Sécurité de vissage garantie pour les façades rideaux ventilées

Sécurité de vissage garantie pour les façades rideaux ventilées

Les façades-rideaux ventilées (FRV) offrent une grande liberté de création. Elles apportent des avantages précieux pour la protection contre les incendies et pour l'insonorisation et l'isolation thermique.





Le choix judicieux des vis utilisées permet de réduire considérablement les points de fixation et accélère l'installation des structures porteuses dans les constructions bois ce qui permet d'économiser sensiblement matériaux et main-d'oeuvre.


Dans les systèmes de FRV, le bardage se monte sur une structure inférieure. Il se forme, entre la surface des parois, ou entre la couche isolante et l'enveloppe de protection contre les intempéries, un vide de quatre centimètres environ dû à l'épaisseur du contre-lattage et dans lequel l'air peut circuler et, ainsi, réguler le taux d'humidité à l'intérieur du corps du bâtiment. Ce vide améliore le coefficient d'isolation thermique et prévient les dommages causés par de la moisissure par exemple. La séparation claire de l'isolation et du bardage est possible pour les édifices les plus divers, qu'il s'agisse de bureaux ou de commerces, ou encore de maisons individuelles ou d'immeubles collectifs.

 

© Heco

 

Vissage de la structure inférieure

 

Les systèmes de FRV sont utilisés fréquemment pour les constructions à ossature bois que l'on recouvre d'une enveloppe. Dans ces constructions, il est particulièrement important que l'installation de la structure inférieure soit stable pour constituer un trait d'union statique entre le support porteur et le bardage de la façade. Le contre-lattage sur lequel l'enveloppe extérieure sera fixée ultérieurement doit tout d'abord être vissé à travers la couche isolante dans l'ossature en bois. C'est pour ce type de travaux que le fabricant de vis HECO propose des solutions homologuées faciles à mettre en oeuvre et économiques. Différentes longueurs et divers types de vis permettent de fixer toutes les épaisseurs et toutes les sortes d'isolants courants tout en respectant les spécifications prévues par les réglementations sur les économies d'énergies.

 

© Heco

 

« Les vis partiellement filetées HECO-TOPIX à tête fraisée peuvent être placées sans avant-trou. Il suffit de les positionner et de visser, c'est tout » explique Florian Winter, maître menuisier et conseiller en application chez HECO à Schramberg. Leur faible couple de vissage et leur pas de filetage élevé assurent un travail rapide. Ces vis homologuées par les services de contrôle de la construction peuvent être posées aussi bien comme vis de traînée que comme vis de poussée. Elles permettent donc de monter le contre-lattage sur l'isolation avec un seul type de vis. La forme de la vis avec tête fraisée assure un vissage affleuré. Cet aspect est important pour qu'il soit ultérieurement possible de monter les éléments de façade sans difficultés sur le contre-lattage.

 

Utilisée comme vis de traînée, HECO-TOPIX se visse perpendiculairement à la surface. Une autre vis dite de poussée se place dans un angle de 60° de bas en haut. Elle empêche que le contre-lattage ne puisse glisser sous l'effet du poids propre du bardage, ce qui formerait une fissure sur l'extrémité supérieure du bardage. HECO propose une aide au vissage sous forme d'un triangle en plastique qui permet de respecter exactement l'angle de 60° requis. Le monteur place cet accessoire sur la surface du bois, puis il positionne et serre la vis. Ce triangle présente sur sa face inférieure des nervures qui l'empêchent de glisser.

 

Vissage à distance pour isolants de faible résistance

 

Il est nécessaire d’utiliser d'autres vis pour les isolants ayant une résistance à la compression inférieure à 0,05 N/mm². En effet, la pression exercée par la tête de vis sur le contre-lattage entraînerait l'écrasement de l'isolant. « Si l'on pose des isolants de faible résistance, tels que de la laine minérale, dans un système de FRV, il est recommandé d'utiliser de préférence l'attache bois HECO-TOPIX-Therm qui se place aussi comme vis de traînée et de poussée » explique Florian Winter. Cette vis présente en outre un filetage sous tête. La contre-latte se fixe par vissage à distance avec un écart défini par rapport au support d'ancrage. Toutes les forces exercées sont absorbées et transmises dans la contre-latte par le filet sans écraser l'isolant.

 

Vis pour bardage de façade

 

© Heco

 

Une structure inférieure conçue de cette façon permet d'utiliser comme « rideau » les éléments de façade les plus variés. « Selon le dimensionnement de la fixation, des contraintes de jusqu'à 80 kg/m² ne posent aucun problème » éclaire le conseiller en application. Il recommande d'utiliser la vis pour façade en acier inoxydable HECO-UNIX-top pour les bardages en bois ou en matériaux dérivés du bois. De plus, cette vis présente un filet breveté avec pas de filetage variable, qui permet aux éléments en bois d’être automatiquement contractés sans précontrainte. En même temps, la vis HECO-UNIX-top permet une absorption des contraintes sensiblement supérieures pour un nombre de points de montage moindre. Il en résulte des économies considérables de vis, et donc de main-d'oeuvre, pour la fixation des éléments de bardage.

 

Calcul précis grâce au logiciel HECO HCS

 

Le logiciel de dimensionnement HCS (HECO Calculation Software) facilite le calcul des points de fixation aussi bien pour la structure inférieure que pour les éléments de bardage d'une façade-rideau ventilée. Ce programme comprend un module spécial pour le calcul de façades. L'utilisateur est guidé étape par étape tout au long du calcul, que ce soit pour des murs individuels ou pour l'ensemble de l'enveloppe du bâtiment. « De plus, les produits HECO permettent de planifier une grande variété d'isolations. Le calcul détermine les types de vis, les quantités et les points de fixation, précise Florian Winter. Les modifications des dimensions sont aussi représentées par des graphiques, rendant la construction du mur facilement compréhensible. » Les résultats de l'analyse aident à calculer les coûts mais servent également de justificatif aux planificateurs et aux statisticiens pour les fixations conformes aux homologations.

 

© Heco



Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits







Dernière revue

N° 293 - Février / Mars 2021

   

Articles