Wicona à l’école du bioclimatisme sur le collège de Lézignan-Corbières

0
64
Architecte : Boyer-Percheron-Assus (34) Entreprise : Labeur (11) © Patrick Loubet
Architecte : Boyer-Percheron-Assus (34)
Entreprise : Labeur (11)
© Patrick Loubet

À Lézignan-Corbières, en pays cathare, l’outil stratégique de développement du territoire qu’est le pôle éducatif a été conçu en groupant une crèche, un lycée, un gymnase, bientôt une piscine et, depuis la rentrée des classes 2016, un collège pouvant accueillir 650 élèves.

Calé sur l’horizon basse de la plaine et du bâti environnants, le projet lauréat de l’agence Boyer-Percheron-Assus déploie 5 500 m2 de plancher d’un seul niveau, quasi disparaissant sous une toiture plate de 90 m par 110 m, plantée et ouvertes de larges percées sur la cour intérieure.

Aux critères du Conseil départemental de l’Aude répond une conception bioclimatique au service de la pédagogie. À l’écart, quatre logements de fonction suivent la même inspiration : toit-dalle et plain-pied autour d’un patio.

Les enjeux : performances BBC et confort HQE

Sous la toiture, quatre rectangles de béton blanc organisent autour de la cour centrale une enceinte protégeant du fort vent d’Autan. L’ensemble vise les objectifs RT2012 (Uw ≤ 1,5/(m2.K)) et HQE en usant des dispositifs ad hoc : retour d’isolation en surface de dalle pour les parties non isolées par l’extérieur, toit végétalisé (vertus hygrométriques), chaufferie bois (mutualisée avec le lycée), ventilation naturelle assistée (tourelles en toiture), confort lumineux et visuel maximal.

Sur ce point, les ouvertures équipées Wicona font l’objet d’une gestion fine et circonstanciée tirant parti de la lumière naturelle et des apports solaires – dont on se protège en été, selon l’exposition, par les débords de toiture ou des volets roulants positionnés sous des lambrequins.

Les solutions Wicona : variété et technicité

Les fenêtres Wicline 65 à ouvrant caché répondent aux différents formats définis selon l’occupation intérieure : verticales toute hauteur dans les salles de classe (traversantes nord-sud), horizontales pour les bureaux, baies larges et toute hauteur sans montants verticaux pour les espaces collectifs.

Point d’orgue : à côté du hall vitré, la salle polyvalente fait contrepoint à l’esthétique rectiligne du tout avec une façade de verre bombée à l’avant, réalisée avec un mur-rideau lisse Wictec 50SG de quelque 30 m de long par 3,60 m de haut, monté derrière 260 tubes acier intégrant des poteaux porteurs de gros oeuvre.

Les bénéfices : fonctionnel, accessible, écologique

« Écologique et durable », le 28e collège du département de l’Aude attend quelques mois pour valider ses performances thermiques mais, en attendant, selon son maître d’ouvrage, c’est une réussite : « fonctionnel et moderne, accessible et confortable ».

Témoignages

Antoine Assus, architecte Agence Boyer-Percheron-Assus – Montpellier (34)

« La conception bioclimatique du projet s’inspire de la maison romaine et du cloître, tant pour son insertion dans le paysage méditerranéen que pour ses vertus de protection – du vent, des intempéries, de la chaleur. D’où l’articulation du bâti autour de patios dont un central, la cour, conçue comme un espace fédérateur sous la dalle du toit percée vers le ciel.

L’une des façades, à l’est, s’organise en un peigne dont les vides vitrés prolongent les jardins de la cour, créant une échappée visuelle vers le paysage. Le confort lumineux a fait l’objet d’un travail particulier à tous les niveaux : géométries spécifiques des ouvertures, dispositifs de second jour pour amener la lumière naturelle dans les couloirs, etc. À ce titre, les solutions proposées par WICONA répondaient aussi bien à nos priorités techniques qu’aux enjeux esthétiques, par leur sobriété contemporaine. »

Focus : La salle polyvalente, un cocon de verre

Signal fort à l’entrée du bâtiment, la salle polyvalente développe ses 221 m2 derrière une façade de verre sur quasi trois côtés. Exposée sud-ouest, elle est protégée par le débord de toiture et par 260 tubes d’acier thermolaqués de diamètres variés (8 à 20 cm) faisant office de brise-soleil, de descente des eaux pluviales, et intégrant des poteaux porteurs de gros-oeuvre.

Derrière cette structure, le mur-rideau lisse WICTEC 50SG accueille 24 éléments de 3 585 mm de haut en trois largeurs selon leur positionnement (double vitrage 66.6/20 ARG/66.2 = 47 mm) ; les plus grands (de 1 319 à 2 084 mm) sont cintrés pour former les trois angles bombés qui participent à l’impression de cocon de verre formé par l’ensemble.

LAISSER UN COMMENTAIRE