Home… Smart Home !

Home… Smart Home !

Le marché de l’habitat connecté prend son envol, dopé par les assistants vocaux des géants du Web, l’arrivée des opérateurs de la téléphonie, la mobilisation des industriels, et les nouveaux usages des Smartphone.



Certains envisagent même que 100 % des logements neufs vendus seront connectés à partir de 2021 selon l’Observatoire de la Construction Tech® (mars 2019) créé par Batimat et Gimélec.

 

Intentions d'achats

 

L’habitat connecté booste le marché de la domotique », assure Carine Jacq, responsable marketing digital et communication Delta Dore ; « seuls 7 % des foyers sont actuellement équipés en France, ce qui présage du potentiel ».

 

Tymoov, la nouvelle génération de moteurs tubulaires pour volets connectés, disponible en version filaire ou radio et adaptée à la rénovation - Delta Dore © Delta Dore

 

IDC estime que la croissance annuelle des dépenses de l’IoT (internet des objets) devrait atteindre 13,6 % entre 2017 et 2022. Une croissance à deux chiffres ! « Les intentions d’achat liées à la sécurité, au confort, aux économies d’énergie… montrent que les consommateurs souhaitent prendre le contrôle de leur logement », ajoute Carine Jacq.

 

Bref, comme le résume Thomas André, responsable marketing Smart Home and Home Security Systems de Somfy, « il reste beaucoup à faire ».C’est le moins que l’on puisse dire sur un marché qui se fonde sur des usages inexistants jusqu’alors ! « En 2019, 55 % des français se disent favorables au développement de la domotique au sens large du terme, contre 35 % en 2017 selon nos études », note Thomas André. Si l’intérêt grandit, certains freins sont tenaces : le manque d’interopérabilité entre les solutions bien que des efforts aient d’ores et déjà été faits, une méfiance vis-à-vis de la protection des données personnelles, une méconnaissance de l’offre, etc. Les industriels doivent en
réalité faire face à trois enjeux majeurs : régler la question de la compatibilité technique des systèmes, rassurer le grand public et former les installateurs (lire encadré ci-dessus).

 

Inciter les pros !

 

La formation et l’accompagnement des professionnels pour faciliter le déploiement des solutions est plus que jamais à l’ordre du jour. « Nous devons sensibiliser les professionnels qui devront faire face à la demande. Aujourd’hui, il s’agit encore d’un métier d’électriciens, mais demain les menuisiers devront s’y mettre », affirme Franck Pichereau (Nice France). Somfy pousse l’activité de la maintenance à distance rendue possible par la domotique. « Nous lancerons la solution Serv-e-go – actuellement en test chez 40 installateurs – en 2020 », annonce Thomas André. « Elle présente trois avantages : elle permet de visualiser le parc connecté, de réaliser des diagnostics à distance et d’effectuer des paramétrages. En prenant la main sur l’installation, le professionnel réduit et optimise ses déplacements », argumente-t-il. Chez Bel’M, Gwénolé Lees, chef de marque, explique : « nous avons développé des tutos pour aider nos serruriers à se former et nous leur proposons une assistance technique ». Une démarche pédagogique qui semble payante.

 

Eoletec - Fournie avec sa téle commande et la sonde de mesure exterieure Eolesenseur®, la VPH Attic®, système connecté de ventilation positive pour l’habitat, s’installe spécifiquement dans les combles © Eoletec

 

Précurseur de la transformation digitale depuis plus de 50 ans, Somfy adapte ses innovations aux Smart buildings et Smart cities et aux différents écosystèmes pour rendre l’usage des nouvelles technologies aussi transparent et fluide que possible © Somfy

 

Stratégie d'ouverture

 

Delta Dore s’est déjà engagé dans une stratégie d’ouverture et peut se féliciter de réunir 120 partenaires parmi les grandes marques de l’équipement de la maison. « Nous poursuivons dans cette voie pour être positionné sur le marché du chauffage, de la sécurité, de l’éclairage et des ouvrants, les principales thématiques de l’habitat intelligent », précise Carine Jacq.

 

Pour certains, la question de la compatibilité reste ambiguë. « Nous souhaitons nous rapprocher d’un système domotique pour l’habitat capable de protéger les différentes solutions, mais les performances actuelles encore perfectibles, représentent un frein à nos yeux », déclare Thierry Dreyfus, directeur d’exploitation d’Eoletec, solution de traitement de l’air intérieur. Hager a abordé le sujet de plusieurs manières : en rejoignant KNX – standard de compatibilité et d’interopérabilité – avec une offre haut de gamme filaire (Domovea) et avec une offre de box radio (Coviva) qui évite le recours aux gros travaux.

