Salle omnisports de Langueux : esprit pionnier & exemplaire

Salle omnisports de Langueux : esprit pionnier & exemplaire

Seul équipement sportif sélectionné dans le référentiel E+/C-, le bâtiment arbore les nouvelles fenêtres respirantes thermo-acoustiques WICLINE 115 AFS de WICONA. Une première en France !



Trois ans après l’incendie qui a complètement ravagé sa salle de sport, la commune de Langueux, située à proximité de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), a inauguré le 22 juin 2019 son nouvel équipement omnisports. Eco-construit, le bâtiment en structure mixte bois et béton, résolument innovant, exemplaire sur la plan écologique et environnemental, participe à l’expérimentation nationale du référentiel E+/C- et a été lauréat de l’appel à projet régional de l’ADEME « Bâtiment performant ». C’est aussi le premier projet en France à mettre en oeuvre la nouvelle fenêtre respirante thermo-acoustique de WICONA. Retour sur un projet précurseur à plus d’un titre.

 

© Patrick Loubet

 

La salle des sports de Langueux renait de ses cendres

 

Après 13 mois de travaux, l’inauguration de la nouvelle la salle omnisports est une renaissance, comme un pied de nez à la fatalité et à l’incendie qui a ravagé l’ancienne structure en décembre 2015.

 

Pour Jean-Luc Loichon, responsable Patrimoine et Marchés Publics de Langueux « La question de la reconstruction s’est vite posée après l’incendie car la commune ne pouvait se passer d’un tel équipement. Après six mois d’expertises, nous avons élaboré le programme en 4 mois seulement avec le concours des élus et des associations. Il nous paraissait en effet essentiel d’intégrer les futurs utilisateurs (associations, écoles, services communaux…) à ce projet afin de répondre précisément à leurs besoins. D’où, la création de ce complexe sportif polyvalent, doté de nouvelles salles, locaux associatifs et préparation physique notamment. Nous avons augmenté les surfaces par rapport à la salle de sport qui existait précédemment. »

 

Projet pilote, primé par l’ADEME


Engagée de longue date dans une démarche environnementale, la commune a souhaité faire de cet équipement, un projet écologiquement exemplaire. « Les élus et les services techniques sont engagés dans une démarche attentive visant à réduire notre empreinte énergétique. Lorsque nous construisons, nous veillons à aller au-delà de la réglementation, à pousser plus avant la qualité des bâtiments. L’objectif était de faire un bâtiment à énergie positive qui émet moins de gaz à effet de serre. Nous considérons que c’est le rôle des collectivités territoriales que de donner l’exemple face au dérèglement climatique » précise Jean-Luc Loichon.


Une démarche environnementale saluée par l’ADEME. Le projet a été lauréat de l’appel à projet régional « bâtiment performant » permettant à la commune de percevoir une subvention de 100 000 €. Il est aussi le seul complexe sportif retenu dans le cadre du programme OBEC (« Objectifs Bâtiments Énergie Carbone ») de l’ADEME, servant l’expérimentation nationale du référentiel E+/C- qui préfigure la future réglementation pour les bâtiments neufs.

 

Géométrie forte


Imaginé par le cabinet d’architectes Nunc Architectes Bretagne, le bâtiment de 2 460 m2 est aligné sur la rue de Bretagne, position la plus structurante à l’échelle du quartier. « Cela nous permettait de recréer une force dans ce site aux constructions disparates, traversé par cette rue, qui rassemble l’ensemble des équipements sportifs de la commune » explique l’architecte Pierre Béout qui a fait le choix d’implanter la salle omnisports en parallèle de la rue.

 

Elle compte deux volumes, le volume de la grande salle de 12m de hauteur s’affirme à l’échelle du grand paysage. Orienté au Nord, Nord/Est, il accueille différentes disciplines (basket, volley, handball, etc.). Un second volume en bordure de rue retrouve l’échelle du piéton sur un simple RDC de 4m50 de hauteur. Ce volume se creuse dans l’angle Ouest pour former un grand parvis abrité, accueillant l’entrée des sportifs et l’entrée du public. Depuis ces entrées sont desservies les autres éléments du programme : les vestiaires, les salles associatives, une salle de préparation physique, une salle d’activité, le club house.

