Le groupe Lorillard rachète la menuiserie Meslin à Chartres

Le groupe Lorillard rachète la menuiserie Meslin à Chartres

Expert de la menuiserie industrielle sur mesure, le groupe Lorillard, présidé par Thierry Luce, vient d’acquérir la Menuiserie Meslin à Glatigny (50), renforçant son positionnement de leader dans la menuiserie bois.






(De g. à d.) : Pierre Lorillard, directeur général délégué au commerce, Madame et Monsieur Dominique Le Roy, dirigeants de la Menuiserie Meslin et Thierry Luce, président du groupe Lorillard

 

Cette acquisition concède au groupe Lorillard de nouvelles parts de marché le positionnant avec l’offre bois la plus large et la plus complète du marché. Elle permet également au groupe d’intégrer des produits bois et aluminium spécifiques.

Des valeurs partagées

Créée en 1961, la société Menuiserie Meslin est spécialisée dans la fabrication de menuiseries bois personnalisées et sur mesures. Entreprise familiale, dirigée par Monsieur et Madame Le Roy, elle rassemble 48 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 7,5 M€ (2020).  S’adressant exclusivement aux artisans, la commercialisation en BtoB n’implique que la fourniture de menuiseries. Ainsi l’entreprise, qui n’a pas encore de commerciaux, réalise 80 % de son chiffre d’affaires sur Paris et la région parisienne, à la faveur de sa notoriété, de ses produits atypiques (portes cochères, menuiseries cintrées en plan et en élévation pour bâtiment haussmanniens, etc.) et de son savoir-faire spécifique dans la menuiserie bois.

Forte d’une activité saine et croissante, la Menuiserie Meslin a cependant besoin de s’adosser à un groupe afin de bénéficier d’une structure puissante pour développer son savoir-faire sur l’ensemble du territoire et faire croître la commercialisation de ses menuiseries.

 

Au regard de l’histoire, du caractère familial et de la forte implantation régionale de l’entreprise, la société susceptible de les racheter se devait de partager les mêmes valeurs. C’est le groupe Lorillard qui a donc été choisi par les dirigeants pour acquérir l’entreprise Menuiserie Meslin. Ce rachat, ralenti par la crise sanitaire, qui aurait dû se concrétiser en juillet dernier, a vu le protocole d’accord signé en novembre 2020.

 

Enrichir les acquis

C’est toute son expérience industrielle et commerciale que le groupe Lorillard va mettre à la disposition de la Menuiserie Meslin.

Le groupe a défini un plan industriel avec des investissements à court, moyen et plus long terme, afin d’augmenter les capacités de production, d’améliorer la performance de l’entreprise et d’accroître son chiffre d’affaires. Une campagne de recrutement va ainsi être menée pour intégrer du personnel de chiffrage et renforcer le bureau d’études, ainsi que des opérateurs et menuisiers dans les ateliers.

Des évolutions et des investissements vont également être menés pour l’outil de production. La société Menuiserie Meslin conçoit des menuiseries bois (80 % de l’activité), des menuiseries aluminium (20 % de l’activité) et produit quelques menuiseries PVC.

 

La production PVC va être rapatriée à Chartres afin de laisser plus de place pour l’agrandissement de la production aluminium qui représente 1,5 M€ du chiffre d’affaires actuel de la société Menuiserie Meslin.

Plusieurs équipements aluminium du groupe vont être transférés chez Meslin afin de renforcer la production de produits aluminium spécifiques. Une plus-value pour le groupe qui ne proposait pas encore ce type de produits : portes repliables, portes basculantes, verrières, coulissants d’angle réalisés à partir de la gamme Technal, partenaire historique de la Menuiserie Meslin.

Parallèlement, l’outil de production bois va bénéficier de nouvelles machines visant à améliorer la performance d’usinage ainsi que d’une nouvelle cabine de laquage pour la garantie 10 ans des finitions bois, courant 2021.

L’objectif est clair : densifier l’activité BtoB avec la vente aux artisans, en augmentant la production bois de près de 30 % et l’ambition de porter le chiffre d’affaires à 8,5 M€ en 2021 et 12 M€ à 3 ans.

 

Chronique d’une croissance annoncée

Comme l’évoquait Thierry Luce début 2020, « il est aujourd’hui nécessaire de continuer à investir pour résister à une pression concurrentielle nationale et internationale toujours plus importante » ; l’objectif du groupe Lorillard est d’acquérir une taille critique qui se situe entre 200 et 250 M€ de chiffre d’affaires. L’acquisition de la Menuiserie Meslin porte le chiffre d’affaires du groupe à près de 190 M€ à fin 2020, rapprochant le groupe de l’objectif critique souhaité.

Autres ambitions du N°1 sur le bois en France : renforcer sa position de leader sur ce marché par l’élargissement de son offre et porter la capacité de production bois du Groupe à plus de 25 % d’ici 2022.

Avec la société Menuiserie Meslin, le groupe Lorillard se dote d’une 4e usine de production bois (avec son site chartrain, Molénat à Decazeville et Bourneuf à Parigné-L’Evêque), mais acquiert également des produits inédits au sein du groupe et une complémentarité commerciale avec les marques Molénat et Bourneuf.

En effet, Lorillard dispose désormais d’une commercialisation multicanale (BtoB, BtoC, chantier) ; Molénat distribue spécifiquement aux négoces, et Bourneuf se consacre à la fourniture et la pose de chantier haut de gamme ; quant à Meslin, elle vient renforcer le mode de fourniture directe aux artisans.

Aujourd’hui, le groupe Lorillard figure parmi les plus grands fabricants de menuiseries industrielles en France avec ses 7 sites de production répartis à travers le pays : Chartres (28), Saint-Doulchard (18), Pralong (42), Parigné-l’Evêque (72), Decazeville (12), Saint-Martin-de-Seignanx (40) et Glatigny (50) dont 4 ateliers bois, 4 ateliers PVC, 3 ateliers aluminium et 1 atelier pour les volets roulants.

 

Et, l’acquisition de ce 7e site de production œuvre pour une stratégie de maillage du territoire, avec l’objectif de minimiser les coûts de transports en produisant toujours au plus près des clients et des chantiers.

In fine, avec l’acquisition de la société Menuiserie Meslin, la représentativité de l’activité bois au sein du groupe Lorillard se chiffre à 45 M€ (fourniture et pose et fourniture seule), soit un quart du chiffre d’affaires du groupe.

 

A propos du groupe Lorillard :

Fondé en 1936 à Chartres et présidé par Thierry Luce, le groupe Lorillard figure parmi les leaders français de la menuiserie industrielle sur-mesure. Première entreprise indépendante du secteur, Lorillard couvre l’ensemble du marché de la fenêtre et maîtrise la fabrication de ses produits grâce à un pôle industriel intégré. La production est 100 % française avec 90 % des composants de provenance d’industriels français lorillard est actuellement l’une des seules entreprises à décliner son offre dans quatre matériaux : bois, PVC, aluminium, mixte et HPC Composite.

 

Chiffres-clés :

  • 1 050 collaborateurs
  • Chiffre d’affaires 2020 : 190 M€
  • Production annuelle : 1 200 menuiseries par jour
  • 300 logements équipés ou rénovés par jour  

© Groupe Lorillard

Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits







Articles