Verre : les nouveaux centres d’usinage sont arrivés !

0
495
©AGC Glass
©AGC Glass

Alors que les miroiteries demandent des machines moins gourmandes en espace, les fabricants ont révisé leurs gammes et présentent des modèles réduits.

Depuis quelques années, les centres d’usinage se démocratisent et les petites miroiteries s’équipent. « Nous avons beaucoup travaillé pour standardiser industriellement notre production et proposer une offre compétitive, à la fois au plan technique et tarifaire », se félicite Eric Mercier, responsable technico-commercial de Bottero. Aujourd’hui, il est possible d’acquérir un centre d’usinage avec une enveloppe budgétaire à partir de 60 000 – 65 000 euros.

Sur le marché, « la demande en automatisation des tâches augmente, nous y répondons grâce à des machines les moins encombrantes possibles tout en garantissant la rapidité d’exécution », confirme Reda El Rachidi, responsable des ventes de Denver.

« Autre tendance », note Pascal Royannais, chef des ventes chez Intermac Biesse, « les machines polyvalentes 4 et 5 axes pour du façonnage décoratif, en filet de Versailles par exemple, et pour réaliser des angles, sont également demandées. Nos clients ne prennent pas le risque de refuser du travail ou de faire appel à des prestataires pour externaliser ces tâches, ils souhaitent maîtriser leur production ».

La sélection de la rédaction

NRG 330 de Bavelloni

©Bavelloni
©Bavelloni
  • Caractéristiques

Avec 3 ou 4 axes, cette machine embarque une nouvelle tête opératrice avec électro-broche Bavelloni, le dispositif PowerJet (breveté) à rotation illimitée de 0° à 360° pour le refroidissement des outils et le système breveté PAV qui permet de positionner les ventouses et les dispositifs de centrage sur le plan de travail de façon totalement automatique pour un changement de format rapide et facile.

NRG 330 est également équipée d’une porte automatique à mouvements pneumatiques de nouvelle conception (en attente de brevet) pour faciliter les opérations de chargement et déchargement. Cette porte, transparente, offre une visibilité maximale sur le plan de travail et ne nécessite aucun entretien. En outre, la machine est contrôlée par la dernière génération de commande numérique avec une interface graphique très intuitive.

  • Prix : NC

Master de Intermac Biesse

©Intermac Biesse
©Intermac Biesse
  • Caractéristiques

Restylisée l’année dernière, la dernière génération de Master embarque aussi une vitesse de déplacement plus rapide pour ne pas perdre de temps lors du changement des outils ainsi qu’un magasin embarqué sur sa tête, pour la même raison.

Master intègre également en standard l’outil diamanté de perçage Helix, développé avec Diamut, précédemment proposé en option. L’avantage étant de ne recourir à aucun autre outil, et de diminuer le nombre d’opérations et donc les risques de casse liés à la manutention.

  • Prix : Près de 100 000 € HT.

Practica Plus de Bottero

©Bottero
©Bottero
  • Caractéristiques

Machine 3 ou 4 axes, aujourd’hui disponible en trois dimensions standard : 2 500 mm (nouveauté 2017), 3 300 mm et 4 000 mm. Le dernier modèle, aux dimensions réduites, répond aux besoins d’espace et de multiplication des postes de travail.

Practica est un centre d’usinage modulable jusqu’à 18 m et configurable à la carte selon les besoins, grâce à ses différentes options (kit de perçage par exemple). La garantie sur les mandrins est portée à 5 000 heures de travail.

  • Prix : A partir de 65 000 € HT (version 2 500 mm).

Advance de Denver

©Denver
©Denver
  • Caractéristiques

Centre d’usinage vertical, peu gourmand en espace tout en offrant l’avantage de perforer le verre des deux côtés à la fois. Dédié à la production de porte, cabine de douche, cloison, escalier, balustre, armoire, vitrine, miroir en verre feuilleté. Dimension maximale de plaque usinable (3 000 x 1 500 mm), 150 kg. Epaisseur usinable : 4 mm au minimum, 19 mm au maximum (dans la limite du poids maximal).

  • Prix : NC

LAISSER UN COMMENTAIRE