Treize-Septiers (85) Un outil de fabrication unique pour TIV

0
228
p1220513_tiv.jpg

p1220513_tiv.jpgPour Jean-Yves Glumineau, à la tête de la miroiterie depuis 2004, l’avenir de la société passait par une production tout automatisée, la suppression de la manutention et des risques inhérents. Au départ, le projet consistait en une extension de l’usine existante. Après consultation de différents acteurs du marché de l’équipement, la construction d’un nouveau bâtiment s’imposait, conçu en fonction des machines et en vue de développements futurs. « L’extension a été réalisée en 2007, les premières machines installées en 2008 et nous sommes vraiment opérationnels depuis fin 2009 », confirme le directeur. Le choix des équipements s’est porté sur Hegla, pour la qualité des produits, ses connaissances du vitrage et sa volonté de s’impliquer dans le projet. « Dans la démarche qui a été initiée, nous sommes allés au bout des problèmes et nous avons été bien accompagnés et épaulés par Hegla, pour arriver à solutionner les soucis mécaniques, informatiques, que nous avons pu avoir en mettant en place cette installation innovante », explique M. Glumineau. L’objectif d’un tel investissement était d’accompagner les clients de TIV dans leur développement. Le marché s’étant fortement tassé, les développements ont eux-mêmes ralentit, mais les clients de TIV ont continué de soutenir le fabricant en ventilant leurs commandes, notamment. « Initier ce projet, cette installation unique, était un pari un peu fou par rapport à notre taille, mais cela nous aide à passer des moments tendus », confirme M. Glumineau.

 

TIV a donc mis en place une ligne de fabrication assurant le dépliage, la coupe et le tri. L’outil de fabrication installé, à priori sans équivalent sur le secteur, permet d’adapter la production de TIV en flux tendu (ou non) et d’offrir aux clients un large choix de solutions en termes de vitrages de sécurité, solaires, thermiques ou acoustiques. Le trieur Hegla, notamment, permet d’appairer sans problème les bons produits ; de même, grâce au classement horizontal et automatique des résiduels, il est possible de prélever le volume nécessaire sur une chute de plaque de verre sans pénaliser l’ensemble du plateau. Le trieur alimente deux lignes d’assemblage verticales Lisec et une autre ligne est dédiée au vitrages en forme. Ces innovations ont permis à TIV de prendre une longueur d’avance dans le process, en supprimant les causes de non-qualité et en proposant davantage de références produits. Les outils Hegla sont exploités et alimentés par des données provenant du système informatique de Synerglass.

TIV compte 80 collaborateurs et produit du vitrage isolant et « tout type de compositions y compris les compositions feuilletées », précise Jean-Yves Glumineau, qui a profité de ce changement de process pour modifier l’appellation de la société et passer de « Techniques Industrielles du Verre » à « Tout l’intérêt du Vitrage Isolant »…

LAISSER UN COMMENTAIRE