VD-Industry : le feu de l’action

0
399
Le site de VD-Industry à Saint-Michel-sur-Meurthe (88) ne cesse de s’étendre sur ses 4,5 ha de terrain disponible

Depuis 12 ans, VD-Industry, fabricant spécialiste de menuiseries vitrées résistant au feu, s’est rapidement imposé sur le marché national par ses innovations saluées par les acteurs du bâtiment. Transformateur d’idées et concepteur insatiable, la PME familiale entretient la flamme avec enthousiasme, guidée par les valeurs d’une démarche RSE et une stratégie volontaire d’investissement.

Menuiserie coupe-feu

Créée pour combler une attente en termes de solutions coupe-feu dans le domaine de la fermeture vitrée, liée à la réglementation française apparue en 1999, VD Industry enflamme la sphère de la menuiserie coupe-feu et ouvre une niche à fort potentiel, aujourd’hui incontestable.

Un développement continu

Gabriel Ferry, Directeur de la holding et fondateur de VD-Industry. ©VD-Industry
Gabriel Ferry, Directeur de la holding et fondateur de VD-Industry. ©VD-Industry

Initiateurs de l’entreprise, Gabriel Ferry et ses deux fils, Sébastien et Emmanuel, s’engagent en 2003 dans une aventure au long cours et une décennie de développement continu adapté à la demande ; un parcours remarquable qui entraîne la création d’une dizaine d’emplois et un déménagement en terre vosgienne 4 ans plus tard à Raon l’Etape, d’où se reforme une toute nouvelle équipe.

De gros investissements

VD-Industry a lancé en 2014, la première gamme acier à rupture de pont thermique adaptée à l'extérieur. ©VD-Industry
VD-Industry a lancé en 2014, la première gamme acier à rupture de pont thermique adaptée à l’extérieur. ©VD-Industry
Mur-rideau Pyrotek acier

 

Châssis vitré PVC résistant au feu : après 2 ans de recherche, un véritable exploit technique et mondial, totalement inédit jusqu’à ce jour. ©VD-Industry
Châssis vitré PVC résistant au feu : après 2 ans de recherche, un véritable exploit technique et mondial, totalement inédit jusqu’à ce jour. ©VD-Industry

Puis en 2010, VD-Industry investit 850 000 € dans l’achat et les travaux de son nouveau siège et unité de production à Saint-Michel-sur-Meurthe (88) et 200 000 € la même année dans une machine-outil. « A l’origine, nous ne souhaitions pas nous lancer dans la production et notre activité se limitait à la commercialisation puis l’ingénierie des systèmes vitrés résistant au feu » rappelle Gabriel Ferry, Directeur de la holding et fondateur de VD-Industry.

Une gamme certifiée de produits prêts-à-poser

« Jusqu’en 2012, nous travaillions sur des PV appartenant à des gammistes ou à des verriers. Mais nos clients nous ont très vite incité à aller plus loin et à créer notre gamme sur un marché encore incomplet. Nous avons ainsi enrichi notre offre avec une gamme certifiée de produits prêts-à-poser (portes, fenêtres, cloisons, murs-rideaux, verrières, etc.) et avec des châssis dans tous les matériaux : bois, acier, aluminium, PVC » … un exploit technologique pour le PVC et première mondiale, mis en œuvre depuis septembre 2013, pouvant supporter sans dommage des températures de 1 000° !

Pour de bons coefficients thermique, acoustique et phonique

Haute en couleur, grâce à sa nouvelle chaîne de laquage liquide…
Haute en couleur, grâce à sa nouvelle chaîne de laquage liquide…

Tout autant que le développement en 2014 de la gamme acier à rupture de pont thermique, seule solution adaptée ce jour à l’extérieur. « Les procédés existants ne permettent pas d’atteindre des coefficients thermique, acoustique et phonique fiables », développe Gabriel Ferry. « En outre, la pose de menuiseries traditionnelles extérieures résistantes au feu nécessite l’ajout d’une recette technique de plâtre, placé entre deux profilés ; cette contrainte, en cas d’humidité et de condensation, est à l’origine d’une formation laiteuse venant se former sur le châssis.

… la dernière gamme bois laquée ou lasurée résistant au feu de VD-Industry, encore un prouesse inédite dans ce secteur d’activité

Vitrage Vitraflam de classe E

Notre solution acier à rupture de pont thermique élimine cet inconvénient le long des façades, assure d’excellents coefficients, dont l’isolation AEV et n’utilise aucun isolant intérieur à base de sulfate de calcium ». Cette innovation certifiée avec vitrage Vitraflam de classe E (pareflamme), EW (pare-flamme à rayonnement limité) et EI (coupe-feu3), qui évite ainsi la propagation des flammes vers d’autres étages fait partie des limites sans cesse repoussées par VD-Industry.

Une nouvelle chaîne de laquage liquide

Sa toute dernière gamme bois laquée ou lasurée résistant au feu intègre une fois encore un processus totalement inédit dans ce secteur d’activité. L’investissement de l’industriel dans une nouvelle chaîne de laquage liquide, en plus du financement de sa chaîne de thermolaquage (780 000 € en 2012) garantissant zéro rejet sur le site, renforce son positionnement unique en France et en Europe avec la commercialisation de menuiseries vitrées et laquées disponibles en bicolore, résistant au feu sur châssis bois, aux nombreux atouts (gain de temps et d’argent, suppression du lot finition peinture).

La labellisation des produits

« En bout de chaîne, notre laboratoire d’essais contrôle tout ce qui sort, condition essentielle à la labellisation de tous nos produits, en France et en Europe », précise Gabriel Ferry. Ainsi, les marques Pyrotek, Protek, Securitek et Vitraflam, répondent toutes aux réglementations et aux plus hautes exigences en matière de sécurité des biens et des personnes.

Tout feu, tout flamme

En amont, la politique R&D de l’entreprise (5 % de son chiffre d’affaires), et une entité spécifiquement créée sous la direction de Sébastien Ferry, conjointement avec le bureau d’études de 11 personnes piloté par Emmanuel Ferry, témoignent de l’importance donnée à l’innovation par l’industriel, une impulsion majeure soutenue par ses 3 axes majeurs : investissement, international, innovation. « La jeunesse de notre équipe, avec 30 ans de moyenne d’âge, est un des facteurs clé de notre évolution et fonde notre stratégie manageriale sur la confiance et la responsabilisation » insiste Gabriel Ferry.

Une formation en interne

« Nous avons majoritairement formé tous nos collaborateurs et créé une formation en interne, inexistante dans le cursus scolaire. Nous sommes très proches de chacun, quelle que soit leur fonction ; leur mobilisation et leur créativité entraînent une dynamique porteuse d’effets à haute valeur ajoutée. Je suis même obligé de freiner la volubilité de leurs très nombreuses (bonnes) idées ».

Un nouveau directeur commercial

Entre un capital humain très empathiquement valorisé, « dans lequel nous croyons fortement, l’investissement dans le savoir reste intimement lié à l’investissement dans les outils et l’équipement » relève le Dirigeant. Suite logique de l’attrait suscité par VDIndustry, l’arrivée de Stéphane Guezo, nouveau Directeur commercial, qui n’a pas hésité à relever un nouveau défi après avoir occupé le poste de Directeur régional des ventes chez Schüco durant de nombreuses années : « je me réjouis de rejoindre la dynamique innovante de cette PME aux atouts uniques, et de compléter les compétences déjà bien en place de la plateforme commerciale interne et du bureau d’études de VD-Industry ».

VD-Industry 2.0

Tout en maîtrisant sa croissance, VD-Industry, qui n’a cessé de repousser ses murs et inauguré un nouveau hall de production de 1 500 m² l’an dernier, portant à 6 200 m² l’étendue de son site, s’est lancé avec réussite à l’export en constituant la holding FSG (Fire Solution Group) en 2011, regroupant l’ensemble de ses filiales. « Nous sommes la seule entreprise à obtenir toutes les normes internationales et à répondre à la réglementation spécifique de chaque pays », se félicite Gabriel Ferry.

Bonjour à la génération 2.0 : VD-Industry digitalise l’entreprise avec la 1ère application très complète et proche du BIM dédiée à tous les acteurs du bâtiment : architectes, prescripteurs, installateurs… disponible sur Apple Store et Google Play

Un marché international

Le Bon Marché à Paris fait partie des très nombreuses références du fabricant, nationales et internationales ; avec sa holding FSG (Fire Solution Group), la part d’exportation de VD-Industry, qui répond au « marquage » édicté dans chaque pays pour le matériel résistant au feu, ne cesse de croître

Après l’Allemagne, premier marché visé, et la certification Passiv Haus, un cran au-dessus du BBC français, vient le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse et les premières ventes en 2013 en Algérie, le Moyen-Orient et l’Afrique francophone constituant les prochains objectifs. Autre conséquence (heureuse) de sa jeunesse, le lancement officiel le 28 octobre dernier de VD-Industry 2.0 et son entrée dans le cloud. Une application inédite sur Apple Store et Google Play, pour la 1ère fois à la disposition de tous les acteurs du bâtiment, architectes, prescripteurs, installateurs… réunissant toute la connaissance et l’expérience du fabricant.

L’ère numérique…

Laura Ferry, Responsable marketing et communication et Stéphane Guezo, Directeur commercial, le jour du lancement de VD-Industry 2.0, le 28 octobre dernier. ©VD-Industry
Laura Ferry, Responsable marketing et communication et Stéphane Guezo, Directeur commercial, le jour du lancement de VD-Industry 2.0, le 28 octobre dernier. ©VD-Industry

« Nous souhaitions offrir un véritable support technique dans une branche d’activité très normée pour accélérer la prise de décision » explique Laura Ferry, Responsable marketing et communication, « la plupart de nos clients – ingénieurs, architectes, maîtres d’œuvre… et toutes les grandes écoles d’architectes travaillent aujourd’hui sur tablette et ont besoin d’une réponse immédiate. Nous sommes entrés dans l’ère numérique et passons désormais à la dématérialisation de toutes les données.

… un outil incontournable

Très loin d’être un gadget, nous anticipons la démocratisation de ce support dans les 5 ans à venir ; l’évolution rapide du marché du bâtiment sur le plan architectural, technique et écologique va rendre cet outil incontournable » affirme Laura Ferry. Disponibilité des produits et des matériaux en un clin d’œil, descriptif, paramétrage global, de la touche de peinture jusqu’à l’usinage et la distribution, aide à la budgétisation avec l’observatoire des prix constatés, assistance technique 24/24… VD-Industry accompagne ses clients au plus près et le plus efficacement possible en temps réel… et préfigure avec une longueur d’avance, les nouveaux paradigmes liés aux nouvelles technologies.

VD-Industry en chiffres

  • Date de création : 2003
  • CA : 6 200 000 M€, dont 36 % à l’export
  • Effectif : 44 personnes
  • Gamme complète :
    Pyrotek (fermetures vitrées prêt-à-poser résistant au feu),
    Protek (fermetures sans résistance au feu),
    Securitek (fermetures vitrées anti-effraction, pare-balle sans résistance au feu)
    Vitraflam (vitrage de classe E, EW et EI)

LAISSER UN COMMENTAIRE