Suivez en direct… Ma vie d’entreprise ≠ Covid 19

Suivez en direct… Ma vie d’entreprise ≠ Covid 19

Face à la situation inédite que nous vivons tous, VMA reste plus que jamais votre relais dans une chaîne humaine et professionnelle solidaire et positive !



Cette rubrique vous est dédiée pour partager vos expériences, vos interrogations et surtout, nos capacités d’adaptation mutuelles.

 

30/03/2020

 

Slatter mise sur l'été 

 

Après avoir augmenté ses stocks au maximum, Sattler Group commence à réduire la cadence. « Tous les postes qui le peuvent sont passés en télétravail, le Customer Competence Center reste opérationnel, ainsi que la saisie de commandes, la livraison, etc. En France, la force commerciale a été mise en congés mais je reste opérationnel afin d’assurer un relais journalier avec nos clients et avec l’Autriche », confie Pierrick Gaudio, directeur France Belgique Luxembourg.

 

Pierrick Gaudio, directeur France Belgique Luxembourg © Sattler

 

D’un naturel optimiste, il reste confiant et nous livre un scenario positif : « s’il est difficile de mesurer l’impact de l’épidémie sur l’activité, nous pouvons espérer sortir de la crise dès le mois de juin. Évidemment si c’est au mois d’août, les paramètres seront différents. Beaucoup d’entreprises vont utiliser les congés payés pour amortir l’impact ; si elles ne baissent pas le rideau au mois d’août, nous pourrons peut-être rattraper le retard. Le contexte ne devrait pas inciter à partir en vacances, encore moins en voyage, ce qui devrait favoriser les équipements de la maison dès le mois de juillet ».

 

Delta Dore met en place des mesures exceptionnelles

 

Pascal Portelli, président du Directoire de Delta Dore, a déclaré : « chez Delta Dore, nous avons agi très tôt contre le #Covid19 ; les employés de nos (petites) filiales chinoises et italiennes étant impactés dès le mois de février. Il y a 15 jours, nous mettions en place des mesures de séparation physique sur tous nos sites français, en promouvant activement tous les gestes barrière. Je tiens à saluer l'attitude de tous nos employés, qui a été et reste exemplaire.

 

Pascal Portelli, président du Directoire de Delta Dore © Delta Dore

 

Le télétravail étant déjà bien établi, il nous a suffi de lever la limite de 3 jours par semaine que nous avions fixée l'an dernier. Malheureusement, la baisse d'activité de ces derniers jours nous contraint à mettre en place des mesures de chômage partiel. Certains collaborateurs confinés chez eux m'ont fait part de leur intention de profiter de leur rares "bons de sortie" pour servir la communauté. Ces gestes d'altruisme et de dévouement, forts et émouvants, montrent que nous avons du cœur. Aidons tous les pouvoirs publics, et notamment les services de santé. Cela ne fait aucun doute : nous saurons rebondir vite et haut, et sortirons grandis de cette situation difficile et totalement inédite ».

 

Mermet

 

« Suite aux restrictions et mesures liées à la crise du Covid-19 prises par le Gouvernement français, toutes les équipes Mermet se sont mobilisées avec pour objectif principal de préserver la santé et la sécurité des employés, des partenaires commerciaux et clients, tout en restant productifs pour notre mission et nos clients », indique la porte-parole de Mermet.

 

« Nous avons été contraints d'organiser l'interruption temporaire de notre activité de production avec effet à compter de vendredi 20 mars et ce, pour une durée qui dépendra de celle des mesures de confinement décrétées par les autorités françaises. Tout est fait pour permettre un redémarrage de l'activité dans les meilleures conditions dès que cela sera possible ».

 

©  Mermet

 

Glass System maintient son activité tant que possible 

 

 

Depuis la semaine dernière, la société a mis en place  une organisation de travail en adéquation avec les recommandations officielles du gouvernement. L’équipe fonctionne en télétravail depuis le début du confinement afin d’offrir une continuité de services à ses clients ; certains d’entre eux restant ouverts jusqu’à nouvel ordre. 

 

© Glass Systems

 

Raison pour laquelle ses services restent opérationnels, commercial, comptabilité, livraison. De même, les demandes de devis  et commandes envoyéesdurant  cette période seront traitées normalement. Enfin, l’usine reste, pour l’instant, en activité et la production des commandes en cours est maintenue. Les commandes  déjà fabriquées et  non livrées seront stockées dans le centre logistique de la société, sans frais. Pour les clients souhaitant être livrés, Glass Systems organisera les tournées au cas par cas.

