Les solutions Wicona pour le dernier-né de la "silicon vallée" lilloise

Les solutions Wicona pour le dernier-né de la

Conçu par Barbarito Bancel Architectes, Lucio, l’immeuble dernier-né de la "silicon vallée" lilloise, se démarque, derrière l’évidence esthétique, par la polyvalence et performance des solutions Wicona.





Sur le site d’Euratechnologies,  le bâtiment de bureaux (1 465 m²) Mis en œuvre avec une haute technicité par l’entreprise STM (groupe Roger Delattre) et livré en décembre 2020 par Promonor et Ervefel, interprète avec élégance l’esprit du lieu, déployant un jeu subtil de reflets et de transparences grâce à ses façades de verre et d’aluminium sur un socle de béton clair.

Ouverte sur le vaste parvis de la Cour de Bretagne, c’était une petite parcelle, logée en face de l’ancienne usine Le Blan-Lafont reconvertie en haut lieu de la French Tech, bâtiment phare d’Euratechnologies au top trois européen des incubateurs et accélérateurs de start-up. « Le concours portait sur la valorisation de cette dent creuse, d’autant plus stratégique qu’elle achève de structurer l’espace public tout autour », explique Pierre Cacheux, gérant de Promonor.

Autres enjeux clés : dialoguer avec l’architecture patrimoniale industrielle alentours, traduire l’esprit d’innovation du site, et s’inscrire dans un nouveau quartier, les Rives de la Haute Deûle, développé depuis une décennie comme une référence en matière de qualité

 

 

Le projet

Face à ces enjeux, le projet de l’agence Barbarito Bancel remporte le concours en convaincant par la légèreté visuelle de son volume – un rectangle de 20 m de long par 16 m de profondeur et 17 m de hauteur – par ses performances techniques, notamment en termes d’isolation thermique, et par le confort assuré aux occupants de ses 1 465 m² de bureaux. « La réponse de l’architecte a consisté à créer un bâtiment le plus transparent possible », poursuit Pierre Cacheux. « Pour autant, c’est un bâtiment basse consommation, particulièrement performant quant à la gestion des apports solaires naturels et du confort d’été ».

 

Posés sur un rez-de-chaussée en béton-planche clair, les niveaux supérieurs s’élèvent dans des jeux de reflets, de transparences et d’opacité progressive selon les orientations, magnifiés par l’aluminium anodisé. Les façades toutes en légèreté et en rythmes s’élancent encore davantage au dernier niveau grâce à un attique d’une hauteur légèrement supérieure à celle des étages précédents.

Au premier niveau, l’entrée principale s’inscrit dans l’épaisseur du béton. Aux niveaux supérieurs, les façades sur parvis et les plus ensoleillées, au nord-ouest et au sud-ouest, jouent une double partition : une peau de verre côté intérieur et, côté extérieur, une peau composée de brise-soleils vitrés ou en aluminium, orientables et de largeurs variées. La façade nord-est et la façade sud-est adoptent une composition plus classique en simple paroi intégrant des ouvertures toute hauteur qui alternent avec un habillage en grands panneaux d’alucobond.

 

Un double dispositif préserve le confort thermique des occupants en toutes saisons :

  • La ventilation sur l’extérieur des façades orientées sud-ouest et nord-ouest, grâce à une double paroi, dont une peau extérieure composée de brise-soleil verticaux montés sur une structure acier devant les murs-rideaux de la peau côté intérieur.
  • Des vitrages à hautes performances en matière de contrôle solaire, de transparence et d’isolation thermique, tant sur les murs-rideaux et les fenêtres (Cool lite Xtrem 70/33 de Saint-Gobain) que sur les brise-soleil vitrés (Bright Silver vitrage feuilleté, de Saint-Gobain).

 

Les solutions Wicona

Ces variations d’opacité et de transparences ont pu être obtenues avec seulement deux solutions Wicona polyvalentes :

  • Mur-rideau WICTEC 50, dans sa version classique grille-capot-traverse : 460 m².
  • Châssis WICLINE 65 evo à ouvrant caché, à la française et pompiers, au nombre de 64.

Ces deux références sont particulièrement adaptées à l’alliance recherchée d’épure esthétique et de performances thermiques. Les entrées principales et secondaires sont équipées de portes Wicstyle 65 à toile épaisse 1 vantail ou 2 vantaux, intégrées dans des murs rideaux.

La finition aluminium anodisé naturel participe en douceur aux jeux de lumière sur les vitrages, l’habillage et le béton clair.

 

Les deux façades les plus ensoleillées sont équipées de murs rideaux grille classique Wictec 50

Posés en façade à l’arrière de la paroi formée par les brise-soleil, ils intègrent au total environ 25 fenêtres Wicline 65 evo étroites (45 cm) et toute hauteur (entre 2,30 et 2,75 m hors impostes, selon les niveaux). Des garde-corps auraient impacté le système de brise-soleil. On leur a donc substitué un système de butée évitant l’ouverture complète des fenêtres.

Ce dispositif vaut sur la totalité du pignon nord-ouest (214 m2) et sur environ les trois quarts de la façade principale sud-ouest (180 m²). Sur celle-ci en effet, la transparence fait place progressivement à l’opacité, au fur et à mesure que l’exposition de la façade s’oriente au sud. Les fenêtres Wicline 65 evo, de largeurs variées pour marquer un rythme, sont alors intégrées non plus dans le mur rideau mais posées en applique extérieure.

 

Les deux autres façades sont des façades simple paroi.

En bardage alucobond, elles sont percées de châssis W  65 evo posés en applique extérieure.

La façade nord-est s’offre une variante. En effet, la transparence totale du pignon nord-ouest vient déborder légèrement sur son angle. Le bardage en Alucobond® cède alors la place à du mur rideau en "escalier": de la largeur d’un peu plus d’une trame au niveau de l’attique, il descend en s’élargissant jusqu’à un peu plus de trois trames au R+1, soit au total à peine 7 m².

Au rez-de-chaussée, outre les entrées principales, le volume de béton se perce de plusieurs petits murs-rideaux

 

Le mot du maître d’ouvrage

Pour Pierre Cacheux, gérant de Promonor, le bâtiment remplit les promesses en réponse à un cahier des charges très précis, « défini par le règlement de la ZAC », notamment sur le plan de la qualité environnementale. « Par exemple, en période de canicule, les dispositifs mis en place permettent un abaissement notable de la température de plusieurs degrés sans refroidissement. Pour ce résultat comme pour les autres points complexes spécifiques à ce chantier, il fallait des qualités de mise en œuvre irréprochables. C’est la raison du choix de l’entreprise STM, experte en la matière. » Quant au preneur, « il fallait un partenaire local doté d’une vision non seulement financière mais aussi patrimoniale. C’est le cas de La Foncière de l’Erable, filiale du Crédit Agricole Nord de France », déjà fortement impliquée sur le site Euratechnologies.

 

Le mot de l’entrepreneur

Michaël Sauvage, directeur général de STM (groupe Roger Delattre), a dirigé les études, la fabrication et la pose pour ce chantier sur lequel l’entreprise a été missionnée en prestation complète : mur-rideau/châssis, système de brise-soleil et habillage. « Un des enjeux clés de ce projet concernait la performance thermique et le confort d’été avec un impératif de coefficient Uw en façade de 1,3. D’où le choix des vitrages à contrôle solaire sur les murs-rideaux et, en complément, sur les brise-soleil. Autre enjeu : l’étanchéité à l’air du bâtiment, rendue complexe par les éléments traversant les façades (les supports des brise-soleil).

En soi, le mur-rideau Wictec 50 est une solution classique, que nous avons posé sur la structure béton en applique extérieur en R+4. Nous avons réalisé un ensemble de console et la structure acier qui accueille les brise-soleil et l’habillage en Alucobond®. La question restait posée pour les interlocuteurs de la collectivité de l’intégration de cette esthétique novatrice au cœur d’un ensemble architectural patrimonial. La réalisation de prototypes de façade à échelle 1 a été sur ce point tout à fait concluante ! ».

 

Le mot de l’architecte

Les architectes de Barbarito Bancel ont voulu « un petit objet précieux tel une parure d’écailles de verre, délicate et évanescente, aux proportions et formes élégantes ». Ainsi, la paroi crée avec son environnement « un jeu subtil de transparences et de reflets fragmentés ». « Les quatre façades du bâtiment sont exposées au soleil en journée, sans vis-à-vis. Cette situation présente l’avantage d’offrir aux espaces intérieurs des vues largement dégagées sur les espaces publics paysagés alentours et une luminosité exceptionnelle tout au long de la journée. Toutefois, cet important apport solaire est contrôlé techniquement pour respecter les normes énergétiques en vigueur. »

 

LES PARTIES PRENANTES

Projet : Création d’un immeuble de bureaux

Lieu : Lille, ZAC Rives de la Haute Deûle, EuraTechnologies

Maîtrise d’ouvrage : Foncière de L’Erable (Crédit Agricole Nord de France)

Promoteur : Ervefel et Promonor

Aménageur : Soreli

Architecte : Barbarito Bancel Architectes

Entreprise – installatrice des systèmes Wicona : STM Groupe Roger Delattre

Livraison : 2020.

 

© Lucio, immeuble neuf de bureaux, sis îlot 3b, Zac RHD, à Lille Lhomme. Barbarito Bancel Architectes Photos : Alessandra Chemollo

 


Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

10 PRODUIT(S) POUR WICONA






Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits







Dernière revue

N° 294 - Avril / Mai 2021

   

Articles