Thermix à l’Université Ryerson

0
89
Le Centre d’apprentissage canadien des étudiants de l’université Ryerson à Toronto ; joyau de verre au design et performances d’exception. Les intercalaires warm edge Thermix conçus par Ensinger participent à l’efficacité énergétique de ce bâtiment primé ©Ensinger
Le Centre d’apprentissage canadien des étudiants de l’université Ryerson à Toronto ; joyau de verre au design et performances d’exception. Les intercalaires warm edge Thermix conçus par Ensinger participent à l’efficacité énergétique de ce bâtiment primé ©Ensinger

A Toronto, le fabricant de vitrage isolant canadien Prelco a choisi les intercalaires warm edge Thermix d’Ensinger pour la réalisation exceptionnelle d’un mur-rideau haute performance à l’Université Ryerson, s’inscrivant dans les bâtiments écologiques LEED.

Ecrin de verre éblouissant inspiré par l’agence Zeidler Partnership Architects (Toronto) en collaboration avec Snøhetta (Oslo), la vêture translucide à motifs rectangulaires du nouveau Centre d’apprentissage des étudiants de l’université Ryerson compose admirablement avec la lumière en une variété d’ambiances intérieures.

Les motifs frittés complexes sérigraphiés sur imprimante céramique numérique Dip-Tech, habille et embellit la surface extérieure, et rehausse la dynamique du bâtiment semblable à une pierre précieuse. Acteur majeur de produits verriers spéciaux, Prelco s’est ici distingué avec ce mur-rideau unique en imprimant et montant 3 000 unités de triple vitrage, soit au total 5 100 m² équipés d’intercalaires warm edge Thermix d’Ensinger, certifiés Maison passive.

« Pour minimiser les besoins en climatisation et chauffage, cette façade avec un coefficient UW de seulement 0,96 W/m².K, est garante d’une efficacité énergétique élevée dans un environnement soumis à une grande variabilité de températures », explique Sylvain Maillet, responsable marketing et développement du marché chez Prelco, partenaire d’Ensinger depuis plus d’une décennie.

« Combinés avec un vitrage haute performance et remplissage au gaz argon, nos intercalaires assurent une amélioration du coefficient U des fenêtres de 10 à 20 % par rapport aux intercalaires standards en aluminium », souligne Mike Gainey, chef de produit Thermix en Amérique du Nord.

« Facile à usiner et à plier, Thermix se caractérise par sa résistance structurelle élevée et sa rigidité, et garantit une excellente résistance aux fortes charges de vent ». Sylvain Maillet confirme : « comme les essais l’ont démontré, nos vitrages IGU avec les intercalaires Ensinger ont obtenu de très bons résultats, même par vents humides jusqu’à une vitesse de 130 km/h ».

Ce nouveau joyau à Toronto, accueillant plus de 38 000 étudiants, a remporté de nombreux prix internationaux, dont l’Award de l’Innovation de Façade.

LAISSER UN COMMENTAIRE