Domotique : la maison plus intuitive que jamais !

Domotique : la maison plus intuitive que jamais !

Les objets connectés se multiplient et les usages se développent dans le secteur du logement. Pour rendre leurs offres plus efficaces, les industriels nouent des partenariats et ouvrent leurs systèmes.





L’arrivée des mastodontes du Web avec Google Home, HomePod d’Apple, et Alex a , l’assistant vocal intelligent d’Amazon – promis en France pour ce printemps devrait révolutionner le marché de la domotique. Et c’est un véritable vent d’optimisme qui souffle sur le secteur. Après les industriels, c’est au tour des fabricants et des installateurs de croire au développement de la maison connectée. L’environnement technologique s’y prête.

 

 

L’habitat intelligent s’ouvre toujours plus à tous, avec des solutions ouvertes et interconnectées et un service réel multifonctions dédié à tous les utilisateurs © Delta Dore

 

Remontons un peu la chronologie : en 2010, lorsque Somfy commercialise sa box Tahoma, Apple lance le premier iPad. Impossible à l’époque de penser que le grand public adoptera en masse tablettes et Smartphones et que le quotidien s’en trouvera modifié.

 

 

Somfy, le pionnier de la Smart Home, répond à l’enjeu du « Smart Living »
autour du triptyque : bien-être, sécurité et économies d’énergie- Box Tahoma : avec plus de 200 gammes de produits Somfy compatibles, l’interopérabilité avec Amazon Alexia et IFTTT, Tahoma couvre de nombreuses applications (ouverture, fermeture, chauffage, éclairage, etc.) © Somfy

 

« Nous nous sommes accrochés, et à partir de 2015, d’autres marques sont entrées sur le marché ; la communication autour de la domotique s’est accrue, notamment via les opérateurs de la téléphonie, contribuant à la démocratisation des produits », explique Thomas André, responsable marketing Smart Home et sécurité chez Somfy.

 

 

Box Connexoon, compatible avec les équipements io-homecontrol) © Somfy

 

Aujourd’hui, plusieurs déclencheurs seraient présents simultanément, résume Philippe Lemarotel, directeur marketing de Hager : « des accélérateurs sociologiques – d’un côté, les consommateurs veulent plus de sécurité, plus d’efficacité énergétique et souhaitent voir leur maison évoluer au même rythme qu’eux, de l’autre, ils sont de plus en plus connectés – et des accélérateurs technologiques, avec à côté des installations filaires, la radio qui apporte davantage de souplesse et l’apparition des objets connectés ».

 

 

Coviva, signée Hager, basée sur la technologie radio, se met en oeuvre facilement © Hager

 

La domotique est attendue si elle apporte une véritable valeur ajoutée à ses utilisateurs. « Le retour sur investissement doit être réel, le service ne doit pas se limiter à allumer le chauffage de la résidence secondaire à distance, mais permettre via une caméra et une appli de vérifier si les enfants sont bien rentrés ou de surveiller une personne âgée sans être intrusif », confirme Romain Mocaer, responsable marketing, communication et digital de Delta Dore.

 

 

Tydom : l’une des grandes nouveautes Delta Dore de cette mise à jour est l’apparition de la liste des produits connectables à Tydom. Pour ajouter un équipement, le professionnel, installateur de la solution, retrouve désormais des tutoriels décrivant la méthode d’association des produits compatibles avec Tydom © Delta Dore

 

Avis d’expert : Alexandre Chaverot, président d’Avidsen

 

«Le pilotage du logement par la voix arrive »

 

 

Alexandre Chaverot, président d’Avidsen © Avidsen

 

« La voix monopolise moins de temps de cerveau que le passage de commande via une application sur un Smartphone, c’est pourquoi, elle fait l’objet de travaux. Mais le marché doit tenir compte du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Avec les systèmes Google Home, HomePod d’Apple et Alexa d’Amazon, les données partent sur des serveurs aux Etats-Unis. Nous travaillons donc avec la start-up Snips qui développe un assistant respectueux de la vie privée, embarqué dans les équipements. L’intelligence artificielle devrait permettre de réguler l’ambiance de l’habitation en intégrant les habitudes de l’occupant. Ces technologies offrent de véritables potentiels, notamment en matière d’économie d’énergie ».

