Stockage du verre : praticité et sécurité

0
703
Portique 695 Bottero : solution polyvalente de gestion du magasin, qui permet d’alimenter plusieurs lignes de découpe et de charger des plaques jusqu’à 7 m ©Bottero
Portique 695 Bottero : solution polyvalente de gestion du magasin, qui permet d’alimenter plusieurs lignes de découpe et de charger des plaques jusqu’à 7 m ©Bottero

Automatisme, multiplication des références à traiter, optimisation de l’encombrement au sol, sécurité des opérateurs… les sujets ne manquent pas pour les fabricants d’un secteur en évolution.

«La tendance est aux installations automatiques, entièrement pilotées à partir d’un ordinateur et à l’aménagement de zones sécurisées, grâce à des automates de plus en plus complexes », observe François Ausset, Président de Covadis, distributeur de fabricants majeurs. Le verre est stocké dans des classeurs ou stockeurs et prélevé via un ordre d’ouverture transféré aux automates.

Un palonnier saisit le verre et le positionne sur une table navette par exemple, etc. Ces systèmes haut de gamme gèrent les chutes et mémorisent leurs dimensions en vue de leur optimisation. Les équipements se sont, au fil des années, adaptés aux nouvelles contraintes des ateliers.

« Les fabricants de double vitrage doivent segmenter leurs stocks et multiplier le nombre de petites positions, du coup, les équipements de stockage mobiles et compacts ont le vent en poupe », affirme Daniel Kolopp, Gérant d’Hegla France. Dans les entreprises, l’idée est donc à l’optimisation des espaces de travail avec des installations sur-mesure, mais aussi à la protection et à la sécurité des opérateurs.

Des classeurs pour optimiser le stockage et l’espace

L’offre suit clairement cette tendance. Axitec, par exemple, propose des solutions de stockage qui s’inscrivent dans un projet global d’aménagement de poste et de rationalisation de l’espace de travail. « Ainsi », indique Céline Paul, Responsable commerciale Axitec : « pour faire face à une concurrence étrangère forte, Axitec a fait le choix d’axer sa valeur ajoutée sur sa capacité à concevoir et dessiner des solutions sur-mesure. Il est ainsi possible de personnaliser la configuration du stockeur, avec par exemple quelques pupitres à deux niveaux pour stocker uniquement les chutes, de modifier les cotes pour s’intégrer dans des espaces restreints, ou encore d’étudier des équipements en kit pour l’export maritime ». Axitec répond également aux besoins de ses clients avec des ensembles complets, incluant le levage (par exemple potence), la préhension (palonnier à ventouses) et le stockeur.

« Les pupitres mobiles offrant des capacités de stockage de plusieurs tonnes de verre dans un encombrement au sol le plus petit possible sont demandés », confirme Mario Bramardi, Chef de secteur chez Bottero. Ce fabricant propose de les associer à un portique aérien. En option, le pont roulant 695 de Bottero peut, en outre, être équipé d’un système permettant le déchargement automatique par le rail-route pour l’approvisionnement du magasin.

« OCS Glass conçoit des tiroirs à poignée, adaptés aux besoins limités en volume mais variés en type de verre, permettant aux opérateurs d’accéder à tous les modèles facilement », explique François Ausset. Movetro, également distribué rationalipar Covadis, se positionne sur ce marché avec une offre de système automatisé à déplacements latéraux. Hegla a présenté à Glasstec, Rapidstore, un système de stockage à navette automatique, permettant également de disposer d’emplacements supplémentaires pour accueillir davantage de types de verre : les verres sont mis à disposition par paquets sur des cadres de stockage. Dumatek distribue en France les classeurs Turomas Tecnocat.

« Nous commercialisons des classeurs pour plaque de verre DLF avec déplacement manuel pour stocker des petites quantités de verres différents dans un espace restreint (classeurs CLMW) et des classeurs automatiques pour plaque de verre DLF (série CLAW) ou PLF et DLF (série CLA6D) », précise Paolo Ducci, Gérant de Dumatek. Les classeurs CLAW acceptent des verres jusqu’à 3 700 x 2 600 m, les classeurs de type CLA6D accueillent des verres jusqu’à 6 100 x 3 300 m. Ce dernier étant conçu pour stocker une position de verre PLF ou deux positions de verre DLF par emplacement.

Les palonniers gagnent en sécurité et en modularité

Geko

Le palonnier Geko peut intégrer une caméra afin d’assurer le suivi du fonctionnement ©GK Techniques
Le palonnier Geko peut intégrer une caméra afin d’assurer le suivi
du fonctionnement ©GK Techniques
  • Distributeur : GK Techniques
  • Caractéristiques : palonnier à ventouses pour atelier, commandé à travers une interface à écran tactile qui vérifie toutes les sécurités (étanchéité des circuits de vide, qualité des ventouses, puissance du vide et poids de la charge) avant le levage de charge. Possibilité d’enregistrer les épreuves quotidiennes et de récupérer les données. En option, une caméra peut être installée afin de permettre le suivi lors d’un mauvais fonctionnement.

Axi-Verre

  • Fabricant : Axitec
  • Caractéristiques : palonnier d’atelier avec bras et ventouses télescopiques. Pupitre ergonomique. Modulable, il autorise un passage rapide de 2 à 4 ventouses et permet ainsi de manipuler aussi bien des baies imposantes que des petits vitrages. La rotation et le basculement peuvent être proposés en version motorisée.

Chariot de pose

Express

Chariot de pose Express de capacité maxi de 200 kg ©GK Techniques
Chariot de pose Express de capacité maxi de 200 kg ©GK Techniques
  • Distributeur : GK Techniques
  • Caractéristiques : capacité maximale de 200 kg avec translation frontale pour la manutention de plaques de verre, stratifié, tôles, etc. Utilisable aussi bien en atelier que sur chantier (pour la pose de vitrine, garde-corps, reconditionnement des doubles vitrages en atelier, etc.) La montée/descente des ventouses est assurée par une manivelle à crémaillère. Possibilité de piquer le verre grâce à sa tête rotative et également de positionnement en latéral pour un transport sans encombrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE