Sylvia Pinel, ministre du Logement, face à des enjeux cruciaux

0
239
Sylvia Pinel, ministre du Logement, face à des enjeux cruciaux

Sylvia Pinel, ministre du Logement, face à des enjeux cruciaux

Sylvia Pinel vient d’être nommée ministre du Logement dans le gouvernement de Manuel Valls. Elle devra être efficace et rapide pour relancer la construction de logements….

Cécile Duflot, ministre du Logement, sous le gouvernement Ayrault a refusé la main tendue de Manuel Valls, nouveau premier ministre de François Hollande. Il lui proposait le ministère de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie.

 

Erreur stratégique ou non ? Certains commentateurs politiques estiment que les Verts auraient pu tenter de mettre en œuvre leur politique écologique, sur laquelle s’était engagé François Hollande, quitte à mettre le gouvernement devant ses contradictions…

 

Le refus de Cécile Duflot signe en tout cas le retour en politique de Ségolène Royal, qui hérite du ministère élargi de l’Ecologie. Le départ de Cécile Duflot pousse également sur le devant de la scène, Sylvia Pinel, ex ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme, qui fait son entrée au ministère du Logement.

 

Réforme des auto-entrepreneurs

 

Sylvia Pinel s’est surtout fait connaître en 2013 par une réforme des auto-entrepreneurs visant à limiter à deux années d'activité le statut d'auto-entrepreneur, ainsi qu'à en abaisser le plafond.

 

Ces mesures ont certes sauvé le régime de l’auto-entrepreneur, en leur retirant certains avantages, mais n’ont satisfait au final ni les auto-entrepreneurs, ni les principales organisations professionnelles du BTP, dont la Capeb et la FFB.

 

Celles-ci continuent de demander la suppression des auto-entrepreneurs dans le secteur du BTP au motif que ce régime est source de concurrence déloyale. Ces organisations professionnelles attendent surtout aujourd’hui des mesures concrètes de relance de l’activité, les permis de construire ayant sérieusement dévissé en début d’année.

 

500 000 logements à construire

 

Le Gouvernement s’était en effet engagé sur la construction de 500 000 logements (alors qu'un peu plus de 330 000 logements ont été construits en 2013) et à la rénovation de 500000 logements également.

 

Il faudra donc faire « vite et efficace » de l’avis des professionnels, qui réclament des mesures fiscales aptes à redynamiser un marché devenu atone. Par ailleurs, les professionnels redoutent plus que jamais la disparition d’une main d’œuvre qualifiée toujours très difficile à recruter (car longue à former) après une période de crise qui n’en finit pas.

 

Rappelons que les effectifs des apprentis du BTP en 1ere année de formation ont encore dangereusement chuté lors de la rentrée 2013-2014 (moins de 60 000 apprentis dans le BTP). Ce sera donc autant moins de professionnels disponibles sur le marché de la construction d’ici 3 à 4 ans, alors que les besoins de logements et de rénovation sont devenus des enjeux cruciaux pour la nation.

 

A propos de Sylvia Pinel

 

Sylvia Pinel, née le 28 septembre 1977 à L'Union en Haute-Garonne, membre du Parti radical de gauche et députée de Tarn-et-Garonne entre 2007 et 2012, a été réélue à cette dernière date. Elle était depuis le 16 mai 2012, ministre déléguée puis ministre de l’Artisanat, du Commerce du Tourisme dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault. Elle vient d'être nommée, le 2 avril 2014, ministre du Logement et de l'Egalité des Territoires, dans le nouveau gouvernement de Manuel Valls.

 

Source : batirama.com / Fabienne Leroy

LAISSER UN COMMENTAIRE