 

 

Au Consumer Electronics Show 2018, Avidsen, l’expert français de l’accessoire connecté pour l’habitat intelligent, a dévoilé la gestion des énergies par @MOD, la première gamme d’objets connectés multiprotocoles, pour maîtriser en temps réel la consommation énergétique et contribuer à un habitat intelligent, économe en énergies et durable © Avidsen

 

Un seul mot d'ordre : L'ouverture

 

Aujourd’hui , l ’activité bouillonne et bénéficie d’un écosystème bien en place. « Les applications mobiles sont plus ergonomiques et plus faciles à utiliser », ajoute Thomas André. Somfy continue de pousser sa solution Tahoma et a sorti entre temps Connexoon. « Il s’agit d’une box domotique permettant aux installateurs de se concentrer sur leur coeur de métier autour de la fenêtre avec les commandes de volets et stores, la gestion de la terrasse (store) et des accès
(portail et portes de garage) », précise Thomas André.

 

Tahoma est une solution plus ouverte. Car aujourd’hui, pour répondre à l’évolution des usages, les industriels multiplient les partenariats.

 

Ainsi, Somfy s’est rapproché de Sonos, fabricant d’enceintes intelligentes pour le pilotage du son, de Philips Hue pour connecter l’éclairage, etc. Somfy et Legrand, spécialistes des infrastructures électriques et numériques du bâtiment, ont également rendu leurs solutions compatibles.

 

Dans le cadre de son programme Eliot, lancé en 2015, Legrand inscrit ses produits dans des expériences et cherche à les faire dialoguer avec des produits et services d’autres industriels. « Le bâtiment de demain rendra service à ses utilisateurs – avec de la sécurité, du confort, de l’assistance, du pilotage de consommation énergétique, etc. – chez Legrand une trentaine de familles de produits sont déjà concernés », argumente Jérôme Boissou, responsable du programme Eliot, lequel est basé sur trois piliers indissociables : le produit, l’infrastructure et l’interopérabilité.

 

L’exemple de la compatibilité entre CelianeTM with Netatmo (interrupteurs) et les volets roulants Somfy, via leurs passerelles respectives, permet au client final de créer des scénarios incluant des produits Somfy et des produits Legrand.

 

Sur les chantiers, les technologies filaires et radio cohabitent. « Hager privilégie le filaire avec la solution Domovea dans le neuf et la radio avec Coviva en rénovation », indique Philippe Lemarotel. Les deux sont ouvertes.

 

Domovea, lancé fin 2017, propose une passerelle à installer dans le coffret électrique de la maison pour piloter les objets connectés (lampes Philips Hue, enceintes Sonos, certains modèles de BMW pour préparer la maison avant l’arrivée du véhicule etc.)

 

Le contrôleur connecté, Coviva, commercialisé depuis le mois de mai 2018, solution radio, interagit avec la sécurité, le chauffage, les volets, la caméra à reconnaissance faciale Netatmo, etc. L’ouverture est également d’actualité chez Delta
Dore. « L’usager ne doit pas être enfermé par une marque, par exemple, il doit pouvoir automatiser ses équipements existants, c’est pourquoi nous nouons des partenariats », affirme Romain Mocaer.

 

Delta Dore se positionne avec deux offres, la box Tydom en entrée de gamme (compatible avec plus de 40 marques) pour piloter la maison connectée et la solution Lifedomus (née de la fusion des box domotiques Tydom 3.0 et Lifedomus Sense et Vision), haut de gamme, dédiée à l’habitat et au tertiaire. « Les interfaces sont personnalisables, du plus simple pour les néophytes aux plus complexes avec des fonctionnalités multiples pour les technophiles », déclare Romain Mocaer.

