Les screens Bandalux au coeur du siège de la communauté de communes du Val Briard

Les screens Bandalux au coeur du siège de la communauté de communes du Val Briard

Référence phare de Bandalux, Polyscreen® s’illustre à nouveau pour tisser la trame d’un confort visuel, thermique et acoustique sans équivalent.





La réussite de la réhabilitation de l’un des derniers et authentiques corps de ferme briards, tient à la fois au respect de son intégrité patrimoniale – le corps d’enceinte de la ferme a été conservé – et à l’écriture contemporaine délivvrée par l’agence BN Architectes.

 

En harmonie avec la façade en pierre restaurée, les screens extérieurs Bandalux y intègrent leur esthétique sobre et naturelle, tout en garantissant une protection solaire optimale (notamment dans la salle des rêves et l’espace de jeux orientée Sud). « Pour ce chantier, le sur mesure fut la règle. Nous avons dû procéder à des saignées en partie haute des baies vitrées afin de cacher les coffres dans les linteaux. Nous avons aussi créé des niches dans la façade micro-perforée en Corten afin de dissimuler les mécanismes des stores », précise Frédéric Semirat, chargé d’affaires et conducteur de travaux chez Reithler.

 

30 stores extérieurs Premium Plus de Bandalux – toile Polyscreen® 351 coloris Ebony – ont été mis en oeuvre dans les espaces tertiaires, ainsi que dans le pôle petite enfance de la "Maison des services" © Bandalux

 

Derrière le bardage métallique microperforé (bâtiment contemporain exposé plein Est), les stores Bandalux assurent une parfaite gestion des apports solaires – en journée – tout en garantissant une occultation nécessaire aux espaces de bureau, préservant intimité et confidentialité.

 

Après deux ans et demi de travaux, le siège de l’intercommunalité – situé aux Chapelles- Bourbon en Seine-et-Marne – peut donc aujourd’hui accueillir le public dans des espaces remarquablement rénovés. « Nous souhaitions conserver les façades en pierre de ce bâtiment traditionnel agricole à l’abandon depuis des décennies et avons travaillé en surélévation notifiée par un bandeau traité en panneaux coulissants », informe Martin Neyraud, architecte de l’agence BN Architectes. Le volume contemporain, dit "Maison des services", s’appuie sur un parallélépipède existant en pierre, bardé en acier autopatinable.

 

Polyscreen® 351 affiche un degré d’ouverture de 1 %. Ces toiles classées répondent aux plus hautes normes énergétiques © Bandalux

 

« Dans le respect des hauteurs – faîtage similaire à l’originel et pente de toitures reprenant la volumétrie de l’ancien corps de ferme – tout en offrant une lecture harmonieuse des bâtiments, nous avons ainsi clarifié l’ensemble au niveau fonctionnel et esthétique », complète Martin Neyraud. La Ferme communautaire des Vieilles Chapelles, rebaptisée Jean-Jacques Barbaux en hommage à l’ancien président de la communauté de communes à l’initiative de ce projet ambitieux, est ainsi l’aboutissement d’une aventure au long cours… et de la vision avant-gardiste d’un homme volontariste s’inscrivant dans une dynamique locale et régionale. « Cette réhabilitation s’intègre au schéma directeur de la région Ile-de-France (SDRIF) – confiant de nouvelles compétences aux régions – ce qui fut un atout essentiel à l’aménagement de notre territoire et à son développement économique », note Isabelle Périgault, présidente de la communauté de communes du Val Briard, qui complète : « la majorité des corps de métier qui s’est exprimée ici, répond à des entreprises locales et une volonté de la maîtrise d’ouvrage de mettre en lumière les compétences de proximité ».

 

A.B.

Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits



Dernière revue

N° 296 - Août / Septembre 2021

   

Articles