 

Les vestiaires du club de football sont quant à eux accessibles directement par l’extérieur, au nord-ouest du site en lien avec les terrains de football. Les tribunes de plus de 250 places sont surélevées pour une véritable mise en scène du jeu sportif et pour permettre de compacter le projet en glissant sous les gradins béton des éléments du programme tels que rangements, locaux techniques et vestiaires.

 

Autre spécificité : sa conception et le choix des équipements ont été entièrement définis et dimensionnés par une simulation thermique dynamique. « Nous avons simulé réellement les besoins à un instant T selon des scenarii d’utilisation, la dimension et l’orientation des baies, etc. » explique Pierre Béout « Pour nous, la RT2012, ce n’est pas un instrument de travail, c’est un outil réglementaire. Il faut aller plus loin. »

 

Lumière naturelle avec la façade vitrée orientée nord-ouest

 

© Patrick Loubet


Cette organisation assez simple a permis d’apporter de la lumière naturelle dans toutes les salles, notamment dans le plateau sportif grâce à la grande façade vitrée WICONA orientée Nord/Est qui garantit une bonne luminosité.

 

Cette recherche de transparence était en effet un point clé comme l’explique l’architecte Pierre Béout. « Dans l’objectif environnemental, il y avait deux choses : la basse consommation énergétique d’une part, d’où la volonté de privilégier l’apport de lumière naturelle et l’intégration des énergies renouvelables. D’autre part, le choix des matériaux biosourcés, issus de filières locales, pour limiter les émissions. En sommes, nous avons veillé à la consommation énergétique mais aussi au bilan carbone du bâtiment. C’est dans ce cadre que le projet s’inscrit dans le référentiel E+/C-. Les façades et menuiseries en sont un élément majeur car elles participent à la fois au confort thermique et à l’isolation acoustique. »

 

Le béton et le bois (issu de Bretagne) sont les deux matériaux utilisés en structure. Le béton a été privilégié pour les vestiaires et dans les zones très  sollicitées au niveau de l’humidité comme les douches. Le bois est, ici, utilisé en super structure. Des poutres en lamellé collé de 30 m de long sur 1,70 m de haut franchissent la grande salle omnisports complètement vitrée côté nord offrant à la fois une vue sur le match, le terrain de football et sur la mer à l’horizon. « L’idée était de mettre en scène le match » indique l’architecte du cabinet Nunc. « Cette grande charpente en ossature bois repose sur une façade que l’on voulait la plus légère possible. Les traverses horizontales, en lamellé collé, sont suspendues à la charpente de façon à les mettre à plat et à ne pas obturer la vue. Nous souhaitions donner l’impression d’être dedans/dehors. C’est sur ces traverses et poteaux, nous avons monté l’ossature du mur-rideau WICONA » déclare Pierre Béout.

 

 Mur rideau WICTEC 50 © Patrick Loubet


Sur les conseils de l’entreprise Fraboulet, installatrice des solutions WICONA, c’est le système de murrideau en aluminium WICTEC 50 (RAL 7015) qui a été retenu. La façade est vitrée sur 44 mètres de long et 12 mètres de haut. Elle se compose de 21 trames de 2 570 mm de long x 12 m de haut, recoupées 6 fois avec une particularité au 4e niveau : l’intégration d’un châssis de ventilation piloté par la GTC du bâtiment dans le mur-rideau WICONA.


Les vitrages ont exigé une attention particulière. « WICONA a travaillé sur les calculs mécaniques de la façade, en tenant compte des contraintes liées à la neige, et à la force des vents à Langueux. Il fallait également absorber le choc des balles. Nous avons opté pour des vitrages à isolation thermique renforcés très résistants en double feuilletage » indique Gwénaël Jouéo, chargé d’affaires et d’études au sein de l’entreprise Fraboulet. En tout, 92 volumes de 350 kg chacun ont été installé par l’entreprise à l’aide d’une grue de 40 tonnes dotées de ventouses spécifiques pour lever ces volumineux éléments verriers, sans aucune casse. La façade WICONA reprend au total 25 tonnes de vitrages (qualité Rglass THERM One de Riou Glass). « L’installation de cette façade, avec la particularité de lever de si gros vitrages, était un beau défi technique à relever, qui a mobilisé toutes les équipes de l’entreprise Fraboulet, je crois d’ailleurs qu’installer un mur-rideau de cette dimension est une première en Centre Bretagne. Beaucoup de gens s’arrête devant l’ouvrage. »