 

27/03/2020

 

Filtersun prépare la suite…

 

Yves Carpenzano, directeur commercial de Filtersun © Filtersun

 

« Nous préparons l’après-crise », déclare Yves Carpenzano, directeur commercial de Filtersun ; « je suis confiné mais j’ai la chance de pouvoir travailler à distance. J’utilise ce temps pour réfléchir à une dynamique de reprise, j’échange avec mes clients car beaucoup d‘entre eux travaillent, les animateurs des réseaux de storistes notamment sont en télétravail. Nous révisons notre plan marketing et nous affinons nos projets pour 2021. Bien sûr, nous sommes inquiets pour certains de nos clients, fragilisés par les semaines de confinement ».

 

Rénoval ferme tout

 

© Rénoval

 

Rénoval est à l’arrêt, bureau d’études, production, service clients. « Pour l’instant il n’y a plus du tout d’activité, hormis pour la direction et la fonction support », confirme Sébastien Chartier, directeur général vérandas. « Seul souci : le flou artistique du gouvernement qui prône le confinement mais encourage à travailler un peu… Nous devons restez zen dans la prise de décision. Pour l’heure, nos fournisseurs, italien pour la toiture et espagnol pour l’aluminium, sont fermés. Même chose pour notre réseau puisque les particuliers ne veulent plus voir personne. Et même si le SNFA parle d’une reprise partielle en semaine 15, nous restons très vigilants et ne voulons pas reprendre pour fermer au bout d’une semaine. Nous refusons de prendre le risque. Bref, c’est l’incertitude la plus totale ».

 

David Palmero, directeur commercial de Malerba, réagit :

 

David Palmero, directeur commercial Malerba © Malerba


« Pour nous, aujourd’hui, c’est compliqué : nous sommes tributaires à 100 % de l’activité chantier. Celle-ci est pratiquement à l’arrêt. Nous avons donc été contraints de stopper la production car nous ne pouvons plus livrer les chantiers. Les 500 personnes employées par notre société sont actuellement au chômage technique. S’agissant de la conjoncture, nous sommes dans une phase un peu trouble : nous ignorons la teneur des décisions qui sont prises, on ne sait pas comment cela va se passer sur les chantiers… Nous restons en alerte. Nous nous organisons avec le souci de trouver les meilleurs compromis tout en respectant les contraintes sécuritaires liées au Covid-19. Mais, pour l’instant, tout est encore trop flou pour définir ce que nous allons faire dans les semaines à venir ».

 

 

26/03/2020


Moos à l’arrêt

 

Pour le fabricant de portes de garage Moos la production est à l’arrêt depuis le confinement. « La situation est compliquée », indique Sandrine Kroepfle, co-gérante. « Après un début d’année morose, le marché commençait à reprendre. Malheureusement, les salons sont annulés, les fournisseurs ne reçoivent pas le matériel et les particuliers ne font plus entrer les poseurs chez eux ». Et si Sandrine Kroepfle assure une permanence, cette semaine, le téléphone ne sonne plus.


Proginov : tout le monde en télétravail !

 

Philippe Plantive, président de Proginov © Proginov


Chez l’hébergeur de données informatiques Proginov, les choses sont claires : sur 260 salariés, 250 sont en télétravail ; les 10 % restants demeurent sur le site de 7 000 m²… où ils ne se croisent pas. Pour autant, le nombre de clients qui se connectent a largement chuté (les entreprises de menuiseries sont fermées).

 

« On avance sur les dossiers de fond », souligne Philippe Plantive, président. « Et  avec nos clients, on se serre les coudes en attendant des jours meilleurs ! ». Dès les premières annonces du gouvernement, jeudi 12 mars dernier, Proginov avait activé son plan de continuité pour assurer 3 besoins fondamentaux : répondre aux demandes de télétravail de ses clients, maintenir une continuité de service dans les secteurs stratégiques et protéger ses salariés, qui assurent à distance, le maintien de l’activité et l’assistance de leurs clients.


Les équipes de Proginov se sont aussitôt mobilisées pour délivrer des jetons de connexion sécurisée à internet au fur et à mesure des besoins de leurs clients. Les infrastructures de Proginov sont totalement en capacité de supporter ces changements exceptionnels sans rupture de service. L’entreprise, dans le cadre de sa démarche ISO, avait plus particulièrement travaillé son plan de continuité pandémie. Il lui a suffi d’activer ce plan.  L’ERP Proginov et sa plateforme d’hébergement sont utilisés par des clients de différents secteurs d’activité. Certains sont à l’arrêt, mais d’autres ont plus que jamais besoin d’une continuité de service.


L’éditeur de logiciels en profite pour annoncer sa double certification ISO 27001 et HDS (Hébergement de Données de Santé).

 

Cosy protège ses salariés

 

(De g. à dr.) Benjamin Santerne, président du concept Cottage Système® et du réseau Cottage Club® et Jean-François Santerne, directeur général de Cosy® - © Cosy®


Chez Cosy, les choses sont claires : la production est à l’arrêt pour protéger le personnel. S’y ajoutent l’absence de matières premières en raison de la fermeture de nombreux fournisseurs. « Comme nous travaillons en famille, nous avons regroupé famille et société dans la maison familiale », précise Benjamin Santerne, cofondateur. « Nous en profitons pour développer sur Internet, un outil de présentation de Cottage Système sur une plateforme de streaming, mettre en place des outils de prise de rendez-vous et nous faisons vivre notre base de données, par exemple, avec des campagnes d’e-mailing ».

 

 

25/03/2020

 

Soprofen ferme ses sites


Située à proximité du Grand Est, très touché par le Covid-19, Soprofen a fermé ses sites de production. « La priorité est claire : protéger la santé de nos salariés, raison pour laquelle tous ceux qui le peuvent sont en télétravail », explique Renaud Pfalzgraf, directeur marketing et communication. « Certes, le bâtiment, l’un des poumons économiques du pays, est une activité d’importance, mais les gestes barrière sont très difficiles à respecter sur les chantiers ».

 

Le groupe Biesse ralentit la production, mais pas la livraison et ses services

 

 Federico Broccoli, directeur des Filiales du groupe Biesse © groupe Biesse

 


Bien que la production ait ralenti dans certaines des installations appartenant au groupe - en raison des nouvelles directives mondiales - la société continue de garantir sa gamme complète de services, du support après-vente aux expéditions de pièces détachées et à l'assistance virtuelle, offerte en toute sécurité grâce aux fonctionnalités avancées de la plateforme Sophia IoT.

 

« Nous travaillons en synergie avec nos 39 filiales pour garantir la continuité de l'activité de nos clients, en les accompagnant en pièces détachées et services, ainsi qu'en assistance et opérations à distance sur le site du client, en pleine conformité avec les lois locales. Encouragés par un important portefeuille de commandes, nous affrontons ces semaines d'urgence avec confiance et un sens profond des responsabilités. De plus, les machines qui continuent à être produites par nos sites de fabrication et la technologie disponible dans nos hubs en Italie, en Amérique du Nord, en Australie, en Malaisie et en Inde, assurent un approvisionnement plus que suffisant pour répondre aux demandes des clients Biesse et Intermac dans le monde entier et de répondre à leurs besoins technologiques pendant cette période. Grâce à cette réserve stratégique, nous sommes en mesure de faire face au ralentissement nécessaire sans inquiétude », a déclaré Federico Broccoli, directeur des Filiales et directeur de la Division Bois/Ventes.

 

Après avoir annoncé un don de 100 000 € pour soutenir l'hôpital San Salvatore de Pesaro, le groupe a par ailleurs lancé "Let's Do More", une levée de fonds qui achètera de nouveaux équipements pour l'hôpital, pour apporter une réelle aide à la population locale durant cette période d'urgence.

 

Cover en mode télétravail

 

Charlotte Lanneau en télétravail © Cover


La société est en télétravail depuis le 11 mars, culture d’entreprise oblige. « Depuis plusieurs années déjà, il est possible de travailler un ou deux jours par semaine », indique Charlotte Lanneau, responsable communication et marketing. « Nous exploitons toutes les possibilités offertes par l’informatique et disposons de plateformes, d’agendas en ligne… Et si certains clients ont arrêté la production, nous continuons de traiter des dossiers. Et bien sûr d’assurer le support technique ».

 

 

24/03/2020

 

Profils Systèmes ferme ses portes temporairement

 

Aymeric  Reinert © Richard Sprang

 

Face à une réaction en chaîne très rapide de ses clients, Profils Systèmes a stoppé son activité jusqu’au 31 mars. « Certains clients ont cessé le travail avant le confinement et les camions de livraison revenaient », explique Aymeric Reinert, directeur adjoint de Profils Systèmes. « Aujourd’hui, des clients nous demandent si nous redémarrons la production ou pas, mais les particuliers ne les laissent plus entrer chez eux. D’où ce questionnement : faut-il produire et stocker ? Est-il préférable de mettre nos salariés au chômage technique pendant le confinement ou au moment de la reprise » ?

 

DSI : un service à 100 %

 

Nicolas De Mol © VMA


Le belge DSI a anticipé le confinement. « Tout le monde télétravaille », indique Nicolas De Mol. « Le service est assuré à 100 %, nous sommes même débordés de travail. Les usines étant à l’arrêt, nous avançons sur ce que l’on n’a pas le temps de faire pendant l’année, mise à jour, développement ». Pour l’instant, DSI n’est pas, économiquement, impacté.

 


Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 

Produits







Articles