 

Commande vocale

 

Les solutions portées par les enceintes connectées d’Amazon, Apple ou Google devraient simplifier les usages. « Les assistants vocaux favorisent l’appropriation de nos offres par nos clients B to B », constate Thomas André, « car en termes de démonstration en clientèle, l’effet waouh est garanti ! ». Pour gagner encore en visibilité, Somfy se rapproche aussi de l’opérateur Free et de sa Freebox Delta.

 

Depuis 2018, Delta Dore propose le pilotage du chauffage et l’éclairage à la voix via les box domotiques Tydom et Lifedomus, compatibles avec les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Home. Et pour les volets depuis mai 2019, mais uniquement via Google Home.

 

Réassurances des consommateurs

 

Vu sous l’angle de la sécurité, le marché aurait encore besoin de certification. « Nous oeuvrons pour mettre en avant des produits fiables », argumente Pascal Le Roux, vice-président de CDVI.

 

Solar2R, la centrale autonome double technologie de CDVI, utilisant la fréquence 125 KHz ; le lecteur associe un Digicode® et une électronique sécurisée pour trois modes d’utilisation (ouverture de la porte à l’aide d’un badge et d’un code, autorisation d’accès via un badge seul ou déverrouillage classique en Digicode®) © CDVI

 

Car selon cet expert, « toutes les offres ne répondent pas aux attentes des consommateurs en termes de cyber sécurité ». Les nouvelles pratiques – location saisonnières, distribution d’accès temporaires à distance, livraison à l’intérieur du domicile – posent la question de la sécurisation des biens, mais aussi des données ! « Les consommateurs ont besoin d’être rassurés et motivés », souffle de son côté Charles Jacky, directeur commercial de Geiger France, entré sur le marché avec Loxone. « Dans de nombreux pays, comme en Allemagne, en Suisse ou en Autriche, la demande de système domotique complet est motivée par les économies d’énergie à réaliser grâce au Smart Home, mais en France ce n’est pas le sujet ». Les consommateurs y verraient moins leur intérêt.

 

Les volets en première ligne

 

Ce marché est clairement à ses prémices », admet Franck Pichereau, président de Nice France, « mais désormais nos automatismes devraient être indissociables de la maison intelligente. Le rachat de Fibaro nous aide à grandir et nous permet d’élargir le champ des possibles ».

 

Core, boîtier de centralisation connecté Nice pour regrouper tous les automatismes et interagir © Nice

 

Avec Fibaro, qui fait partie du protocole Z-Wave, Nice a lancé Core, boîtier de centralisation connecté au réseau Wifi de l’utilisateur pour regrouper tous les automatismes et les faire interagir entre eux, et devrait proposer une box Z-Wave, fruit du mariage des deux entreprises, d’ici 2020. « Depuis deux ans, les fabricants de volets roulants s’intéressent à la domotique, ce qui a pour effet de dynamiser le marché », remarque Gino Colafrancesco, responsable national grands comptes Elero (groupe Nice).

 

Ce fabricant répond à la demande avec sa nouvelle gamme Centero Home, qui permet de piloter les volets, les protections solaires et plus encore, car compatible avec les composants de domotique et de sécurité, ainsi qu'avec les produits "lifestyle" d'autres fabricants.

 

Centero Home peut être combiné à d'autres produits de Smart Home par radio, infrarouge ou IP. La solution proposée par Elero, peut être utilisée sur le cloud, mais également en local via le Wi-Fi © Elero GmBh

 

Simu enrichit sa box Liveln 2-BHz avec trois accessoires : un capteur solaire pour automatiser les volets, un émetteurmural scénario et une prise connectée BHz pour piloter les appareils électriques, avec retour d’information.

 

T5 ZSP, moteur électronique filaire universel pour les stores. Ce produit conçu par Simu existe aussi en version radio compatible avec les automatismes Hz © Simu

 

En associant la prise BHz à la box LiveIn2, piloter sa lumière loin de chez soi devient possible, ainsi que de la programmer pour qu’elle s’allume et s’éteigne automatiquement aux heures souhaitées - Simu © Simu

 

Hager qui commercialise en juin une nouvelle gamme d’appareillage mural Gallery (interrupteurs, prises, détecteurs, etc.), apporte une commande de volet roulant équipée d’une connexion bluetooth, ainsi qu’un variateur.

