Euradif vise la commercialisation de 20 000 portes en 2022

Euradif vise la commercialisation de 20 000 portes en 2022

Acteur national majeur dans le domaine de la porte d’entrée, en seulement 4 ans et demi, l’entreprise Euradif est passée de la réalisation de panneaux de portes à la fabrication intégrale de portes en aluminium.



Depuis sa création en 1994, Euradif déménage deux fois pour faire face à l’afflux des commandes, puis entre 2011 et 2013, ses clients industriels sollicitent l’entreprise pour fabriquer l’intégralité des portes aluminium.

 

Jean-Gabriel Creton © J.L.C

 

Le fondateur, Jean-Gabriel Creton, capte le message fort et clair et négocie avec ses banquiers près de 4,5 M€ d’investissement pour installer une ligne automatique d’assemblage d’ouvrants monoblocs, pour usiner et débiter les cadres de profils d’ouvrants monoblocs, sans oublier une ligne d’encollage et des tables de travail. Le fabricant commence par faire de la porte simple, puis fabrique des tierces, des impostes, des vantaux, différents types de dormants… Après 4 ans de travail acharné, toute la gamme est achevée.

 

Boulversement interne

 

L’ADV passe du jour au lendemain à l’ouvrant monobloc, beaucoup plus technique. De même, les assistantes commerciales doivent être formées en amont aux particularités de la porte d’entrée. « Il nous a fallu faire des efforts colossaux, muscler le bureau d’études pour sortir des produits séduisants sous Autocad ou Solidworks et qui fonctionnent. Nous avons opéré une véritable révolution. Je remercie tous les jours cette équipe qui a fait l’effort de s’investir pour permettre une réactivité à ce marché qui bouge vite », se félicite Jean-Gabriel Creton. Dans ce contexte, le recrutement des talents demande de l’énergie : « nous recrutons des personnes en phase avec nos valeurs. Aujourd’hui sur le marché, il n’y a pas de pilote de machines à commandes numériques (CN). Donc, nous accompagnons et formons. Il n’y a pas non plus de menuisiers aluminium disponibles. Nous fonctionnons grâce au bouche à oreille et à l’IUT, avec lequel nous sommes en relations étroites ».

 

L’entreprise mise sur les formations, les interventions de coachs extérieurs, le "laisser s’exprimer", où chacun croise la cohérence du cap donné par le chef d’entreprise avec son ressenti et son adhésion au projet. « C’est la clé ! », affirme le président et PDG d’Euradif.

 

Un responsable RH intégrera l’entreprise en janvier 2020 et un poste de responsable des achats sera également créé. « Cela va très vite… Il faut que chacun des membres de cette équipe puisse tenir le rythme d’une petite PME face à des acteurs plus gros que nous. Il faut être plus agile, plus vif, plus réactif… Le rythme est soutenu parce que le marché nous l’impose », résume Jean- Gabriel Creton. « Grâce aux chefs d’équipe, aux cadres, cela descend ensuite en cascade
jusqu’aux opérateurs de production. J’ai jugé utile de faire accompagner l’équipe au changement ».

 

De même, le défi aujourd’hui réussi de la numérisation et de la digitalisation des process (Euradif a intégré l’ERP Diapason en 2010) va encore connaître de nouvelles évolutions, pour l’instant tenues secrètes, au cours des prochains mois.

 

Nouveau showroom à Béthune

 

Pour accueillir les forces de ventes de ses clients industriels, Euradif a conçu un nouveau showroom.

 

Opérationnel depuis début octobre 2019, le nouveau showroom à Béthune s’étend sur 200 m² © Euradif

 

Sa double vocation : présenter les 25 portes, uniquement des modèles Passage 830 (connectés, digicodes, biométrie, sans oublier le système de sécurité Eurastop – exclusivité signée Euradif – et sa nouvelle barre antidégondage 12 pions) et aussi familiariser la force de vente commerciale avec les produits maison. « On ne vend jamais aussi bien un produit que quand on le connaît bien », martèle Jean-Gabriel Creton. « Un réalisateur vidéo est venu tourner une démonstration de réglage de nos produits. Nous allons mettre en ligne un film pédagogique qui permettra ainsi aux artisans de disposer d’une référence en cas de problème », révèle Charles Creton, responsable communication d’Euradif. Courant 2020, un centre de formation et d’accueil à destination de ses clients industriels et de leurs équipes sera également aménagé.

 

Une nouvelle unité de laquage inaugurée en février 2020

 

Depuis 15 ans, une semiremorque chargée d’aluminium brut, de profils, de tôles, d’accessoires… quitte tous les jours l’usine de Béthune avant d’accomplir 600 km pour les confier à une entreprise de laquage… Tous les produits laqués reviennent quinze jours après. Placés sur un pupitre, à la lumière du jour, ils sont contrôlés à raison de 2,5 min. par tôle. Un temps considérable à multiplier par le nombre de produits reçus par Euradif.

 

Préhension d’une porte par un robot © J.L.C.

 

« L’intégration du laquage était devenue fondamentale pour améliorer le taux de service, être plus économique et réduire encore les délais. Aujourd’hui, nous livrons une porte en 5 semaines pour les 6 RAL standards stockés. Il faut une semaine de plus pour le reste des commandes. L’intégration du laquage permettra de tout passer à 5 semaines, voire à 4 semaines lorsque la ligne sera bien rôdée, fin 2020 », annonce le créateur de l’entreprise.

 

Désireux d’aller vite et de ne pas hypothéquer les capacités 38 km, aller-retour, de Béthune, ce site a été aménagé (pour un total de 700 000 €) avec bardage coupe-feu, à l'activité poudrage. Conséquence : le délai d’attente pour les reprises sera de 72 h et non plus de 15 jours ! Le taux de service qui est de 97 % aujourd’hui, va grimper à 99 % ». Intégrant le barrettage automatique des profilés, tout comme deux stockeurs de poudres verticaux et automatiques pilotés par les systèmes d’informations de l’entreprise, cette ligne de production 2.0 répondra aux différentes exigences du marché en termes de labels, tels Qualicoat … L’inauguration de la ligne de laquage, d’un coût de 4,2 M€ et qui s’étendra sur 2 800 m², est programmée en février 2020.

 

Ainsi parée, Euradif vise la commercialisation de 20 000 portes aluminium en 2022 contre 7 000 en 2019. Un nouveau défi commercial à relever…

Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 

Produits







Articles