La véranda, un marché convoité

0
569
Esthète, la nouvelle véranda présentée ce printemps par Véranda Rideau ©Rideau-Images Créations
Esthète, la nouvelle véranda présentée ce printemps par Véranda Rideau ©Rideau-Images Créations

En légère baisse, le marché de la véranda résiste néanmoins plutôt bien à la crise car le produit bénéficie d’une nouvelle image et dispose d’atouts pour concurrencer les extensions d’habitat maçonnées. Les acteurs, eux, s’organisent pour mailler le territoire, et profiter de cette manne.

Nouvelle Extansia et pergola Variasun de Concept Alu. ©Concept Alu
Nouvelle Extansia et pergola Variasun de Concept Alu. ©Concept Alu

Les prix de l’immobilier étant ce qu’ils sont, malgré la baisse des taux d’intérêts bancaires, les particuliers semblent réfléchir à deux fois avant de vendre leur bien pour en acheter un plus grand. La véranda, en tant qu’équipement pour agrandir la maison, a donc une carte à jouer. Elle n’a d’ailleurs que modérément souffert de la crise. En 2014, avec 74 900 unités contre 77 250, le nombre de vérandas vendues n’a reculé que de 3 % selon les projections de MSI (le marché des vérandas en France, sept. 2014).

Ambiance façon AluK. ©Aluk
Ambiance façon AluK. ©Aluk

Alexis Bedoin, Responsable marketing d’AluK, préfère évoquer un « marché stable car ses perspectives sont réelles ». Le potentiel est estimé à plus de 10 millions de clients par MSI, qui se base sur les 15,6 millions de maisons individuelles occupées à titre de résidence principale en France (dont plus de 12,6 millions occupées par leurs propriétaires). « La stagnation actuelle semble davantage liée à la conjoncture » confirme Pierre Moret, Président de Vérand’Art.

Villa Véranda, le concept de la FFCV. ©FFCV
Villa Véranda, le concept de la FFCV. ©FFCV

Le renouvellement des équipements ouvre des perspectives. Les vérandas construites dans les années 80 sont peu à peu remplacées par des produits plus performants, souvent à l’occasion d’un changement de propriétaires. « Mieux », ajoute Pierre Moret, « la véranda est devenue un produit tendance ; elle est portée par le concept de vie dedans/dehors, et nous observons un rajeunissement de la cible qui opte pour des produits au design plus sympa au niveau des formes et des couleurs, et pour de grandes ouvertures avec des coulissants à galandage pour abolir les frontières ».

Verand’Energie : véranda à hautes performances pour les extensions et agrandissements, conçue par Rénoval, 1er fabricant homologué CSTB. ©Rénoval
Verand’Energie : véranda à hautes performances pour les extensions et agrandissements, conçue par Rénoval, 1er fabricant homologué CSTB. ©Rénoval

Expansion géographique

« Le marché de la véranda est à maturité dans certaines régions, au-dessus d’une ligne Bordeaux-Strasbourg, car de nombreux acteurs y ont communiqué auprès des consommateurs, en revanche, il reste des zones à fort potentiel dans le Centre, le Sud et le Sud- Ouest » observe Yoann Arrivé, Directeur général de Concept Alu. Historiquement, l’activité s’est concentrée en effet dans la moitié nord du pays. Le marché évolue. Auparavant atomisé, il se structure.

Kawneer annonce des nouveautés qui seront dévoilées à Batimat. ©Kawneer/Verancial
Kawneer annonce des nouveautés qui seront dévoilées à Batimat. ©Kawneer/Verancial

Les industriels développent des réseaux de partenaires et les petits installateurs indépendants pâtissent de cette concurrence. « Quelques uns de nos membres ont en effet souffert » admet Nicolas Cuny, Porteparole de la Fédération des Fabricants et Concepteurs de Vérandas (FFCV), « d’autres renouent avec la croissance, l’année 2015 s’annonce meilleure que 2014, 4 entreprises viennent de nous rejoindre, portant à 15, le nombre de nos membres, présents dans 27 départements » ajoutet-il. « L’objectif étant d’étendre le maillage territorial avec une offre 100 % sur-mesure (Villa Véranda) ».

Veranco développe ses propres profilés aluminium grâce à son service R&D. ©Veranco
Veranco développe ses propres profilés aluminium grâce à son service R&D. ©Veranco

Le marché s’organise et se professionnalise en même temps que les produits montent en gamme. « Le produit évolue toujours vers plus de confort, plus d’isolation, plus de sécurité, plus de personnalisation, surtout dans les formes. Les profils aluminium sont à la fois plus résistants et plus isolés. De même, que les produits verriers, tant en remplissage de menuiseries que de toitures » témoigne Anne-Lieve Stoop, Porte- parole de Veranco.