 

Gallery, la nouvelle gamme Hager dispose de deux produits Bluetooth appairés via l’application Hager Mood © Marc Barral Baron

 

« Les deux produits s’appairent directement avec le Smartphone, sans passer par une box », explique Philippe Lemarotel, directeur marketing de l’offre Hager France.

 

Fenêtres et portes intelligentes

 

Pour le secteur de la menuiserie, « le Smart Home représente un potentiel de croissance économique important », affirme Maxime Boileau, responsable marketing division Windows solutions Rehau.

 

Module anti-effraction Smart Guard signé Rehau, pour fenêtre © Rehau 

 

Rehau Geneo Inovent 2e génération © Rehau

 

« Aucun industriel ne peut aujourd’hui développer un produit sans intégrer la domotique ». Via des options que le consommateur final a le choix d’acheter ou pas. Du coup, les standards sont revisités. Rehau s’avance avec la deuxième version de Geneo Innovent, sa fenêtre ventilée double flux. « La question soulevée par la domotique est celle des fonctionnalités supplémentaires du produit », complète Maxime Boileau. La version française du module de protection anti-effraction Smart Guard, installé discrètement dans le cadre de la fenêtre, déjà commercialisée en Allemagne, est actuellement en cours de développement.

 

Lancée en octobre 2017, l’offre de fenêtre connectée de K•Line semble porter ses fruits. « Nous avons senti une véritable effervescence lors des salons en fin d’année 2018, d’ailleurs nos concurrents se positionnent aussi et l’offre s’élargit aux autres produits (volets roulants, pergolas, etc.) », témoigne Céline Coutand, responsable communication K•Line. Le fabricant n’entend pas s’arrêter là et annonce des nouveautés pour la fin de l’année.

 

La première assurance dédiée aux objets connectés de la maison

 

À l’heure où le taux d’équipement est en hausse, la démocratisation de la domotique implique un net besoin de maintenance : 18 % des foyers ont connu une panne sur leurs objets connectés au cours de l’année 2018 et 86 % des détenteurs d’objets intelligents ne possédaient pas d’abonnement associé à un service d’assistance1. Le service après-vente des objets connectés pouvant vite devenir un casse-tête, JeChange, assistant personnel gratuit dédié à la réduction des factures, et HomeServe, spécialiste des services d’assistance pour la maison depuis plus de 17 ans en France, lancent une offre totalement inédite sur le marché français.

 

Désormais, un seul contrat permet de couvrir tous les objets connectés de la maison pour assurer leur bon fonctionnement (thermostat, détecteur de fumée, de CO2 ou de fuite, caméra de surveillance…) : 2,9 millions d’objets connectés dédiés à l’habitat ont été vendus en France en 2018, soit une hausse de 42 % par rapport à 2017², « la vocation de JeChange est de trouver les meilleures offres pour nos utilisateurs. Ce partenariat avec HomeServe répond à cette exigence et marque notre volonté de proposer de nouveaux services adressés aux consommateurs. En plus de leur permettre de faire des économies, nous leur assurons une source de confort et de sérénité pour leurs objets connectés dans la maison », argumente Gaël Duval, PDG et fondateur de JeChange.

 

Pour Guillaume Huser, président de HomeServe France : « en accompagnant nos clients dans les pannes liées à leur habitat, nous avons constaté la rapidité avec laquelle les objets connectés ont pris une place au sein de la maison. Nos clients sont souvent dépourvus de connaissances techniques face aux pannes que leurs appareils intelligents peuvent rencontrer. Et, bien souvent, il n’existe aucun SAV physique. Les pannes non réparables sont également un problème. Nous avons donc conçu une offre qui permet de disposer d’une assistance en cas de dysfonctionnement ou d’une indemnisation avec le remboursement à neuf d’un objet non réparable. Nous sommes donc ravis de lancer, avec JeChange, une révolution avec la première offre d’assistance multi-objets connectés en France ».

 

Partenaire d’Amazon depuis deux ans, Schüco est présent avec une fenêtre connectée, pilotable par la voix. « Nous avons présenté à Bau le premier contact de position de fenêtre connectée avec retour d’information pour renforcer la surveillance », indique Damien Martin, responsable technique nouveaux produits Schüco.

