La rénovation énergétique du bâtiment part en campagne

La rénovation énergétique du bâtiment part en campagne

Le ministère délégué au Logement et l’Ademe lancent une campagne pour favoriser le recrutement dans le secteur du BTP et de la rénovation énergétique des bâtiments.     



En France, le secteur du bâtiment est responsable de 47 % des consommations finales énergétiques et de 25% des émissions de gaz à effet de serre. Dans l’objectif de réduire de 50 % les émissions de CO2 d’ici à 2030, la rénovation énergétique des bâtiments est une priorité. 
Cependant, la construction fait aujourd’hui face à un déficit de main d’œuvre, n’attirant pas assez les jeunes générations notamment. Afin de répondre aux besoins du secteur pour relever le défi de la transition écologique, en éradiquant les passoires thermiques et en permettant une rénovation efficace de l’ordre de 800 000 logements par an, l’Ademe et le ministère délégué au Logement lancent une campagne de valorisation des métiers de la rénovation énergétique, sous l'égide de France Rénov', avec pour objectif de faciliter 150 000 recrutements nécessaires au marché de la rénovation d’ici à 2023.
 
 

Une campagne qui casse les codes 

La campagne, menée sous l'impulsion du ministère délégué au Logement et conçue en concertation avec les filières professionnelles du bâtiment et de la formation, est  financée par « France Relance » afin d’accélérer la transition écologique dans le secteur du bâtiment. 
L'opération  porte la bannière de France Rénov', la marque du service public de la rénovation de l’habitat. France Rénov' facilite l'accès des particuliers à une information, un conseil et un accompagnement neutres et indépendants pour leur projet de rénovation énergétique.
 
Cette campagne entend mobiliser les professionnels en place et susciter des vocations nouvelles, en nombre suffisant pour répondre à une demande croissante, pour réaliser des travaux de rénovation de qualité. Le secteur du BTP offre de nombreuses opportunités, pour toutes et tous. La campagne vise à déconstruire les clichés, les préjugés asssociés au secteur du bâtiment, par méconnaissance des enjeux et des possibilités qu’offrent aujourd’hui ses entreprises. 
 
 

Cette campagne s’adresse prioritairement : 


- aux jeunes, afin de susciter des vocations en grand nombre. La campagne s’inscrit dans la dynamique équivalente au dispositif gouvernemental "Un jeune, une solution" 
- aux professionnels du bâtiments, aux artisans en particulier, afin de les inciter à se former, à acquérir des spécialisations en rénovation énergétique des bâtiments
- aux publics en voie de reconversion professionnelle et aux demandeurs d’emplois
 
 

La campagne France Renov’ comporte : 

Une campagne média avec
- Des annonces  « Sortons des clichés », dans la presse professionnelle et PQR, qui seront également déclinées sur les réseaux sociaux
- Deux spots radio 
- Une activation minecraft -jeu vidéo- pour montrer le fonctionnement des chantiers d’une manière pédagogique sur la plateforme Twitch
- Un filtre Tiktok conçu pour l’occasion afin de permettre à tous de vivre une expérience et de s’intéresser au secteur. 
- Une websérie "Les reconstucteurs" pour valoriser les métiers du BTP et de la rénovation, construite en partenariat avec le CCCA BTP 
- La participation à des salons professionnels liés au recrutement et à la formation (Be Positive, Jeunes d’Avenir, Mondial du Bâtiment…)
- Une participation active au Big Tour initié par BPI France, afin de sillonner l'ensemble des territoires français
- Un Mooc pour démêler les clichés sur le secteur du bâtiment, présenter les différents métiers et inciter à la formation.

 

Attirer les talents pour relever le défi écologique et le défi des compétences

Les professionnels du BTP ont un rôle clé dans la transition écologique : ils participeront à la mise en œuvre de la stratégie nationale bas carbone, tant pour la construction neuve que pour la rénovation des bâtiments existants. Le cadre national étant fixé, la traduction du niveau d’ambition de sobriété énergétique envisagé doit aboutir à un nombre de travaux de rénovation énergétique inédit, de l'ordre de 800 000 rénovations par an.
 
La campagne a ainsi pour ambition d’attirer, former et développer des nouveaux entrants à un rythme deux fois supérieur au rythme actuel. A travers cette campagne, il s’agit aussi de donner une image et un sens nouveaux aux métiers du BTP. En effet, être professionnel du BTP, c’est une employabilité assurée au service du défi environnemental en participant à l’effort de rénovation et de relance verte souhaitée par une majorité de citoyens. 
 

Chiffres clés


 - 1 million de dossiers MaPrimeRénov’ déposés depuis 2020
-  Une pénurie de main d’œuvre d’environ 150 000 recrutements d’ici à 2023, et de 300 000 pour le secteur du BTP dans son ensemble 
-  En 2019, le secteur de la construction a vu ses recrutements baisser de 10% avec près de 252 000 salariés recrutés, dont 126 000 nouveaux entrants
-  Seulement 32 000 jeunes de moins de 25 ans ont intégré le BTP en premier emploi en 2019.
 
 

© Ademe


Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits



Dernière revue

N° 303 - Octobre 2022