TBC Innovations : 2020, une année hors du commun pour le marché des volets en France

TBC Innovations : 2020, une année hors du commun pour le marché des volets en France

La nouvelle étude de marché dévoilée par TBC Innovations sur les volets en France en 2020 actualise les perspectives et l’évolution du marché des volets en France pour les années 2021-2024.





Grâce à une étude quantitative menée entre février et mars 2021 auprès de 400 acteurs, TBC a mesuré et analysé les ventes de volets sur l’année 2020 et les perspectives pour 2021.

Comme chaque année, TBC Innovations s’est associée à son partenaire de longue date, institut spécialisé dans les sondages téléphoniques, pour réaliser cette étude quantitative auprès de 400 acteurs de la pose et de la commercialisation de volets en France.

Cette étude propose les chiffres clés du marché des volets en France : comprenant notamment le volume total par type de volets posés en 2020, la répartition par type de bâtiments, chantiers et le taux de motorisation…

La crise sanitaire de la Covid-19 a créé un choc auprès de l’ensemble de la filière du bâtiment en France. Les consultants TBC proposent les perspectives d’évolution du marché des volets en France pour les années 2021-2024.

 

 

2020, une année hors du commun pour le marché des volets en France

 

En 2020, la crise sanitaire et les confinements ont ralenti l’activité en neuf et en rénovation. Les entreprises interrogées lors de l’enquête réalisée entre février et mars 2021, confirment que le premier confinement a impacté fortement leur activité pendant 4 semaines environ et qu’après, la reprise a permis de compenser en partie ce manque d’activité. L’activité du second semestre 2020 a été particulièrement soutenue.

 

Dans les premiers mois de 2021, l'activité des professionnels rebondit sur les débouchés de la rénovation. Ils s’inquiètent cependant des tensions sur les approvisionnements et de la hausse des coûts des produits et composants. 

 

 

 

 

Fort repli pour la pose de volets en neuf 

 

En 2020, la conjoncture en neuf est impactée par la baisse des mises en chantier de logements depuis début 2018 ainsi que par la crise sanitaire et le confinement qui ont ralenti l’activité. 


Même si la pose des volets arrive en décalage de 6 à 12 mois après le démarrage des chantiers, le ralentissement de la construction de logements neufs impacte le marché des volets en résidentiel. Après 3 ans de croissance soutenue, ce débouché observe un recul en 2020. L’embellie des années précédentes s’éloigne. 


Pour les années 2021-2022, la situation est très incertaine. Au cours de 2020, 357 000 logements ont été mis en chantier en France. C’est un recul de -8 % par rapport à 2019. On peut déplorer un manque à gagner de 30 300 chantiers de logements qui n’ont pas commencés l’an dernier. 
Les retards accumulés sur la délivrance des autorisations de permis et sur les mises en chantier pèseront sans nul doute sur le débouché des volets en neuf dans les deux ans à venir. 

 

 

Le débouché de la rénovation est porteur pour le marché 

 

L’installation de volets en rénovation est un relais de croissance essentiel pour le marché des volets en France. Les professionnels interrogés ont confirmé une année 2020 chaotique concernant la demande pour l’installation de volets en rénovation. Ce débouché a été impacté par l’arrêt des chantiers lors du confinement de mars-avril. Sur le second semestre, ils ont constaté une forte progression de la demande, ce qui a permis de rattraper une partie du manque lié au 1er confinement.

 

Si les ventes immobilières dans l’ancien ont connu un fléchissement avec le confinement des mois de mars-avril 2020, elles étaient à nouveau au-dessus du million de transactions annuelles à fin octobre 2020 (source bases notariales). Entre juin 2020 et mai 2021, le marché immobilier a enregistré 1,13 million de transactions dans l’ancien. Un record depuis l’an 2000 !

 

Ces transactions immobilières sont souvent vectrices de travaux de réaménagement. L’installation de volets dans des logements non équipés, le changement de volets cassés ou la motorisation de volets, en font partie. C’est une opportunité pour la rénovation en 2021.

 

 

Le volet roulant, une solution incontestable 

 

Les volets roulants consolident leur position de leader et représentent 74 % du marché des volets posés en France en 2020. Plus de 4,4 millions de volets roulants ont été posés en 2020. Faciles à manœuvrer, les utilisateurs apprécient leur fonctionnalité, la sécurité de fermetures et le confort qu’ils apportent quelque que soit la pièce.

Les volets battants et volets coulissants représentent près de 22 % du marché. Depuis quelques années, les fabricants ont démultiplié les choix esthétiques pour les volets coulissants en combinant des matériaux, des découpes laser, des solutions persiennées. Ces évolutions sont plébiscitées par des particuliers, maitres d’ouvrage et architectes à la recherche d’une signature de façade contemporaine et originale. 

Traditionnellement présents sur des bâtiments tertiaires, les BSO (Brise-Soleil Orientables), augmentent leur pénétration dans les logements ces dernières années. Ces solutions largement développées en Suisse, Allemagne, Autriche, restent en France un marché de niche. 

 

Des volets de plus en plus motorisés et connectés 

 

La motorisation apporte indéniablement un confort de manœuvre pour les particuliers. Les professionnels témoignent que c’est souvent le souhait de motoriser les volets qui est à l’origine d’un projet de changement de volet. Toujours en croissance, les volets motorisés représentent près de 58 % des volets posés en 2020 en France. Depuis quelques années, les professionnels poussent les solutions de logements intelligents et de volets connectés. Ces investissements en innovation combinés à de l’argumentation didactique auprès des particuliers portent leurs fruits.

 

Lors de l’enquête de TBC, 46 % des installateurs de volets ont déclaré avoir installé durant l’année 2020 des systèmes Smart Home de pilotage de logements connectés. La pénétration de ces systèmes de pilotage progresse ! Ils étaient 41% en 2019, 32 % en 2018 et 29 % en 2017 à installer ce type de système. 

Si 46 % des installateurs interrogés  lors de l’enquête de TBC déclare  avoir installé durant l’année 2020 des systèmes Smart Home de  pilotage, 54 % d’entre eux n’en  installent pas. 12 % comptent tout de même en installer à l’avenir, 42 % n’imaginent pas en installer à l’avenir.

 

 

 

Méthodologie de l’étude TBC Innovations 


400 acteurs ont été interrogés, après avoir été sélectionnés par tirage aléatoire, en respectant des quotas par zone géographique. Les interviews se sont déroulées en février et mars 2021 et ont porté sur l’activité de l’année 2020 et les perspectives pour 2021.

250 entreprises de pose et fourniture-pose : menuisiers poseurs indépendants, menuisiers assembleurs partenaires de réseaux de gammistes, concessions d’enseigne et agences, entreprises partenaires de réseaux de fabricants industriels ou de groupements d’achats. 100 distributeurs : négoces matériaux, GSB généralistes, GSB menuiseries et réseaux spécialisés  50 acteurs de la conception de bâtiments neufs : constructeurs de maisons individuelles et promoteurs.
 

 

 

© Ehret
Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits



Dernière revue

N° 296 - Août / Septembre 2021

   

Articles