 

Visiophone tactile DCS SmartTouch à installer dans le dormant ou l’ouvrant ou directement encastré dans le mur (simple usinage rectangulaire et peut remplacer le DCS Touch Display) - Schüco © Schüco

 

Ce système intégré à la poignée fonctionne en autonomie sans pile et peut être associé aux solutions domotiques du marché. Technal se lance à son tour en connectant sa fenêtre climatique qui produit de la chaleur ou du froid grâce à son cadre aluminium. L’idée étant d’apporter de nouvelles fonctionnalités : la programmation de la température, régulée depuis un Smartphone, la vérification de la qualité de l’air intérieur et son assainissement, etc.

 

Côté portes, Schüco commercialise depuis le début de l’année un visiophone tactile – DSC SmartTouch – un contrôle d’accès élégant à installer sur la porte d’entrée qui permet aux particuliers de déporter la sonnette de la maison sur leur Smartphone. Bel’M se positionne avec des portes connectées avec retour d’état… Hörmann dispose de son propre système BiSecur SmartHome pour le pilotage des portes et portails de la maison connectée et a intégré l’environnement Tydom de Delta Dore pour compléter son offre.

 

Hörmann connecte les fermetures en toute sécurité

 

© Hörmann

 

Grâce à son système BiSecur SmartHome et la passerelle Gateway BiSecur, Hörmann propose une solution domotique complète et sécurisée pour le pilotage des portes et portails de la maison connectée. En intégrant l’environnement Tydom de Delta Dore, Hörmann offre toujours plus de fonctionnalités et de facilité d’utilisation (chauffage, volets, éclairage, alarme, portail ou encore porte de garage).

 

© Hörmann

 

Le secteur de la ventilation n’est pas en reste. Les offres se multiplient. « L’offre stimule la demande, nous observons depuis deux ans l’arrivée de gros acteurs, qui ressentent les attentes », commente Thierry Dreyfus. Eoletec, spécialiste de système de ventilation positive hygrorégulée propose des solutions pour diagnostiquer les polluants dans l’air et lutter contre la pollution intérieure. Le système connecté VPH Attic®, équipé de 3 filtres (G4/F7/ charbon actif) complémentaires, sera commercialisé en septembre 2019.

 

La maison se connecte avec Kostum

 

L’offre domotique permettant aujourd’hui d’intégrer l’ouverture du portail à la connectique de l’ensemble de la maison, la marque premium de Cadiou Industrie – Kostum – dévoile ses solutions sur-mesure (motorisation intégrée, vidéophones...) pour toujours plus de confort. Sécurité (contrôle & gestion de l’accès à distance, verrouillage des bras moteurs renforcé, facilité d’accès chez soi (ne pas sortir de son véhicule, ouverture à distance), connexion de la maison (Smartphone, tablette et domotique)… il existe autant de solutions que de besoins. « Tous nos portails sont motorisables dès l’installation ou a posteriori. Le type de motorisation installée dépend du portail (coulissant ou battant) et de ses caractéristiques (dimensions, pente...). Nous sommes attentifs à apporter la solution la plus innovante qui respecte le budget et l’environnement du client (paysager et design de la solution...) », commente Jean-François Legault, directeur commercial de Cadiou Industrie. « Les propriétaires de maisons individuelles souhaitent aujourd’hui simplifier leur quotidien tout en préservant leur sécurité. Et lorsqu’ils sont prêts à franchir le pas, ils recherchent sur le marché des solutions connectées (ou non) pour leurs extérieurs, leurs ouvertures. En tant que marque premium des extérieurs, Kostum cherche à apporter sérénité, design et sécurité. La motorisation du portail est aujourd’hui un peu comme l’autoradio autrefois : proposée en option au début, elle devient progressivement de série. Chez Kostum, nous avons toujours proposé des solutions d’automatisme pour les portails en privilégiant la motorisation cachée pour des raisons esthétiques et de meilleure protection face aux intempéries. Nous allons encore plus loin avec des solutions domotiques faciles à utiliser ».

 

© Cadiou Industrie

 

Enfin, les industriels jusqu’alors absents du marché marquent le pas. Ainsi, le fabricant de système de porte, fenêtre et sécurité Geze, a rejoint KNX France pour faire connaître ses produits. « Nous y côtoyons les poids lourds du secteur, nous arrivons avec nos ouvrants motorisés, car les enjeux sont importants en matière d’économie d’énergie et de sécurité, notamment pour le domicile », reconnaît Claire Mouchel, responsable marketing et communication de Geze. Un premier projet – dix ouvrants motorisés pour gérer la ventilation naturelle – a été mis en oeuvre dans une école. Le siège de Geze devrait également être prochainement équipé du système de pilotage intelligent KNX. Une belle vitrine.

 

V.M.

Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Produits







Articles

Partenaires