Vendeuvre-sur-Barse (10) Le groupe Simpa reprend Fermoba Diffus

0
274
ivan_bruno-petit_simpa.jpg

ivan_bruno-petit_simpa.jpgL’industriel Ivan Bruno-Petit, dirigeant du groupe Simpa annonce avoir repris, via sa société financière FDLB (Financière de la Barse), le groupe Fermoba Diffus. Celui-ci avait été placé en redressement judiciaire le 24 novembre 2009.

 

Spécialisé dans la fabrication, la distribution, la vente et la pose de portes et fenêtres PVC, volets roulants et battants, le groupe Fermoba Diffus se compose de Fermoba Industries, Fermoba Est Industries et Fermoba Nord Industries, et possède deux usines de fabrication à Petit-Réderching (57) et à Annezin (62), d’où sortent 45 000 menuiseries PVC par an. Il rayonne grâce à un réseau commercial de 81 points de vente et dépôts techniques. « Le rachat de Fermoba Diffus est stratégique et cohérent au regard de mes autres activités », indique Ivan Bruno-Petit, « les deux groupes sont parfaitement complémentaires. Simpa se positionne sur deux marchés – grandes surfaces de bricolage et professionnels, principalement vers le neuf. Fermoba Diffus a comme clientèle les particuliers et opère quasi exclusivement sur le marché de la rénovation ». Avec un effectif de 577 salariés au 31 décembre 2009, le groupe Fermoba Diffus a réalisé un chiffre d’affaires de 34 M€ en 2009, contre 58 M€ en 2008. Pour diriger le groupe Fermoba Diffus, Ivan Bruno-Petit s’appuiera sur une équipe managériale déjà constituée et issue de son encadrement.

 

Le groupe Simpa fabrique et commercialise des fenêtres et des portes d’entrée en bois, en aluminium et en PVC, ainsi que des escaliers. Il emploie 480 personnes en France et 200 en Roumanie, pour un chiffre d’affaires de 70 M€ en 2009. Ivan Bruno-Petit et l’équipe de direction Fermoba mettent en place les mesures pour permettre au groupe Fermoba Diffus de renouer avec le succès. « La nécessaire réduction des effectifs, dont le surnombre chronique était l’une des principales causes des difficultés de la société, sera compensée par l’embauche massive de commerciaux », déclare Ivan Bruno-Petit. Ainsi, aux 135 suppressions d’emplois annoncées (26 à Annezin, 68 à Petit-Réderching et 41 sur l’ensemble de la France), répondra le recrutement de 80 vendeurs dès 2010 et de 40 autres en 2011 et 2012. La réorganisation et l’extension du réseau de distribution figurent aussi parmi les objectifs. Neuf agences et dépôts, parmi les 81 existants, n’ont pas été repris dans le cadre du plan de cession. D’autres agences seront ouvertes, en particulier dans la région de Rouen.

 

Le repreneur va s’attacher à moderniser les deux usines de production, en particulier celle de Petit-Réderching. Dans un second temps, il étudiera la création éventuelle d’une usine dans le Sud-Ouest. Ivan Bruno-Petit s’engage auprès des clients du groupe Fermoba Diffus « à exécuter, au prix convenu, les commandes déjà passées et à livrer les chantiers restés inachevés ». Le repreneur annonce également mettre tout en œuvre, dès le 1er février, pour relancer la production dans les usines, où elle avait été pratiquement arrêtée.

LAISSER UN COMMENTAIRE