spécialiste en droit de la construction et immobilier du cabinet parisien Alaris.

 

Une équipe en étroite collaboration : (de gauche à droite) René Lebenthal, fondateur et dirigeant de Warema France ; Yasmina Willendorf, cheffe du service commercial sédentaire Warema France et David Hartmann, avocat de la construction © V&MA

 

Egalement inscrit au barreau de Berlin et de New York, David Hartmann offre une vision juridique indispensable au bon déroulement d'un chantier, mais questionne également nos rapports aux défauts ou encore à celui du design. Un débat passionnant qui s'appuie autant sur les fondamentaux du code civil que sur la jurisprudence, ouvrant par la même une dimension intellectuelle et empirique novatrice.

 

« Il est impossible d'aborder un chantier sans avocat », relève René Lebenthal, « il faut un juriste pour minimiser les risques. Warema engage de nombreux enjeux avec de gros contrats et une production architecturale qui nécessitent plusieurs niveaux d'intervention ; avis, relectures, conseils... avant, pendant et après réalisation, notre avocat sécurise et nous rassure dans tous les cas de figure représentatifs et nos domaines d'intervention avec les façadiers et entreprises générales du bâtiment ».

 

Warema a équipé le siège social futuriste SASOL, à Johannesburg, de ses BSO E80A6S et E80A2S, ses stores ZIP d’occultation totale, stores à enroulement et automatismes LONMSE. Ce vaisseau spatial de verre flotte au-dessus de la cité du haut de ses 47 m © Warema

 

Acteur majeur et concepteur de solutions et de gestion intelligentes en protection solaire, Warema déploie la diversité d'une offre et services haut de gamme largement récompensés, dédiés au confort, au design et à la technicité ; autant de paramètres et de valeurs que le fabricant entretient à tous les stades jusqu'à la pose. Une promesse de qualité que défend rigoureusement René Lebenthal, confortée par l'expertise de David Hartmann. « Nous travaillons dans une relation de confiance mutuelle et parlons le même langage dans une approche spécialisée commune franco-allemande », s'expriment dans un même ensemble les deux partenaires.

 

Tout premier bâtiment au monde à recevoir le label Diamant du DGNB, le 50Hertz Netzquartier situé dans l’Europacity à Berlin, est équipé de la centrale climatique Warema climatronic® 3.0 KNX, système d’ombrage annuel optimisé pour chaque pièce et garantit une protection contre le vent © Warema

 

« Dans les faits, en Allemagne, l'architecte par exemple, se présente surtout avec un profil d'ingénieur, plus technique, alors que l'architecte français, plus souple, se revendique davantage en tant qu'artiste ; en France, la fantaisie architecturale puise davantage dans l'imaginaire ». Des différences culturelles et des complémentarités impliquant une expertise congruente et adaptée, laquelle « évolue avec les produits, les normes thermiques, acoustiques, environnementales, européennes, françaises et allemandes et avec la diversité des labels HQE, BREEAM (BRE Environmental Assessment Method), BBC, E+C-... », note David Hartmann. « La jurisprudence évolue plus vite que le code civil, et la technique, à travers les CCTP DTU, FDES, certifications du CSTB, etc., concrétise et vient définir le sens d'un défaut notamment, l'esthétique, l'impact de l'empreinte carbone, où l'indexation change la donne, car un chantier pollue énormément », soulève l'avocat polyglotte, qui sur le terrain, où cohabitent droit du travail et droit immobilier, peut retrouver une quarantaine de nationalités différentes. Une précieuse expertise juridique qui participe à la légitimité et à la reconnaissance des produits Warema mis en oeuvre.

 

Un nouveau bâtiment pour Warema France

 

La filiale française emménagera cet été dans un nouveau corps de bâtiment, toujours à la Garenne-Colombes, 92 avenue du général de Gaulle ; cet ancien atelier qui offre de nouvelles fonctionnalités et favorise la convivialité, accueillera
toute l’équipe en open space avec terrasse extérieure, et un tout nouveau showroom idéalement situé… Pendant qu’à Marktheidenfeld, Warema a revu toute l’architecture intérieure de son siège allemand, ouvert sur de nouveaux espaces
collaboratifs privilégiant la transversalité, renforçant créativité et bien-être au travail.

 

A.B.


Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Produits







Articles

Agenda