Venathec : cap sur la croissance

0
2055
Le nouveau centre de formation et de conférence de la Fédération Française de Football à Clairefontaine (78), un bâtiment aux problématiques acoustiques complexes, sur lequel est intervenu Venathec à la demande du cabinet d’architecture BMT & Associés ©Venathec

Le bureau d’études acoustique et vibratoire poursuit son développement. Rencontre avec Patrice Cornu, Président fondateur de Venathec.

Patrice Cornu, Président de Venathec ©Venathec
Patrice Cornu, Président de Venathec ©Venathec

«Vous avez fondé le bureau d’études spécialisé en ingénierie acoustique à Nancy en 1999, quelles sont ses activités ? »

Patrice Cornu : Venathec est organisé en cinq pôles :

  • acoustique architecturale (nous intervenons auprès des maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre pour concevoir ou réhabiliter les bâtiments relevant d’une réglementation acoustique, les ERP et le logement collectif notamment),

 

  • acoustique industrielle (avec le traitement des bâtiments, l’organisation
    de la production, l’insonorisation des machines afin de protéger les salariés et le voisinage
    des entreprises),

 

  • acoustique environnementale (nous préconisons des solutions pour équiper les infrastructures aéroportuaires, les autoroutes avec des écrans antibruit ou des merlons),

 

  • acoustique pour les parcs éoliens

 

  • Acoustis, bureau d’études labellisé par Aéroports de Paris (dans le cadre de l’insonorisation des logements impactés par les aéroports d’Orly, de Roissy et du Bourget)

«Le marché de l’ingénierie acoustique est plutôt stable, voire dans une légère tendance baissière, quelle est votre stratégie ? »

Patrice Cornu : Notre chiffre d’affaires se développe grâce à nos cinq pôles, à la diversification de notre activité et à nos implantations locales. Les bureaux d’études souffrent des tendances actuelles du marché, ce n’est pas notre cas. Nous sommes accompagnés depuis 2013 par un investisseur, l’Institut Lorrain de Participation (ILP), qui a financé notre premier plan de développement, nous permettant d’ouvrir onze agences afin de mailler le territoire.

Notre objectif étant d’être présent à moins de 2 h 30 de toutes sollicitations. Aujourd’hui, son deuxième investissement de 2 M€ va nous permettre d’accélérer notre développement par des opérations de croissance externe (comme déjà réalisé en décembre 2015 avec Accord Acoustique à Paris et en février 2016 avec Acapella à Lille), des recrutements, et par la mise au point de produits innovants, via notre nouvelle cellule R&D/innovation.

«Comment intervenez-vous dans le secteur du bâtiment ? »

Nos ingénieurs interviennent aussi bien pour la maîtrise du confort acoustique intérieur que pour la garantie d’une isolation performante, tant au niveau des impacts intérieurs qu’extérieurs avec le voisinage.

Au niveau organisationnel, notre pôle dédié à l’architecture comprend deux sous-pôles, l’un spécialisé dans le dimensionnement des équipements de sonorisation (pour les salles de spectacle par exemple) et l’autre spécialisé dans la réduction des vibrations transmises par un élément extérieur (réseau ferré, tram, etc.).

«Est-ce que vous travaillez avec les industriels ? »

Le marché est segmenté. Les industriels proposent des produits et mettent leurs procès
verbaux à disposition, mais malheureusement nous ne collaborons que très partiellement
en amont. Dans certains cas, il serait intéressant de se rencontrer pour développer des produits permettant de mieux répondre aux besoins en perpétuelle mutation.

Venathec en chiffres

• 1999 : création du bureau d’ingénierie acoustique

• 67 : effectif en 2016

• 5,4 M€ : CA 2016, multiplié par deux entre 2013 (2 M€) et 2015

LAISSER UN COMMENTAIRE