Veolia va créer la première unité de recyclage des panneaux photovoltaïques en France

0
214
Veranco, le concepteur et fabricant exclusif de vérandas et pergolas haut de gamme, veille très activement à son empreinte écologique : les toits de l’entreprise déploient 4 000 m² de panneaux photovoltaïques qui alimentent à 100 % un site totalement autonome de plus de 20 000 m² ©Veranco
Veranco, le concepteur et fabricant exclusif de vérandas et pergolas haut de gamme, veille très activement à son empreinte écologique : les toits de l’entreprise déploient 4 000 m² de panneaux photovoltaïques qui alimentent à 100 % un site totalement autonome de plus de 20 000 m² ©Veranco

Veolia a signé un contrat de quatre ans avec PV Cycle France, l’éco-organisme agréé pour la collecte et le traitement des panneaux photovoltaïques en fin de vie. Veolia développera cette activité en s’appuyant sur le savoir-faire de sa filiale Triade Electronique.

L’entreprise se prépare à l’aménagement d’une installation spécifique qui sera basée sur le site de Rousset dans les Bouches-du-Rhône. Cette nouvelle ligne dotée d’une technologie spécifique, pourra valoriser plus de 1400 tonnes de matières dont l’aluminium, le cuivre, le verre, l’argent, le silicium et le plastique (EVA) d’ici à la fin de l’année 2017. Il s’agira de mettre en oeuvre plusieurs opérations de broyage et de micronisation, associées à du criblage pour obtenir des fractions de haute pureté.

Veolia prévoit une hausse d’environ 40 % chaque année des tonnages recyclés issus de panneaux, soit plus de 4000 tonnes d’ici à fin 2021. Jusqu’à présent, le gisement collecté en France s’élevait en 2016 à moins de 500 tonnes et envoyés en Belgique chez Malta.

PV Cycle compte grâce à ce partenariat, développer des synergies avec des projets soutenus par l’éco-organisme, tel que le projet européen Cabriss. Celui-ci vise à promouvoir le recyclage en boucle fermée des matériaux issus des panneaux usagés. Chaque année, plus de 55 000 tonnes de panneaux photovoltaïques sont installés en France. Fin 2016, la puissance totale raccordée en France se montait à 6,8 GW. Elle pourrait tripler d’ici à 2023.

Source : la quotidienne de l’environnement

LAISSER UN COMMENTAIRE