 

 

Vidéo portier classe 300 connecté, interopérable avec les solutions d’Assa Abloy et de Renault notamment, pour gagner en confort et en sécurité dans l’accessibilité de la maison © Legrand

 

Ainsi, Tydom est aussi facilement personnalisable qu’un écran de Smartphone (libre choix des favoris et des équipements affichés en page d’accueil, notification en cas d’alarme, amélioration de l’ergonomie pour simplifier le pilotage et la programmation des ambiances, etc.) Positionnée premium, Lifedomus offre des scénarios et des profils utilisateurs illimités et intègre de nouveaux protocoles (Velux, Nest, Netatmo).

 

Sur la table des spécialistes, le prochain dossier viendra des commandes par la voix. Les assistants vocaux des géants du Web promettent un pilotage encore plus fluide des différents objets connectés. Mais leur présence soulève également la question de la sécurité des données, avec l’exigence de verrouiller les échanges d’information aux scénarios prédéfinis.

 

Nice entre au capital d'Abode Systems Inc.

 

La multinationale italienne Nice poursuit sa croissance internationale et devient l'actionnaire principal d'Abode, une plateforme technologique spécialiste de la Smart Home.

 

 

© Nice

 

Basée dans la Silicon Valley, Abode offre des solutions intelligentes pour la sécurité domestique et la domotique intégrée, combinant les normes de sécurité les plus élevées certifiées UL avec l'option de surveillance professionnelle, en plus du hub de domotique classique avec ZigBee, Z-Wave et des protocoles supplémentaires qui peuvent être intégrés pour Maison Intelligente.

 

 

Lauro Buoro, fondateur et président de Nice SpA © Nice

 

« C'est une opération stratégique pour le groupe », déclare dans un communiqué Lauro Buoro, fondateur et président de Nice SpA, « qui va nous permettre d'élargir notre gamme de produits au secteur de la sécurité résidentielle pour les installateurs et les utilisateurs finaux ».

 

La maison connectée selon Hörmann

 

Très largement reconnu dans le secteur de l’habitat pour les performances de ses portes d’entrée, portes de garage et motorisations, Hörmann confirme en 2018 le déploiement de nombreuses solutions domotiques pour toujours plus de fonctionnalités et de facilité d’utilisation au quotidien. Au-delà du système BiSecur SmartHome et la passerelle Gateway BiSecur, Hörmann va ainsi plus loin avec l’intégration de l’environnement Tydom de son partenaire Delta Dore.

 

 

© Hörmann

 

Chauffage, volets, éclairage, alarme, portail ou encore porte de garage, Tydom permet de piloter et contrôler l’ensemble de ces équipements depuis un Smartphone ou une tablette. Une aide digitale précieuse compatible avec les motorisations de porte de garage SupraMatic et les motorisations de portails VersaMatic, LineaMatic et RotaMatic d’Hörmann.

 

SecuSignal® : plus qu’une poignée de fenêtre

 

 

© Hoppe

 

La poignée SecuSignal® de Hoppe fait bien plus qu’ouvrir et fermer la fenêtre ! Avec l’émetteur SecuSignal®, elle transmet, à l’aide de la technologie radio-émettrice EnOcean, sans pile ni câble, une information sur le positionnement de la poignée (ouverte/basculée/fermée).

 

Véritable atout confort des systèmes connectés pour compléter les scénarios de domotique. Ces poignées peuvent être utilisées avec tous les systèmes Smart Home compatibles EnOcean.

 

Les moteurs et automatismes sur la ligne de départ

 

Simu se positionne en proposant de connecter ses équipements entre eux (volet roulant, protection solaire, éclairage, porte de garage).

 

« Demain, tous les éléments de l’habitat seront connectés, c’est la solution d’avenir, nous avançons aujourd’hui avec une solution radio – qui coexiste avec les solutions Simu filaires – facile à installer, moins chère, et adaptée au marché de la rénovation », explique FranceMartinet, chef de produits connectés chez Simu. « La nouvelle box Liveln™(2) offre une meilleure expérience à l’installateur et à l’utilisateur avec une commande plus facile et des retours d’informations », ajoute-t-elle. Une solution évolutive.

