Reynaers Aluminium répond à un projet hors norme sur Bordeaux

Reynaers Aluminium répond à un projet hors norme sur Bordeaux

Dessiné et conçu par le cabinet international L35 Architecture, le nouveau centre commercial Ginko 2 a fait l’objet d’un traitement particulier par l’entreprise Coveris en collaboration avec Reyaners.



Depuis plus de 10 ans, la ville de Bordeaux enregistre une croissance démographique soutenue, donnant lieu à un développement urbain continu. Situé dans le nouveau quartier de Bordeaux Lac, au nord de la ville, le nouveau centre commercial Ginko 2 vient renforcer la tendance actuelle à créer des zones de mixité où il fait bon vivre, dans lesquelles cohabitent des bâtiments de logements, des surfaces commerciales et des espaces de travail. 
Dessiné et conçu par le cabinet international L35 Architecture, ce projet hors norme a fait l’objet d’un traitement particulier par l’entreprise Coveris, spécialiste dans la fabrication et la mise en œuvre de solutions à hautes valeurs techniques et architecturales. Le savoir-faire de l’entreprise s’est particulièrement concentré sur la réalisation des façades mur-rideau vitrées, notamment sur les espaces commerciaux et de restauration des lots P7, P5, P4 et P3. Comme le souligne Damien Romani, directeur commercial et développement chez Coveris, « l’objectif était d’avoir une façade lisse, proche de l’aspect VEC, en intégrant différentes contraintes et notamment le calcul des verres bombés qui se situent sur un des îlots tout en ayant une économie de projet qui permettait d’y répondre favorablement ».

 

Des façades aux vitrages bombés et clamés de grande dimension

Afin d’obtenir une façade vitrée lisse de type VEC, le choix s’est orienté vers le système CW60 SC à vitrage clamé qui offre l’avantage d’une structure porteuse à la vue d’aluminium réduite de 60mm de largeur.  « L’utilisation du système à vitrage à clamer permet de s’adapter parfaitement à l’esthétique recherchée d’une façade lisse. Cette solution reste une solution intermédiaire intéressante entre la façade mur-rideau à serrage et la façade VEC », précise Damien Romani. Le caractère hors norme du projet se traduit notamment par la mise en œuvre de vitrages de 5m de haut allant jusqu’à 1,8 m de large, ayant un poids unitaire de 440 kg. L’exigence de performance thermique élevée a trouvé sa réponse par l’intégration de triples virages, à l’image de la zone de restauration du lot P4. Comme précisé par le responsable technique « une attention particulière a été portée sur les aspects environnementaux du projet, ce qui a donné lieu à l’obtention d’une certification BREEAM pour les commerces ».
Le caractère singulier du projet provient également des vitrages des murs-rideaux qui ont nécessité une étude approfondie. Le principe mis en œuvre est un patchwork de 2 à 3 couches de sérigraphie en bande filante verticale sur chaque vitrage, avec des zones de positionnement qui se chevauchent et d’autres ouvertes procurant ainsi, côté extérieur, une véritable sensation de volume et de profondeur aux façades des bâtiments. 

 

Des adaptations spécifiques pour le traitement des façades mur-rideau

Destiné à recevoir un large éventail de marques commerciales, les façades mur-rideau des différents lots ont fait l’objet d’adaptations spécifiques et notamment l’intégration dans la structure porteuse de points d’ancrage pour la mise en œuvre de la signalétique de chaque enseigne. Afin de conserver la cohérence architecturale de l’aspect lisse et continue de la façade CW60 SC, des pièces de fixation ont été conçues, garantissant ainsi la parfaite résistance des garde-corps situés sur le rooftop du bâtiment P7.

 

L’aboutissement d’un travail conjoint 

La solution technique de la façade mur-rideau CW60 SC utilisée sur le projet Ginko 2 est issue de la collaboration entre Reynaers Aluminium et l’entreprise Coveris. Comme le souligne Damien Romani, « le système technique existait dans la gamme des solutions proposées par le groupe Reynaers, mais demandait des adaptations afin de répondre aux réglementations et aux exigences du marché français ». Le traitement des façades avec le mur- rideau à clamer est le résultat d’une collaboration qui s’est exprimée sur de précédentes opérations qui ont donné lieu à plusieurs ATEX. « Nous avons fait valoir ces expériences communes en s’appuyant sur les justifications des ATEX précédentes. Cette réalisation est une forme de capitalisation sur les développements que nous avons faits ensemble sur la base du système CW60 SC », précise le responsable technique du projet Ginko 2.

 

Calendrier du projet :


•    2017-2018 : études techniques façades
•    2019-2020 : fabrication et pose des façades
•    2020-2021 : livraison 


Intervenants :


•    Maître d’ouvrage : Bouygues Immobilier
•    Agence d’architecture : cabinet L35 Architecture (Paris)
•    Maîtrise d’oeuvre d’exécution : EGIS Bâtiment Sud-Ouest
•    AMO certification : ELAN 
•    Bureau d’études structure : BET Le Joncour et SSO
•    Entreprise de menuiseries : société Coveris


Solutions techniques utilisées :


•    Façade mur-rideau à clamer CW60 SC 
•    Pièces de fixation spécifiques
•    RAL 9007


© L35 Architecture/Coveris/Reynaers Aluminium
Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits



Dernière revue

N° 301 - Mai / Juin 2022