Le verre en intérieur joue la séduction

0
204
Réalisation en cours : feuilleté avec un verre réfléchissant Mirastar, et décor en sablage signé Lukora ©Lukora
Réalisation en cours : feuilleté avec un verre réfléchissant Mirastar, et décor en sablage signé Lukora ©Lukora

Habillage mural, cloison, crédence, dalle, pare-douche… les applications du verre dans l’agencement sont multiples et suscitent un engouement d’autant plus important que les opportunités décoratives se diversifient.

Signe de sa bonne santé, le marché du verre décoratif intérieur est disputé par un nombre croissant d’acteurs, des gros verriers aux petits miroitiers. Tous proposent des gammes larges.

« Le verre en déco s’impose comme un concurrent du papier peint ou du carrelage, ses propriétés sont appréciées car il est parfaitement lisse, non poreux, facile à nettoyer, d’autant que nous avons trouvé des parades contre les rayures », déclare Valérie Vandermeulen, directrice marketing et communication d’AGC France.

Si les innovations « produits » sont peu nombreuses, les verriers poursuivent leurs efforts pour étoffer leurs gammes. « Nous travaillons à la mise au point de produits plus respectueux de l’environnement, par exemple nous espérons pouvoir proposer au marché un miroir encore plus pur en 2018 », annonce Patrick Buslalb, chef de marché verre design et décoration chez Saint-Gobain.

Historiquement, l’aménagement intérieur utilise du verre trempé pour façonner des plans de travail, des étagères ou des cloisons. « Lorsque les applications nécessitent de la sécurité, il est possible d’ajouter un film de sécurité à l’arrière, qui permet de retenir les débris de verre en cas de casse », explique Patrick Buslalb.

Néanmoins, « le verre feuilleté est également utilisé. Il apporte de la sécurité et élargit le champ des possibles, d’où sa croissance sur ce marché », indique Sébastien Joly, responsable marketing de Riou Glass.

Colorisation et personnalisation

Deux tendances dominent le marché : la couleur et la personnalisation. « L’heure est à l’harmonie entre les matières et les couleurs, à la douceur ; les consommateurs recherchent des décors originaux mais subtils, d’ailleurs les tons neutres et pastels, les blancs sont très demandés », remarque Elisabeth Ployart, directrice générale de Macocco.

Avec SGG Planilaque®, Saint-Gobain décline en standard 26 teintes et peut répondre à d’autres demandes selon les besoins. « Aujourd’hui, la mode est aux pastels, aux roses notamment pour décorer les crédences de cuisine, les placards, etc. », constate Patrick Buslalb.Les verres texturés sont également prisés.

Qu’il s’agisse de personnaliser des dalles de sol, gardecorps, marches d’escalier… « la tendance se confirme depuis quelques années, et d’ailleurs aujourd’hui les verriers ont des gammes spécifiques », observe Sébastien Joly.  Le fabricant se positionne avec la gamme Rglass Crea, et mixe les techniques de transformation disponibles (bombage, sablage, laquage, colorisation, numérisation, etc.).

Le miroitier Sodiver a investi dans une cabine de laquage, afin, explique Eric Coulon, chargé d’affaires, « de pouvoir répondre aux différentes demandes de laquage, même partiel, car les mélanges de matière et de mixage laquage/impression se multiplient ». Sodiver s’attache à proposer des innovations : « parmi les nouveautés, les verres anti-rayures sur lesquels il est possible d’écrire au feutre comme sur un tableau sont intéressants » note-t-il.

Chez Lukora, Jean Mas, PDG, observe que « l’essentiel du marché reste sur du verre brillant, avec des couleurs qui suivent la mode et aux feuilletés avec insertion de tissu ou de film ». La tendance est telle que « Verrissima vient d’investir dans un laminateur pour insérer des films décoratifs à l’intérieur du verre trempé ou feuilleté trempé », déclare Patrick Gross, directeur commercial et marketing.

Verrissima annonce également la refonte de son site Web dédié aux crédences.Les insertions ont donc le vent en poupe, avec deux types de solution : l’insertion de tissu réel ou celle de film imprimé.

Ainsi, Hervé Rastel, responsable commercial de la Miroiterie Avignonnaise, note « un accroissement de la demande pour ce type de produit, d’autant qu’il existe des gammes tissus adaptées ».

Dans ce domaine, la Miroiterie de Chartreuse peut se féliciter d’avoir un temps d’avance : « nous travaillons depuis une dizaine d’années avec l’éditeur Bisson Bruneel, une offre qui fonctionne bien », se félicite Laurent Personnaz, directeur général. Righetti innove avec ses gammes Metalica et Natura, des verres feuilletés décoratifs avec incorporation de films métallisés (doré ou argenté) ou de papier japonais, bois, tissus, etc.

« Ces offres ont du succès, tout comme les verres avec incorporation de cristaux liquides qui progressent, même s’il s’agit de niche, ils répondent à des besoins de décoration de bureaux de direction notamment », témoigne Alban Utard, directeur commercial de Righetti, qui promet des nouveautés « assez bluffantes » pour Batimat !

De son côté, le distributeur Lasry essaie de différencier son offre et lance de nouveaux modèles de Mateglass. « Nous ne disposons pas d’unité de production, mais nous achetons des heures de production dans une usinepour proposer cette gamme de verre dépoli à l’acide décoratif et aux motifs originaux dédiés à la décoration intérieure », affirme Philippe Dulau, responsable marketing.

Personnalisation oblige, l’impression numérique s’impose. Saint-Gobain offre une gamme complète : verre trempé, viewglass (impression sur film PET transparent intégré dans un verre feuilleté), decoprint (impression sur film PET transparent intégré dans un verre feuilleté), decoprint (impression sur verre qu’il est possible d’enlever), Crea-Lite (verre thermoformé qui présente des reliefs et peut être coloré ou embarqué pour la reproduction d’une image).

Quelques miroitiers ont fait de l’impression numérique leur marque de fabrique. C’est le cas de Style Verre, précurseur en la matière, qui dispose de trois tables d’impression et propose des réalisations sur-mesure. « Nous imprimons tous les types de verre, nous proposons également les inserts de tissu entre deux verres, notre valeur ajoutée vient de notre capacité à produire du sur-mesure et à accompagner nos clients par du conseil », commente Karine Bretesché, directrice administration des ventes de Style Verre. Le transformateur mise sur la personnalisation et sur la diversité de ses réalisations et développe en complément, une offre de déco sur céramique. Macocco présente des réalisations originales comme la reproduction de la pierre ou de celle du bois. « Nous les montrons pour expliquer les possibilités offertes par l’impression numérique », précise Elisabeth Ployart. Elles sont sans limites !

Toujours plus de systèmes et plus de services

Le verrier s’est rapproché d’un fabricant de colle pour distribuer FIX-In ©AGC Glass Europe
Le verrier s’est rapproché d’un fabricant de colle pour distribuer FIX-In ©AGC Glass Europe

Pour simplifier le travail des professionnels, Saint-Gobain élargit son offre en proposant des systèmes complets. « Nous développons des gammes avec le verre, mais aussi les pièces et encoches nécessaires à leur pose, un système et des conseils », déclare Patrick Buslalb.

Pour équiper les parois de douche, garde-corps, cloison type atelier, le verrier fournit tous les éléments nécessaires jusqu’aux encadrements en aluminium, les portes coulissantes, etc. De son côté, AGC mise sur l’accompagnement des pros. « AGC s’est rapproché d’un fabricant de colle afin de développer Fix-In une gamme compatible avec ses produits (verres laqués, miroirs) », explique Valérie Vandermeulen.

La gamme est disponible à la vente sur le site e-commerce agc-store.com, qui commercialise également les accessoires de découpe de Bohle. En outre, le verrier publie un guide d’installation dédié aux gammes à coller. « AGC propose une technique de pose, mise au point en collaboration avec un fabricant de colle, qui permet de tenir compte des contraintes liées à la circulation de l’air et aux environnements humides et qui suggère l’utilisation de primaire de surface avant collage, d’activateur de surface, etc. », ajoute Valérie Vandermeulen. Tout un arsenal de bonnes pratiques afin d’aider les pros sur leurs chantiers…

 

Séparation contemporaine

Profil 317 pour séparation en verre design ©Clipper Diffusion
Profil 317 pour séparation en verre design ©Clipper Diffusion

Clipper Diffusion commercialise son nouveau profil F317 spécialement conçu pour la réalisation facile et rapide de petits châssis fixes, verrières et séparations contemporaines. Il permet de réaliser à la demande et directement sur chantier de multiples agencements modernes et tendance. Il est disponible sur stock en longueur de 5 m dans plusieurs finitions : chromé brillant, laqué et anodisé.

 

Des accessoires plus esthétiques et plus faciles à poser

FrameTec, nouveau système de dormants proposé par Bohle ©Bohle
FrameTec, nouveau système de dormants
proposé par Bohle ©Bohle

Les fabricants d’accessoires mettent leurs produits au goût du jour. Ainsi, chez Pauli France, Bruno Hamdouche, directeur commercial, annonce « de nouvelles finitions pour les fixations pour pare-douche laquées noir, disponibles dès le mois de juillet ».

Chez CR Laurence aussi, Christophe Bardet, conseiller technique, évoque « une quinzaine de couleurs pour les charnières de douche afin de répondre aux demandes d’harmonisation, dont du noir, très en vogue ». Une autre tendance devient récurrente, le raidisseur de douche aux formats minimalistes, adaptés aux douches italiennes.

Christophe Bardet indique également un nouveau pivot de sol pour porte. De son côté, Pauli France présente une nouvelle penture – Nivello – qui permet de relever la porte de la douche à l’ouverture et qui se referme automatiquement. La penture est disponible en version pour pose affleurante et en version pour pose avec une contreplaque.

L’engouement pour les cloisons en verre ne faiblissant pas, le système de rails aluminium FrameTec de Bohle est de plus en plus sollicité. « Il permet une pose facile et rapide, avec imposte, en partie latérale ou comme mur de séparation, y compris pour les grandes dimensions », commente Jean-Marc Auger, directeur commercial de Bohle France. FrameTec se décline en deux versions : Select (à la place de profilés U) et Premium (en encadrement pour impostes et en parties latérales).

 

Mantion joue la transparence

Système Opentec F80 pour des séparations lumineuses ©Mantion
Système Opentec F80
pour des séparations lumineuses ©Mantion

Avec la gamme Opentec, Mantion propose un système pliant coulissant pour cloisons tout verre ainsi que des systèmes coulissants pour baie vitrée pliante.

Au niveau des cloisons, Opentec F80 supporte des dimensions généreuses (jusqu’à 9 m de largeur et 2,7 m de hauteur) et apporte une finition au design épuré. L’objectif, permettre aux espaces de gagner en luminosité tout en optimisant l’occupation des mètres carrés.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE