Bandalux tisse la trame solaire du Thémis

Bandalux tisse la trame solaire du Thémis

Premier bâtiment tertiaire labellisé E+C- en France et réunissant pas moins de 6 labels ! le Thémis concentre les superlatifs, les plus hautes compétences architecturales et techniques.



Parmi les acteurs industriels impliqués dans ce projet de tous les défis, Bandalux s'est distingué par la réalisation de 542 stores intérieurs écoconçus sur-mesure.



Les femmes étaient à l'honneur ce 8 mars 2018 au cours de la première présentation officielle du remarquable Thémis, conçu en synergie par les architectes Corinne Vezzoni (Corinne Vezzoni & Associés) et Michelle Lenne-Haziza (Atelier MLH). Sous l'égide du Club Prescrire et l'UNSFA Paris, Perrine Strilka, responsable communication et marketing Bandalux, a ouvert la conférence regroupant les principaux intervenants de ce remarquable chantier.

" Entreprise familiale espagnole avec 700 collaborateurs, plus de 700 références et une production de 6 000 stores par jour, Bandalux se différencie par l'intégration verticale de ses process, de la conception à la fabrication et l'installation, où concrètement, mis à part l'achat du fil, rien ne se trouve externalisé ", a rappelé Perrine Strilka. Avec 70 MEuro(s) CA 2017, dont 2,8 % du CA revient à la R&D, Bandalux s'est ici illustré par la réalisation de 542 unités Premium Plus, sur la base de son tissu emblématique Polyscreen (fil polyester recouvert de PVC, sans plomb ni phtalates) avec plus de 50 dimensions différentes pour un enroulement de la toile et des prises de cotes parfaites pour une mise en oeuvre irréprochable. " Chaque store Bandalux a été livré avec un code repère spécifique avec les châssis nous offrant un gain de temps énorme ", précise Thierry Pham, directeur commercial chez Castel Alu.

Partenaire de longue date avec Bandalux, le façadier a également travaillé sur cet ambitieux projet avec Schüco, en partenariat depuis 15 ans avec le gammiste, pour 2 213 m² de murs rideaux double peau FW 50 et 1 293 m² menuiserie alu AWS 75 BO. Perrine Strilka poursuit : " le choix du textile Polyscreen® 550, Perla Gris, répond aux importantes exigences environnementales du cahier des charges, et permet d'assurer, pour Corinne Vezzoni, l'élégance et la cohérence esthétique recherchées entre les façades et la protection solaire intérieure... jusqu'aux câbles moteurs - réalisés aussi sur-mesure - empruntant le même coloris ".

Les valeurs optico-solaires de la toile (normes EN410 - EN14500 - EN14501), garantissent un véritable confort visuel (avec degré d'ouverture de 5 %) et thermique dans les bureaux filtrant 26 % de l'énergie solaire pour un gain thermique de 20 à 27 %. Pour Michelle Lenne-Haziza, " l'écriture architecturale la plus sobre possible pose un lien de parenté au pied des imposants cubes pyramidaux du Tribunal de Grande Instance.

Écrin monolithique, le Thémis s'inscrit dans une politique d'écoquartier ambitieuse où la façade Sud et la toiture végétalisées déroulent une intention volubile et de quiétude tout autant qu'un rôle thermique, pendant que la façade Nord trouble le regard avec une double peau légèrement inclinée " ; un effet d'optique fragmenté avec un vitrage intérieur sérigraphié Ipachrome par bandes verticales miroitantes, de densité variable, élaborée dans des conditions optimales de luminosité. Une incontestable réussite architecturale, mais aussi humaine, devant la complexité des problématiques à résoudre ensemble..

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits



Dernière revue

N° 297 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles