Sunpartner Technologies et Vinci Construction lancent Horizon

1
594
Ludovic Deblois, Président de Sunpartner Technologies, présente le composant photovoltaïque Wysips Vision Glass, une des recettes dont Sunpartner Technologies a le secret, compatible avec les verres feuilletés ou trempés

Le spécialiste des solutions photovoltaïques invisibles Sunpartner Technologies et Vinci, un des constructeurs majeurs européens de la construction, présentent Horizon, une fenêtre intelligente et connectée.

Horizon se compose d’un double vitrage photovoltaïque en allège intégrant, soit la technologie Wysips® Design Glass ou Caméléon de Sunpartner, qui capte la lumière et la transforme en électricité

Après le partenariat signé en avril dernier, Sunpartner Technologies et Vinci Construction passent à la vitesse supérieure avec la création d’une joint-venture (à 50-50) dont l’objectif est de développer, dans la durée, des solutions innovantes rendant toutes les surfaces de l’enveloppe des bâtiments intelligentes, connectées et productrices d’énergie.

Premier modèle : Horizon!
Cette solution « trois en un » réunit en un même produit : une fenêtre, un brise-soleil et un store. Composée de panneaux photovoltaïques transparents et de plusieurs capteurs d’ensoleillement, Horizon est une fenêtre opacifiante, autonome et communicante. Elle se pilote à distance via un Smartphone, une télécommande ou le système de gestion technique du bâtiment. « Ses capacités opacifiantes et son pilotage en temps réel permettent d’économiser jusqu’à 30 % de la consommation d’énergie d’un bâtiment, notamment en diminuant les effets de surchauffe et en assurant une gestion efficace de la climatisation », souligne Ludovic Deblois, Président de Sunpartner Technologies. « S’y ajoutent la protection contre l’éblouissement des occupants et la surchauffe limitée des espaces intérieurs. Horizon affiche une puissance de 10 à 110 W/m² et une large fourchette de prix : entre 200 et 700 €. »
Si les deux partenaires visent, dans un premier temps, le marché du tertiaire, ils ne s’interdisent pas d’aborder ultérieurement celui de la rénovation. D’autant que le marché du vitrage photovoltaïque est plus que prometteur. En effet, il devrait bondir de 3 milliards d’euros en 2015 à 26 en 2022.
Pour le lancement d’Horizon (les premières livraisons sont programmées pour l’été prochain), Sunpartner (65 personnes) a ainsi investi 8M€ et recrutera 45 salariés l’an prochain (autant en 2018). L’entreprise table sur la production de 30 000 m² de vitrage photovoltaïque en 2017, de 150 000 à la fin de l’année suivante.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE