La vie d’entreprise en confinement : tout sauf inactive

La vie d’entreprise en confinement : tout sauf inactive

Une fois passé l’étourdissement des premiers jours de mise à l’arrêt total des activités, la reprise progressive dans le secteur du second oeuvre s'est amorcée à partir du 14 avril.





Collégialement préparée et partagée par la majorité des gammistes, installateurs-fabricants et miroitiers, les entreprises se sont organisées et adaptées en une même chaîne de valeurs solidaires et résilientes, fortes de leurs responsabilités et recomposant les bases d'une reconstruction vitale. De plus en plus en prise avec un monde non linéaire, les entrepreneurs (euses) se sont soudain retrouvés propulsés chefs de guerre pour sauver leur société et leurs salariés. Soulevant des questions essentielles : comment se réapproprier le pouvoir de penser l’avenir, comment subvenir à l'incontrôlable et renforcer les moyens et fonctions d’appui... menant toutes à la capacité de transformation face au caractère exceptionnel des circonstances.

 

Malgré les nombreuses incertitudes encore en cours et avec un fonctionnement, selon la formule consacrée, en "mode dégradé" (à l'heure où nous écrivons ces lignes), la filière du verre et de la menuiserie a démontré une volonté à toute épreuve, reprenant son souffle et décuplant les énergies. Une agilité et une capacité à rebondir en puisant dans l'inédit de cette situation sismique, matière à réflexion et à innovation, toujours et encore.

 

La sécurité : prioritaire

 

La reprise est indissociable de conditions sanitaires renforcées et sans concessions, prévues selon les protocoles validés par le gouvernement et la dynamique des organisations professionnelles, comme l’UFME (Union des Fabricants de
Menuiseries, l’UDIVP (Union des Installeurs de Verre Plat) mobilisées pour ses adhérents ou l’UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie), qui a assuré et confirmé l’approvisionnement des matières premières, ou encore sur la base du guide OPPBTP de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d'épidémie de Coronavirus Covid-19, régulièrement mis à jour.

 

(De g. à dr.) Claude d'Harcourt, préfet des Pays de la Loire et de Loire-Atlantique et Henri Janneau, président du groupe Janneau Menuiseries © Janneau Menuiseries

 

Sur la base du volontariat des équipes, la protection des salariés et des partenaires mobilise une logistique sanitaire sans concession et responsable. Distances de sécurité, gestes barrières, mise à disposition d’équipements individuels (masques de protection, visières, gel hydroalcoolique…), îlots désinfectés, nouvelle organisation du travail avec horaires réaménagés… les consignes et directives de sécurité imposent tout à la fois pragmatisme et confiance.

 

• Les chantiers : l’organisation spaciale a été mûrement réfléchie pour une protection optimale des collaborateurs comme des clients : renforcement du dispositif de nettoyage et de désinfection des outils comme des équipements, en cours ou en fin de chantier, distanciation réglementaire, etc. Si la part des chantiers tend à dépasser les 30 % fin avril, il reste encore beaucoup d'inconnues : difficulté à obtenir les permis, restriction et limitation de leur reprise par certains maires, indisponibilité de certains services de l'état, etc.

 

Le digital renforcé

 

Grands gagnants du confinement forcé, les liens numériques n’ont jamais été aussi forts, et l’occasion pour les entreprises d’améliorer et développer leurs outils digitaux… tout en avançant sur des dossiers de fond. Tous ont activé une nouvelle stratégie à distance pour répondre aux besoins fondamentaux de leurs clients, rassurer, s’entraider, maintenir leurs niveaux de service et d’assistance technique, entretenir le relationnel entre toutes les équipes et leurs partenaires en télétravail. Les cafés et matinales virtuels et visioconférences n’ont jamais été autant sources de convivialité retrouvée et d’efficacité.

 

© Archidvisor

 

S’adapter et transformer l’adversité en une nouvelle opportunité pour avancer, tel est le credo des entrepreneurs qui s’emparent spontanément du verre à moitié plein. Et pour majorité, la communication est un levier plus que jamais indispensable à leur visibilité, compensant l'annulation et le report de Salons programmés pour beaucoup en 2021.

 

A.B.


Source : verre-menuiserie.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter

Restez informés !
Abonnez-vous à notre Newsletter.
 

Produits







Dernière revue

N° 293 - Février / Mars 2021

   

Articles