 

 

La solution évolutive de la nouvelle box Liveln™ (2) Simu © Simu

 

La plateforme Came Connect du spécialiste des automatismes pour portails, portes et volets, réunit des applications pour le contrôle des systèmes Came. « Ce service est fourni gratuitement aux utilisateurs de produits Came », précise Erika Ostan, responsable technique - Ventes & Formation.

 

 

TH/550 WH WIFI de Came : thermostat programmable Wifi à écran tactile
(avec contrôle à distance, géolocalisation) ; il permet d’éviter tout gaspillage d’énergie © Came

 

Chez Nice, l’ouverture à d’autres protocoles est de mise. « L’interface IT4Wifi se connecte aux automatismes (portail, porte de garage) et autorise le pilotage par géolocalisation pour des ouvertures automatiques. L’application MyNice Wellcom est disponible sur Android et iOS », déclare Jean-Philippe Durenne, chef de produit chez Nice.

 

L’italien propose également Nice World, plus récente et plus ouverte. Jean- Philippe Durenne annonce pour fin 2018 la sortie du  « Core », un système de Smart Home connecté au Web de la maison, bidirectionnel et ouvert à d’autres
protocoles présents sur le marché.

 

 

ABB-free@home® rend les lieux de vie intelligents : stores, éclairage, chauffage, climatisation, interphonie, scénarios d’ambiance... une solution unique et innovante assure ce transfert d’intelligence, que ce soit à la maison ou à distance via une tablette,
un Smartphone, ou même vocalement © ABB

 

Les moteurs Geiger dédiés à la protection solaire entrent dans le jeu en étant compatibles avec la solution Smart Home de Loxone. « Notre partenaire ne développe que des produits qui apportent un réel service, pas de gadget », commente Charles Jacky, directeur commercial de Geiger France. « Chacun gère sa spécialité au sein d’une relation tripartite incluant le fabricant de protection solaire, Geiger pour la motorisation et Loxone pour la domotique, et les clients poseurs des uns peuvent travailler avec ceux des autres », ajoute-t-il.

 

La dernière nouveauté, le moteur AIR pour les zip (avec détection d’obstacle) commercialisé depuis le mois de mai, entre dans le dispositif. Enfin sur ce marché, Elero présente sa deuxième génération de système Smart Home, Centero, qui sera disponible en France à la rentrée.

 

 

Centero Home, la solution Smart Home ouverte et modulaire d'Elero. Grâce à une mise à jour de l'application Centero Home Plus, l'utilisateur final peut activer d'autres fonctions sans devoir changer de matériel : haut-parleurs Sonos, portiers vidéos Doorbird, Osram Lightify, stations météo Netatmo, etc. En outre, Centero Home Plus peut notamment être commandée par Alexa d'Amazon © Elero

 

« L’application est plus intuitive, plus ludique, plus simple à programmer, il suffit de connecter le système à la box pour qu’il y ait reconnaissance directe, la mise en service est simplifiée », affirme Gino Colafrancesco, directeur commercial France.

 

Le système présenté au salon R+T 2018 couvre un maximum de fonctions, des commandes de volets roulants à celles de la protection solaire.

 

En outre, il est compatible avec les systèmes de domotique et de sécurité, ainsi qu'avec les produits lifestyle d'autres fabricants. Il est par exemple possible de raccorder par défaut l'éclairage Philips Hue, les détecteurs de mouvement et de fumée, les contacts des fenêtres, les thermostats de radiateurs ou les capteurs de température. Une station météo donnant des prévisions est déjà inclue.

 

On le voit, si la demande d’intégration des moteurs dans les solutions domotiques s’accroît, notamment avec l’arrivée de nouveaux accédants, issus des générations « digital native », mobiles et ultraconnectées, les fabricants y répondent.

 

V.M.

Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits



Dernière revue

N° 296 - Août / Septembre 2021

   

Articles