markilux dresse un bilan 2021 positif

markilux dresse un bilan 2021 positif

Le fabricant de stores markilux tire un bilan positif de son exercice 2021 avec une hausse de son CA de près de 17 M€. Une réussite attribuée à son esprit d’équipe et à son innovation.    



Avec une forte hausse de la demande et des produits à haute valeur ajoutée, markilx a enregistré une hausse significative de son  chiffre d’affaires en 2021. Si l’entreprise s’en réjouit, la situation sur les marchés des matières premières et les retards affectant la chaîne d’approvisionnement ont posé de véritables défis. La confiance et la compréhension témoignées par ses clients professionnels et l’engagement de ses équipes lui ont malgré tout, permis de bien gérer la situation.
« Pour markilux, l’année 2021 a une nouvelle fois été compliquée, mais aussi positive puisque nous avons encore augmenté notre chiffre d’affaires. Nous sommes passés de 122 M€ en 2020 à près de 139 M€ », se félicite Klaus Wuchner, gérant Ventes et Marketing. « Les premiers mois de l’année ont été marqués par une croissance colossale. À partir du deuxième trimestre, le carnet de commandes de l’entreprise a été un peu moins rempli. C’est à ce moment-là que les particuliers ont de nouveau investi dans leurs vacances et autres produits de consommation dans l’habitat et le bien-être. La croissance n’a pas été aussi forte que l’année précédente. Malgré tout, nous sommes très satisfaits du résultat », précise Klaus Wuchner.

 

De bons résultats malgré les retards de la chaîne d’approvisionnement

L’an dernier, les tensions affectant les marchés des matières premières et les retards de la chaîne d’approvisionnement ont de nouveau complexifié la production au sein de l’usine de stores. Cette situation a fortement sollicité le service des Achats de l’entreprise. Selon Klaus Wuchner, la gamme de produits composée de stores coffres et de systèmes de pergola a également connu une forte demande sur le marché en 2021. La nouvelle "pergola stretch" en particulier, s’est avérée être une grande réussite. « Grâce à sa conception et l’aisance de son  montage, elle a rapidement convaincu nos partenaires revendeurs. Par ailleurs, son équipement technique et son esthétique lui ont valu de recevoir deux prix de design », précise-t-il. Dès la première année, les ventes ont dépassé toutes les attentes de l’entreprise, tant pour les bâtiments commerciaux que dans le segment des clients particuliers.

 

Nécessité d’improviser pour la production

Selon Michael Gerling, gérant Service technique et Production, l’année écoulée a exigé de grandes performances créatives. Il précise : « nous avons dû beaucoup improviser en raison des difficultés d’approvisionnement en matériaux. Hormis l’intelligence artificielle, notre entreprise a surtout eu besoin de l’intelligence humaine. Outre les Achats, les techniciens de l’usine ont à nouveau eu fort à faire. Bien entendu, dans le respect de conditions sanitaires strictes, ce qui a constitué une contrainte supplémentaire. L’excellent esprit d’équipe et la bonne coopération de l’ensemble du personnel ont permis de gérer la situation avec compétence et avec le soutien de processus automatisés et numérisés, désormais devenus indispensables. D’autant plus que le manque de main-d’œuvre qualifiée devient de plus en plus un défi permanent pour l’entreprise », ajoute Michael Gerling.

 

Investissements dans la formation et les outils numériques

Pour Heike Reinermann, responsable des ressources humaines, ce manque de main-d’œuvre est la raison pour laquelle l’entreprise se focalise sur la formation de ses spécialistes depuis déjà plusieurs années, et précise : « en 2021, nous avons encore investi davantage dans la formation, ainsi que dans de nouveaux profils professionnels et des programmes spécialement dédiés aux stagiaires ou aux jeunes cadres ». C’est le seul moyen pour l’entreprise d’assurer ses besoins de main-d’œuvre. Comme beaucoup d’autres processus internes, l’intégration de nouveaux collaborateurs est désormais très axée sur le numérique grâce à l’utilisation de webinaires, de l’e-learning ou de réunions en lignes ». Une tendance confirmée également par Christiane Berning, responsable du service Marketing et Business Development. « Le numérique est devenu une composante essentielle de notre travail quotidien. Notre offre d’outils en ligne notamment, est très utile pour la communication destinée au client final », explique-t-elle. « C’est pour cette raison que markilux a lancé une nouvelle version de son application de réalité augmentée en 2021. L’entreprise a également amélioré la convivialité de son site Web et ajouté des outils numériques sur le site dédié aux partenaires revendeurs. Ces derniers peuvent désormais y saisir leurs commandes en ligne ».

 

Un exercice de patience et de compréhension

Klaus Wuchner estime que les investissements réalisés dans la communication externe et dans la coopération avec les partenaires revendeurs sont d’une importance capitale. Il précise : « l’an dernier, nous avons fait beaucoup pour soutenir au mieux nos clients professionnels dans le domaine des ventes et du marketing. Malgré cela, il a parfois fallu faire preuve de patience. En effet, la pandémie a retardé les délais de livraison dans un contexte de forte pression. Cependant, la confiance et la compréhension mutuelles ont permis de terminer l’année de manière positive pour les deux parties. La disponibilité de nos collaborateurs a également contribué à réagir rapidement à la situation. En 2021, l’ensemble de l’équipe markilux a de nouveau fait preuve d’une collaboration incroyable et a obtenu un résultat formidable ». Klaus Wuchner mentionne par ailleurs le succès de la markilux Academy qui a connu un excellent taux de fréquentation l’an dernier grâce au développement massif de l’offre numérique.

 

Une tendance positive à poursuivre en 2022

Les deux gérants de markilux - Klaus Wuchner et Michael Gerling - conviennent rétrospectivement que les deux années écoulées ont exigé beaucoup de la part de l’entreprise, mais l’ont aussi rendue plus solide. La situation politique et économique les incite toutefois à aborder la saison 2022 avec une confiance prudente pour le moment. L’entreprise souhaite cependant s’inscrire dans la continuité de cette tendance positive du chiffre d’affaires grâce à de nouvelles améliorations des stores à bras articulés et des systèmes de pergola. Dans ce but, elle compte investir largement dans les domaines de la production, des ventes et du marketing en 2022. Et pour 2023, Christiane Berning révèle que d’excellentes idées sont déjà prévues pour des motifs de toiles et des tissus exclusifs destinés à la nouvelle collection markilux. 

© markilux
(De g. à dr.) Klaus Wuchner, gérant Ventes et Marketing ; Christiane Berning, responsable du service Marketing et Business Development ; Heike Reinermann, responsable des ressources humaines, et Michael Gerling, gérant Service technique et Production
 


Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits



Dernière revue

N° 301 - Mai / Juin 2022