markilux, confiant en l’avenir après un CA à la hausse en 2020

markilux, confiant en l’avenir après un CA à la hausse en 2020

© markilux

Le fabricant a adapté sa production en temps de covid et généralisé le travail mobile et numérique pour ses employés et mobilisé ses clients finaux par le biais d’une « campagne de distanciation sociale ».






En 2020, le coronavirus a bouleversé le monde. Du jour au lendemain, les entreprises ont dû réorganiser entièrement leurs processus de travail. Une situation qui a également touché markilux.

 

 Selon markilux, ce tour de force s’est soldé en fin d’année par une hausse du chiffre d’affaires de 25 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent.

 

L'exercice 2020 de markilux a connu des débuts optimistes durant les dix premières semaines. Dès la mi-mars cependant, le coronavirus se propageait dans le monde entier et contrôlait dès lors également les actions du spécialiste des stores d’Emsdetten. À la fin de l’année, l’entreprise a malgré tout enregistré une nouvelle augmentation de son chiffre d’affaires qui atteint près de 122 millions d'euros.

 

Une bonne gestion du coronavirus jusqu’à présent


« Les ventes et l’ordonnancement ont d’abord été mis à rude épreuve pour assurer le flux des marchandises lors de l’interruption des chaînes d’approvisionnement. Au printemps 2020, nous avons dû passer l’ensemble de la production au système des trois-huit en l’espace d’une semaine, tout en maintenant une distance physique entre les collaborateurs », explique Michael Gerling, gérant Service technique et Production, pour décrire l’impact de la pandémie sur l’usine de stores. Le fait de devoir modifier aussi radicalement les processus de travail durant l’activité saisonnière a représenté un travail colossal. Toutefois, le personnel a réagi avec flexibilité. La coopération avec les représentants du personnel s’est également déroulée sur une base partenariale. « La collaboration au sein de l’entreprise a remarquablement fonctionné, ce qui nous a permis de bien gérer la crise de l’année 2020 », explique M. Gerling.

 

Il note également l’utilité de la numérisation et de l’automatisation de nombreux processus de production et de logistique.

 

La « distanciation sociale », un point d’ancrage essentiel


Réagir de manière adaptée à une situation aussi imprévisible a pourtant été un vrai défi pour l’entreprise. « Les confinements décidés à l’étranger se sont traduits par une forte baisse des commandes en début d’année. Même en Allemagne, les clients finaux ont fait preuve de réserve dans leurs habitudes d’achat », déclare Klaus Wuchner, gérant Ventes et Marketing. Toutefois, il s’est rapidement avéré que la pratique de la « distanciation sociale » et l'utilisation de techniques de communication mobile permettaient de continuer le montage des stores. « Notre réseau de partenaires spécialisés a donc été, et demeure, l’un des facteurs de réussite dans la crise », souligne M. Wuchner. Durant les principaux mois de la crise, la communication s’est faite essentiellement par vidéoconférence et présentation vidéo ou par téléphone. À partir de mai, les ventes ont une connu une croissance prodigieuse pour dépasser rapidement le chiffre d’affaires des mois de l’année précédente.

 

La gestion du personnel fortement sollicitée


« Nous avons dû embaucher plus de 300 travailleurs externes pour faire face à la forte fluctuation de rendement de la production et à l’augmentation spectaculaire des commandes. Cela a vraiment été un tour de force logistique », déclare Heike Reinermann, responsable des ressources humaines chez markilux. En effet, le travail mobile et le fait de passer ses vacances à la maison ont permis à beaucoup de gens de prendre conscience de l’importance d’une protection solaire efficace. Christiane Berning, responsable du service Marketing et Business Development, affirme que pendant le confinement, le contact numérique et téléphonique avec les clients finaux était à un niveau maximal. « Durant cette période, notre personnel des salles d’exposition a transmis les contacts à nos partenaires revendeurs. Ils ont donc été pour nous un soutien essentiel. Ce n’est qu’à partir de l’été que nous avons pu reprendre une activité de conseil dans nos salles d’exposition en respectant une distance physique », explique-t-elle.

 

Une publicité encore plus numérique

 

L’année passée, les effets de la pandémie se sont surtout fait ressentir au niveau des activités internationales de markilux qui ont pu toutefois se rétablir pendant l’été. Cependant, c’est dans le segment « Ombrage de grandes surfaces » que le spécialiste des stores a enregistré le recul le plus important en raison de la durée du confinement dans le secteur de la gastronomie. Les ventes se sont toutefois stabilisées car l’activité plein air n’a jamais été aussi importante qu’actuellement pour les établissements gastronomiques. Christiane Berning explique également la reprise rapide des commandes par la mise en place rapide d’une « campagne de distanciation sociale ». « Nos relations avec les clients ainsi que nos campagnes marketing et publicitaires sont devenues encore plus numériques », souligne-t-elle. Le nouveau configurateur de produits ou le configurateur de toiles sur le site Internet de markilux ou l’application de réalité augmentée ont d’ailleurs constitué des outils d’accompagnement importants. Le client final peut les utiliser en ligne pour effectuer une configuration rapide et intuitive du store de son choix. Le traitement des commandes s’en trouve simplifié pour le commerce spécialisé, un avantage qui s’est révélé très utile dans la situation actuelle.

 

Un intérêt confirmé pour la maison et le jardin

 

En passant en revue l’année 2020, Klaus Wuchner et Michael Gerling, les deux gérants de markilux, s’accordent sur le fait que l’entreprise a bien géré la pandémie grâce à la forte implication de ses collaborateurs et à la bonne coopération établie avec ses clients et ses fournisseurs. En 2021, tous deux souhaitent également tirer profit de la tendance positive en matière d’investissements pour la maison et le jardin : « Cette année, nous allons à nouveau proposer au client final des produits et des améliorations de produits intéressants pour répondre à son intérêt pour une maison bien agencée. Nous présenterons ces nouveautés à l’occasion du salon “R+T digital” », déclare Klaus Wuchner. Michael Gerling ajoute par ailleurs que l’entreprise souhaite accentuer davantage l’expansion des processus numériques et automatisés. Les investissements réalisés au cours des années passées se sont avérés être profitables si bien que markilux peut envisager l’avenir avec confiance en 2021, même si la situation économique reste difficile à évaluer et si l’entreprise devra composer avec le coronavirus.

 

 

 

Légende photo : (De g. à dr.) : Klaus Wuchner, gérant Ventes et Marketing, Christiane Berning, responsable du service Marketing et Business Development, Heike Reinermann, responsable des ressources humaines, et Michael Gerling, gérant Service technique et Production


Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits







Articles