Sur la façade Sud, la plus ensoleillée du bâtiment central, face au mur-rideau vitré donnant sur le terrain de football, c’est la solution MECANO de WICONA avec serreur filant sur une ossature de 52 mm qui a été retenue. Installée au-dessus des tribunes, formant une bande horizontale qui s’étire sur toute la longueur du bâtiment (44 m de long x 1 mètre de haut), la façade aluminium MECANO, dotée de vitrages de contrôle solaire, permet non seulement de contrôler la gestion énergétique mais aussi de filtrer la transmission de l’énergie à l’intérieur du bâtiment, afin de gagner en isolation thermique tout en réduisant sa consommation énergétique.

 

WICLINE 115 AFS : 1ere installation en France


Autre particularité : la salle omnisports de Langueux est la première réalisation en France à se doter des menuiseries respirantes WICLINE 115 AFS de WICONA. « Au départ, nous avions opté pour le système respirant R’PURE. C’est l’entreprise Fraboulet, la mieuxdisante sur ce dossier, qui nous a proposé d’utiliser la dernière nouveauté de la marque en respirant : la fenêtre WICLINE 115 AFS » explique l’architecte Pierre Béout. « C’est un produit très intéressant qui répond aux spécificités climatiques de notre région côtière, très exposée au vent. La protection solaire au vu de l’orientation sud de la façade est un impératif pour éviter au bâtiment de monter en surchauffe, en même temps que le nettoyage aisé des vitrages. Cette menuiserie combinant un double vitrage, une lame d’air dotée d’un store motorisé, intégré, et facilement accessible grâce à l’ouvrant de service à ouverture indépendante est une bonne solution. Ce système protège le store, limite l’encrassement et facilite l’entretien. On peut ouvrir le châssis pour accéder au store sans déparcloser » ajoute Pierre Béout.

 

WICLINE 115 AFS Vue extérieur © Patrick Loubet

 

Les châssis respirants ont été réalisés et mis en oeuvre pour la première fois par l’entreprise Fraboulet « qui possède à la fois la technique et les moyens de ce type de menuiseries extérieures » note l’architecte. Et de souligner « c’est une entreprise extraordinaire qui est toujours là pour trouver des solutions efficaces, avec une qualité de finition intéressante. »


En tout, 24 châssis respirants WICLINE 115 AFS de 1 200 x 2 500 mm ont été mis en oeuvre en façade sud dans les salles associatives et la salle de préparation physique. Les menuiseries régulent la température du bâtiment et disposent de stores motorisés reliés à la GTC du bâtiment permettant de réduire l’apport solaire. La qualité acoustique des vitrages était ici un autre atout important avec la circulation sur la rue de Bretagne.


Si l’entreprise Fraboulet n’est pas novice en matière de systèmes respirants, ayant déjà expérimenté le système R’PURE sur plusieurs chantiers en Centre Bretagne, cette première installation a été l’occasion de vérifier l’extrême rigueur nécessaire à leur fabrication et leur pose. Les équipes de Fraboulet ont été accompagnées par WICONA : formation au siège de Courmelles, réalisation d’une maquette en blanc, échanges et collaboration entre les équipes techniques WICONA et le bureau d’étude Fraboulet sur la méthodologie de pose, validée par le bureau de contrôle indépendant APAVE.


Comme l’explique Gwénaël Jouéo « Ce projet, l’un des plus emblématiques de l’entreprise Fraboulet, a exigé un suivi très rigoureux. Le caractère innovant et pionnier, ce qui est assez peu commun pour un équipement sportif mérite d’être souligné. Sa conception est à l’image de la commune et du cabinet d’architectures Nunc, tournée vers l’avenir. Ils ont accepté de suivre nos recommandations pour tendre vers un bâtiment performant et confortable. Cet état d’esprit a constitué un vrai moteur. L’ensemble des équipes a participé au projet. Jusqu’à 6 personnes mobilisées. »

 



Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Produits







Articles

Agenda