Pour plus de flexibilité, Reynaers a créé des profilés offrant des options répondant à tous les besoins en termes de choix architectural et de finitions. ©Reynaers
Pour plus de flexibilité, Reynaers a créé des profilés offrant des options répondant à tous les besoins en termes de choix architectural et de finitions. ©Reynaers

« Nous démarrons notre développement au plan national, via des entrepreneurs qui deviennent nos partenaires, car le potentiel en termes d’équipement des particuliers existe, et nous pouvons leur proposer une gamme complète, de l’abris de terrasse à l’extension d’habitat » déclare Yoann Arrivé. Les réseaux se développent car, explique Pierre Caillault, Responsable du réseau Grandeur Nature (Sepalumic) qui compte 50 concessionnaires et 70 points de vente, « les distributeurs adossés à un industriel sont soutenus par la communication de l’enseigne ».

La véranda selon Soko, un produit qui s’intègre au bâtiment. ©Soko
La véranda selon Soko, un produit qui s’intègre au bâtiment. ©Soko

« Au fond », résume Pierre Tisseau, PDG de Rénoval, « nous rattrapons nos 20 ans de retard par rapport au marché de la fenêtre ! Et aujourd’hui », ajoute-t-il, «nous maillons progressivement le territoire ». Même stratégie chez Rideau via ses concessionnaires (34) et ses points de vente internes (45). « Il reste 50 points de vente à installer » annonce ainsi Bernard Cousin, Directeur général de Véranda Rideau. Vérancial, le réseau de Kawneer, compte 40 points de vente.

Jardin d’Hiver équipé de CalorGlass®, les derniers vitrages chauffants de Riou Glass. ©Riou Glass
Jardin d’Hiver équipé de CalorGlass®, les derniers vitrages chauffants de Riou Glass. ©Riou Glass

L’industriel distribue également ses produits de la gamme Kajole auprès d’une clientèle BtoB d’indépendants. De son côté, Reynaers compte 85 membres dans son réseau Menuisier Alu Agréé Reynaers, « dont 80 % installent des vérandas » précise Elsa Michaudel, Chef de produits. Et distribue également auprès d’une clientèle traditionnelle. « Le produit est complexe, nous le simplifions pour permettre à nos clients de diversifier leurs activités » argumente Elsa Michaudel.

Technal propose une offre complète (avec les solutions Jade, toiture à chevrons et Tourmaline, toiture plate, ici) et édite une brochure conseil pour guider les particuliers dans leur choix. ©Technal
Technal propose une offre complète (avec les solutions Jade, toiture à chevrons et Tourmaline, toiture plate, ici) et édite une brochure conseil pour guider les particuliers dans leur choix. ©Technal

« Les cartes se redistribuent », confirme Dany Rabiller, Directeur des vérandas Soko (groupe Akena Vérandas), « nous avons doublé notre chiffre d’affaires en trois ans, ces bons résultats s’expliquent par l’implication de nos clients professionnels de la fenêtre et du portail qui osent désormais se lancer dans la véranda pour diversifier leurs activités ». Et ce n’est pas fini. « Pour les industriels que nous sommes », déclare Bernard Cousin, « le marché reste à conquérir puisque les industriels ne réalisent que 20 % des ventes contre 80 % pour les installateurs, mais les consommateurs s’orientent de plus en plus vers les marques qu’ils identifient et qui les rassurent ».

L’extension d’habitat, quelles perspectives ?

60 % des vérandas actuellement utilisées sont chauffées, et 77 % des utilisateurs déclarent être complètement satisfaits de la température intérieure en termes de confort et de coût, selon l’étude sur « La satisfaction des particuliers possesseurs d’une véranda installée entre 2008 et 2012 » réalisée par BatiEtude pour le SNFA (mai 2013). C’est dire si la notion de pièce à vivre n’est pas qu’un argument marketing, mais bien une réalité.

Les espaces à vivre Extens’K développés par Kawneer offrent de nouvelles perspectives architecturales d’extension de l’habitat, récompensées du Janus 2013 de l’espace de vie. ©Kawneer
Les espaces à vivre Extens’K développés par Kawneer offrent de nouvelles perspectives architecturales d’extension de l’habitat, récompensées du Janus 2013 de l’espace de vie. ©Kawneer

« Pour autant », tempère Marion Villard, Responsable produit France de Technal, « la majorité des ventes concerne des constructions simples, des vérandas en épine ou rectangulaires ». Néanmoins, le gammiste se bat sur le terrain des performances et de l’esthétique. « Nous proposons une solution globale d’extension d’habitat avec pergola et protection solaire ». Axe d’avenir, « l’extension d’habitat de type Extens’ K, qui reçoit un accueil favorable, représente un projet plus coûteux, passant parfois par le cabinet d’un architecte, et les prises de décision demandent plus de temps » commente Bertrand Lafaye, Responsable marketing et communication de Kawneer Sud Europe.

Le nouveau store W20 de Warema conjugue un caisson élégant, des coulisses fines et une grande résistance au vent. La technologie de guidage innovante secudrive® assure un ombrage complet sans interstice gênant. ©Warema
Le nouveau store W20 de Warema conjugue un caisson élégant, des coulisses fines et une grande résistance au vent. La technologie de guidage innovante secudrive® assure un ombrage complet sans interstice gênant. ©Warema

« La construction est aussi rapide que celle d’une véranda » promet Bertrand Lafaye, « ce qui représente un atout indéniable face aux extensions maçonnées ». Autre avantage, « à l’intérieur, le particulier n’a pas l’impression d’être dans une véranda, mais dans la continuité naturelle de la maison » précise Pierre Caillault. Ces projets sont en outre servis par des vitrages isolants. « Les verres de contrôle solaire apportent davantage de confort, notamment en toiture et sur les façades exposées au Sud et nous recherchons les meilleurs compromis entre le facteur solaire et la transmission lumineuse » explique Sébastien Joly, Responsable marketing de Riou Glass.

Le BSO VR90 de Schenker Stores en situation. ©Schenker Stores
Le BSO VR90 de Schenker Stores en situation. ©Schenker Stores

Autre élément de confort, les vitrages chauffants CalorGlass® (fonction isolation thermique et/ou contrôle solaire, mais aussi chauffage) que Riou Glass ambitionne d’imposer comme un standard. Chez Vérand’art, Pierre Moret croit également au développement des extensions d’habitat et remarque que la véranda remplit également d’autres fonctions : « depuis dix-huit mois, des vérandas abritent des cuisines, des spas, voire des salles de bain et évidemment il y a également le secteur de l’abris de piscine ». Du pain sur la planche, donc !

Oxyvent® le système de ventilation dédié aux vérandas. ©Renson
Oxyvent® le système de ventilation dédié aux vérandas. ©Renson

Protections solaires et ventilation : des accessoires à promouvoir

Globalement, le store en toiture s’impose, mais « la protection verticale est loin d’être un standard » indique René Lebenthal, Directeur de Warema France. « La protection solaire est un plus ». Deux produits sont particulièrement adaptés aux vérandas, le BSO qui se démocratise un peu, car il agit devant la baie pour éviter la chaleur, et le store toile zippé ; « mais si la demande existe, les particuliers reportent cet investissement pour des raisons budgétaires et s’équipent plutôt un an après la construction de leur véranda » affirme Christelle Bertard, Directrice commerciale France & Benelux de Schenker Stores.

Chez Luxaflex, le store Duette, en alvéole, est présenté comme « le produit idéal pour la véranda » par Sarah Hennekein, Chargée de communication. « Techniquement, la couche d’air à l’intérieur favorise l’isolation renforcée et il s’agit d’un store très déco, avec un large choix de coloris, une nouvelle taille d’alvéole plus grande, adaptée à la dimension des baies, une finition tissée, etc. ».

Pratique, le store Duette s’ouvre par le haut ou par le bas. Enfin, leader sur la ventilation, Renson propose la solution Oxyvent® aux vérandas à toitures plates et extension d’habitat. « Avec la sortie d’air en toiture, nous améliorons la ventilation car les effets de tirage sont plus importants et nous soignons l’aspect esthétique » se félicite Stéphane Le Tallec, Directeur commercial France.

Renson souhaite conserver son avance sur ce marché, auquel il destine également des produits de protection solaire comme Topfxe. « Nous réactivons notre réseau de partenaire, « Le bien-être véranda », car nous croyons au développement de l’offre conjointe, ventilation et protection solaire » annonce-t-il. De son côté, Resstende a récemment entrepris un itinéraire de croissance sur les marchés internationaux, notamment en France, où le fabricant souhaite imposer sa patte « made in Italie » avec « Veranda Hi Tech », système caractérisé par à un rouleau sur câbles et « Traction kit  » – un système à traction sur barre inférieure.

Nouvelle véranda Sepalumic : un concentré d’innovations

©Sepalumic
©Sepalumic

Avec sa nouvelle gamme de vérandas 7700 et plus de 30 % d’isolation thermique, Sepalumic atteint un nouveau seuil de performance. Poteaux, chéneaux ou châssis, tout a été repensé pour une étanchéité optimale (prise de vitrage augmentée, épaisseur de 70 mm, nouvelle solution à rupture thermique totale, nouveaux joints cylindriques et barrettes thermiques).

Des ouvertures plus grandes, jusqu’à 3,8 m, augmentent l’apport solaire, tout en valorisant l’esthétique d’une gamme bénéficiant de profilés épurés, d’une grande finesse. La pose est simplifiée grâce à de nouvelles ailettes de fixation dans les poteaux, une sablière plus lisse, une nouvelle butée de positionnement invisible pour un alignement optimal, des gorges de fixation cachées.

La pergola, un danger pour la véranda ?

Certains acteurs du marché évoquent ou craignent la concurrence de la pergola, nouveau produit de plus en plus sophistiqué. « Ce n’est pas le même produit, la pergola représente un complément d’équipement, alors que la véranda fait l’objet d’un véritable projet intégré à l’architecture de la maison » répond Aymeric Reinert, Directeur général adjoint de Profils Systèmes.

Pour Bernard Cousin, « il s’agit d’une demande nouvelle, venant d’une clientèle différente qui souhaite un équipement haut de gamme et d’un autre type ». « Au pire », estime Dany Rabiller, « la pergola reporte les projets de vérandas de quelques années, mais son impact sur le marché est passager ».

LAISSER UN COMMENTAIRE