Théorie et pratique : tout un art chez Ehret

0
15
©Ehret
©Ehret

Réunis à la journée des compétences Ehret le 12 mai dernier à Mahlberg, de nombreux clients-partenaires ont partagé « L’art de la décision » entre ateliers et convivialité.

Venus d’Allemagne, de France, du Luxembourg, d’Autriche et de Suisse, quelque 150 clients et revendeurs ont mis en jeu leur processus de décision, arbitrée par Urs Meier, ancien arbitre de la FIFA et de l’UEFA, sous la thématique « Entre les fronts – Savoir décider sous la pression », un parallèle direct entre le monde du football et celui de l’entreprise. Manual Meier, PDG d’Ehret, a enchaîné en soulevant la question suivante : « qui sont les gagnants et les perdants en cas de décision relative à l’utilisation des nouvelles technologies ? ». Discussion animée et visite des unités de production ultramodernes d’Ehret, où sont fabriqués plus de 100 modèles de volets battants, coulissants ou pliables commercialisées dans le monde entier… en fin journée, Manual Meier a remis le prix du jeu concours organisé à cette occasion à l’heureux gagnant.

Preuve par l’exemple

Dans ce nouveau quartier attractif choisi pour la mixité de son habitat et ses espaces de vie lumineux, l’ancienne brasserie, dont le silo à malt, la maison forestière et le mur de rive ont pu être conservés, s’est modernisée en une alliance réussie entre esthétisme, fonctionnalité et écologie.

Conçus par « l’Atelier ww Architekten SIA AG », les bâtiments du Salmenpark répondent ici au standard certifié Minergie (label suisse), privilégiant le confort et les exigences thermiques de l’écoconstruction, et ont choisi les volets coulissants Sun-Max48-V d’Ehret pour l’habillage harmonisé et qualitatif des façades.

La conception novatrice de leurs lamelles mobiles permet de couvrir des vantaux de grandes dimensions sans traverses verticales ou horizontales gênantes, tout en offrant une gestion personnalisée des entrées de lumière dans les appartements.

Avec ses subtiles tonalités de gris, les volets rythment l’ensemble en douceur, confortant l’élégance et l’identité du Salmenpark, lequel compte étendre son pouvoir d’attraction en quatre autres bâtiments et quelques 100 logements supplémentaires remis à leurs propriétaires d’ici 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE