Bohle : voyage au centre de l'ingénierie

Bohle : voyage au centre de l'ingénierie

Vitrine d'un savoir-faire historique, Bohle est aujourd'hui acteur international dans le secteur verrier en tant que concepteur et fabricant d’outils, pour le travail et le traitement du verre.





 

Au siège social de Bohle AG à Haan (Allemagne), le showroom témoigne de la diversité des produits et de la haute technicité du fabricant au service du marché verrier © V&MA

 

Traverser les couloirs du temps chez Bohle est expérience quotidienne au siège social de l'industriel allemand à Haan, près de Düsseldorf. Les tours conçues au milieu du siècle dernier pour l'usinage mécanique des molettes et rosettes de coupe, toujours opérationnelles, cohabitent avec les technologies de pointe, robots automatisés, imprimante 3D, industrie 4.0 et secrets de fabrication historiques ou futuristes jalousement gardés.

 

 

1re machine d’usinage de molettes (pour coupe-verre Silberschnitt). Cette marque déposée connaît un succès fulgurant dès sa création en 1935 © V&MA

 

Depuis la création de l'entreprise par Josef Bohle en décembre 1923, inventeur du coupe-verre, l'activité s'est épanouie au fil d'une inlassable créativité et du rayonnant succès des marques Bohle, dont la première et célèbre Silberschnitt, déposée en 1936, résonne encore de son empreinte argentée laissée sur le verre.

 

 

© Bohle AG

 

En 90 ans, avec Veribor (premier "preneur de plaque", ventouse pour le transport et la manutention des grandes plaques de verre), ces gammes de produits se sont continuellement étoffées jusqu'à devenir points phare de l'entreprise et indispensables pour les professionnels.

 

 

Le centre de formation avec postes de travail équipés (coupe, collage, assemblage…) dédié aux apprentis, force commerciale, partenaires… © V&MA

 

Si la notoriété de la société familiale, actuellement dirigée par la dernière génération, a aisément traversé 9 décennies, depuis les lames pour les fabricants de couteaux de poche, jusqu'aux huit secteurs investis aujourd'hui – la manutention, la coupe, le collage, la vitrerie, l’outillage, les machines, les pièces métalliques et protection de surface – la qualité primordiale des produits sur-mesure et des process, et le pôle innovation, en sont les principaux leviers déterminants.

 

Tout autant que la satisfaction clients et l'implication des actuels 400 salariés avec 15 filiales déployées à travers le monde. L'histoire retiendra le premier recrutement édifiant de l'entreprise en 1935 avec l'arrivée d'Elisabeth Birkhofen (alors âgée de 17 ans) intégrant l'administratif, qui partira après 57 ans de bons et loyaux services !

 

« L'attachement à l'entreprise est une constante avec l'apprentissage et la formation », confirme Jean-Marc Auger, directeur commercial France de Bohle, lui-même  entré en 1993 en tant qu'étudiant-stagiaire et aujourd'hui à la tête de la division française, laquelle joue un rôle fort parmi les succursales du fabricant avec une proactive équipe commerciale se partageant le territoire hexagonal ; « le turn-over est faible et la diversité des métiers, source de richesse ».

 

Dans cette entreprise polyglotte, les réunions internationales fin juin rassemblent conjointement les dirigeants de toutes les succursales et leurs commerciaux : « Bohle a initié ces rendez-vous pour l'importance et la qualité de tels échanges ; précieuses dynamiques, les remontées d'informations de ces journées nous font avancer, alimentent les synergies et notre évolution naturelle », commente Thorsten Böllinghaus, directeur général (technique).

 

 

(De gauche à droite) Jean-Marc Auger, directeur commercial France Bohle, et Thorsten Böllinghaus, directeur général (technique) Bohle AG © V&MA

 

Après des études dans la métallurgie et la science des matériaux à l’Université RWTH d’Aixla- Chapelle et à l’Ecole Centrale Paris, cet ingénieur francophile, anciennement chargé de la direction de deux usines de production de verre plat au sein du groupe Saint-Gobain, dirige avec enthousiasme les divisions techniques de Bohle AG, aux côtés de Arne Klöfkorn, directeur général (opérationnel) depuis 2008.

 

Avec 70 M€ de chiffre d'affaires prévus en 2018, Bohle surfe sur une réjouissante croissance, et assure jourles prochaines décennies par une stratégie toujours anticipatrice.

 

Thorsten Böllinghaus mise notamment dans le développement de la digitalisation et des machines connectées MES4.0, dont l'imposant écran au mur du pôle technique suit en direct, à l'instar des cours de la bourse, l'instantanéité de l'information émise simultanément par toutes les différentes lignes des ateliers. Cette mise en oeuvre mobilise une équipe de 5 ingénieurs et informaticiens, que Thorsten Böllinghaus compte bien étoffer. « Ces opérations digitales et connectées en ERP nous assurent un net gain de productivité et une flexibilité nous permettant de nous inscrire à un très haut niveau d'amélioration continue grâce à une vérification de la qualité en un seul système ».

 

Parallèlement, le site marchand de Bohle enregistre une augmentation régulière de ses commandes en ligne.

 

Infini petit et haute technicité

 

Avec une gamme de plus de 10 000 articles et la multiplicité de ses segments de marché – outillage, machines, ferrures, consommables... la polyvalence et la maîtrise des savoir-faire du fabricant se retrouve dans les unités de production certifiées ISO9001.

 

 

Dans les unités de production, les machines conçues en interne rivalisent de technologie, quelles que soient la spécificité des pièces et produits sur-mesure à fabriquer. Ci-dessus à gauche, ventouses sur machine de production - Poste de contrôle qualité des ventouses à pompe (à droite) – série Veribor® © Bohle AG

 

© V&MA

 

Du petit outillage à l'industrialisation de molettes de coupe pour double vitrage, les applications peuvent atteindre l'infiniment petit avec la perfection de molettes pouvant couper avec précision la finesse d'un verre jusqu'à 0,15 mm !

 

Des molettes crantées et microstructurées, sculptées par laser sur coussin d'air, en passant par l’usinage et les différents contrôles qualité, jusqu'au test à l'oreille de la fiabilité de certaines pièces, véritable travail d'orfèvre mené par une équipe féminine, le moindre rouage compose ici avec l'excellence.

 

 

Usinage automatique des molettes pour la coupe industrielle… robots issus des premiers tours… © V&MA

 

…toujours opérationnels ! © V&MA

 

Avant tout concepteur de solutions, Bohle a largement trouvé sa place avec des outillages comme le Sédimenteur, désormais très apprécié dans les ateliers pour service rendu : « les miroitiers l'intègrent désormais presque systématiquement à l'achat des rectilignes, notamment pour la simplicité de son système, pour le temps de nettoyage économisé et d'une manière générale, pour la garantie supplémentaire donné à l'ensemble de l'équipement », précise Jean-Marc Auger

 

 

La technologie du Sedimentor de Bohle répond aux enjeux environnementaux, économiques et industriels et permet notamment d’économiser la consommation en eau claire, les frais de rejet des eaux usées et d’augmenter la durée de vie des outils de façonnage © Bohle AG

 

Technique de manutention indépendante de tout système électrique, le Liftmaster a également trouvé sa clientèle en France, tout comme les ferrures pour l'agencement intérieur (systèmes de fermeture pour portes coulissantes ou sur pivot, pour la douche, pour garde-corps, marquises...), et dont un nouveau système sera présenté à Glasstec, suite aux prises de participation de Bohle dans une société italienne de fabrication de coulissants. « La volonté de Bohle est clairement affichée : le statut de développeur et producteur de pièces métalliques pour le verre est une priorité », souligne Jean- Marc Auger.

 

 

 

Aide à la manutention innovante pour sa maniabilité et sa construction compacte, le Liftmaster B1 est démontable et idéal pour le transport en usine de volumes de verre ou autres matériaux en plaque © Bohle AG

 

Appareil de mesure Glassbuddy © Bohle AG

 

Nouveau laboratoire chimie, collage U.V. du verre, protection de surface, outils de mesure ou nettoyage du vitrage, etc. la très large gamme de produits et les nombreux départements impliquent le fabricant allemand (qui travaille pour tous les grands noms du secteur verrier), lequel a optimisé la gestion de ses stocks et sa logistique avec un transstockeur d'une capacité de 13 500 cassettes.

 

 

Logistique et gestion des stocks optimisés avec transstockeur (ci-dessus) © V&MA

 

En amont, le support technique interne, sous la haute expertise de maîtres verriers, dont la parfaite connaissance du métier assure une réponse pointue et sur-mesure à toute demande, rejoint un pôle R&D talentueux et la maîtrise de forces de vente très formées au sein du centre de formation Bohle.

 

 

La maîtrise de nombreux savoir-faire pour une multitude de produits et d’application ; (ci-dessus) pièces pour la coupe industrielle © Bohle AG

 

Des parties prenantes toutes inscrites dans un cercle circulaire et respectueux de l’environnement (recyclage, panneaux solaires…), devançant les enjeux technologiques et la mutation des entreprises et des territoires.

 

A.B.
Source : verre-menuiserie.com

 

 

 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits



Dernière revue

N° 295 - Juin / Juillet 2021

   

Articles