HQE-GBC révèle les trésors cachés des bâtiments rénovés pour la planète

HQE-GBC révèle les trésors cachés des bâtiments rénovés pour la planète

Dans la continuité des travaux sur l’Analyse des bâtiments neufs, HQE-GBC propose aujourd’hui une méthodologie basée sur le référentiel E+C- pour l’évaluation des performances environnementales des bâtiments rénovés.




Cette démarche visant à faire progresser les pratiques de rénovation est issue du programme d’innovation collaborative HQE Performance et repose sur les résultats du test initié en 2017.

 

Philippe Van de Maele, Président de l’Alliance HQE-GBC, souligne : « Ces observations démontrent, pour la première fois, que les bâtiments rénovés recèlent de nombreux trésors et peuvent être, sur le plan environnemental, aussi bons voire meilleurs qu’un bâtiment neuf.”

 

Vers une évaluation de la performance environnementale des bâtiments rénovés

 

Anticiper le changement pour contribuer à son écriture. Telle est la vocation du programme d’innovation collaborative « HQE Performance » que l’Alliance HQE-GBC conduit depuis plusieurs années, avec le soutien de ses partenaires. Cette démarche collective et volontaire vise à développer pour les différentes thématiques du cadre de vie bâti une méthode d’évaluation des performances qui soit scientifiquement reconnue mais aussi source d’amélioration et de généralisation des bonnes pratiques.

 

Après les Tests HQE Performance sur les bâtiments neufs qui ont nourri le lancement de l’expérimentation E+C-, l’Alliance HQE-GBC a ainsi lancé en 2017 un test pour les bâtiments rénovés afin de mobiliser les acteurs autour d’une méthodologie commune et d’identifier les leviers d’action de la rénovation à faible impact environnemental. L’objectif de cette méthode ACV appliquées aux bâtiments rénovés : oeuvrer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre du parc existant et s’inscrire dans une logique d’économie circulaire.

 

Ces travaux ont réuni 23 projets de bâtiments rénovés, soit un groupe de 70 personnes aux profils diversifiés : maîtres d’ouvrage, maîtres d’oeuvre, industriels, certificateurs, experts… issus de tout l’Hexagone. Les tests ont été réalisés grâce à l’engagement volontaire de chacun des testeurs qui bénéficiait d’un support technique de l’Alliance HQE-GBC, du Cerema, de Cerqual Qualitel Certification, de Certivéa et du CSTB.

 

Leur mission, tester une méthode commune de calcul des impacts environnementaux et identifier les points bloquants de mise en oeuvre sur le terrain afin d’imaginer des solutions adaptées.

 

Du test aux outils opérationnels pour les bâtiments rénovés

 


À l’issue des résultats du test HQE Performance ACV Rénovation, l’Alliance HQE-GBC met à disposition des professionnels une nouvelle publication intitulée « Bâtiment rénovés au regard de E+C- et de l’économie circulaire, Premières Observations ». Celle-ci met en lumière et analyse 7 observations relatives aux différents indicateurs :

 


1 - « Pour les bâtiments rénovés de ce test, si la rénovation est ambitieuse d’un point de vue énergétique, alors ils peuvent viser les mêmes niveaux de performance énergétique que ceux d’un bâtiment neuf. »

2 - « Pour les bureaux rénovés de ce test, l’énergie grise représente entre 17 et 42 % de la consommation d’énergie primaire totale. »

3 - « Pour les bâtiments rénovés de ce test, les émissions de gaz à effet de serre se répartissent à quasi part égale entre les PCE et l'énergie tous usages. »

4 - « Pour les bâtiments rénovés de ce test, les familles de produits et équipements les plus impactantes sur le réchauffement climatique sont différentes de celles des bâtiments neufs. »

5 - « Pour les bâtiments rénovés du test, la quantité de déchets non dangereux est au minimum divisée par 2 par rapport à celle d’un bâtiment neuf. »

6 - « Pour les bâtiments rénovés du test, les lots ayant le plus d’impact sur l’indicateur déchets dangereux sont les lots techniques CVC et courant fort. »

7 - « L’économie circulaire, c’est aussi diminuer l’épuisement des ressources, un indicateur ACV à explorer. »

 

Une nouvelle étape du programme d’innovation collaborative HQE Performance

 

Si le Test HQE Performance ACV rénovation a permis une fois de plus d’obtenir des résultats majeurs pour contribuer positivement à la performance environnementale des bâtiments, il a aussi révélé le besoin de développer des repères au-delà du seul indicateur carbone notamment pour les déchets, l’épuisement des ressources… C’est pourquoi, l’Alliance HQE-GBC a récemment lancé le nouveau Test HQE Performance “Economie Circulaire”.

 

L’Alliance HQE-GBC

 

Elle réunit syndicats, fédérations professionnelles, sociétés en direct, collectivités et professionnels à titre individuel. Bâtiment, aménagement, infrastructure à toutes les étapes de leur cycle de vie – construction, exploitation, rénovation – sont au coeur de son ADN dans une vision transversale et globale alliant qualité de vie, respect de l’environnement, performance économique et management responsable. Par les démarches volontaires qu’elle suscite en France et à l’international, l’association agit dans l’intérêt général pour innover, améliorer les connaissances, diffuser les bonnes pratiques et représenter le secteur du cadre de vie durable. Elle est le membre français du World Green Building Council (World GBC).

 

À propos de HQE Performance

 

Lancé en 2010, HQE performance est le programme d’innovation collaboratif de l’Alliance HQE-GBC. L’objectif qui anime ces travaux est de disposer d’indicateurs communs qui permettent de définir et d’évaluer, de façon universelle, un bâtiment et un quartier durables. Trois types de productions sont issues d’HQE Performance :

 


- Des mémentos, cadre de définition – l’enjeu est souvent d’appréhender un nouveau sujet, de se doter d’un vocabulaire commun… pour se comprendre et permettre à tous de s’engager vers l’action.

- Des règles d’évaluation, protocole qui fixe des méthodes opérationnelles d’évaluation. Elles ont souvent en toile de fond des normes, mais viennent les préciser pour une évaluation opérationnelle et homogène entre projets. Elles sont construites de façon itérative via des tests avec des acteurs de terrain sur des ouvrages réels.

- Des guides pratiques, pour faciliter l’appropriation des règles d’évaluation par les acteurs.

 



Source : verre-menuiserie.com

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Aménagements extérieurs

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 
Dernière revue
N° 313 - JUIN 2024

  magazine  

Produits


Nouveautés Produits