Sparklike travaille avec le secteur du verre depuis sa création en 2000, et a déjà lancé trois versi

0
392
actu_emaplast.jpg

actu_emaplast.jpgEn affichant une confiance en l’avenir, concrètement traduite par un investissement industriel de 3 M€, Emaplast se positionne avec les meilleurs atouts technologiques et marketing sur le marché de la menuiserie PVC. Pascal Sanchez, PDG de la société est bien décidé à accroître ses parts de marché dans la région des Pays de Loire où "sévit" une vive compétition régionale.

 

Le marché des menuiseries PVC étant de plus en plus porté par la percée de nouvelles performances énergétiques, économiques et esthétiques du matériau, Pascal Sanchez et ses deux associés Laurent Burson et Sylvie Bernard, ont donc décidé de renforcer l’outil de production. La nouvelle usine de Parné-sur-Roc (53260) est complètement opérationnelle depuis fin 2009, soit 3 000 m² de bâti, d’une capacité trois fois supérieure à l’unité de fabrication précédente. Pascal Sanchez précise : « Emaplast franchit une grande marche en triplant sa capacité de production PVC et en rationalisant l’activité par la création de deux lignes de production PVC : l’une dédiée aux dormants, l’autre aux ouvrants ». La nouvelle usine rode actuellement son nouvel outillage ultramoderne (d’une valeur de 1,2 M€). Elle offre un potentiel de production de 33 000 fenêtres par an, dont les performances répondent aux règlementations actuelles et, selon les gammes, aux exigences de construction BBC.

 

En affichant une confiance en l’avenir, concrètement traduite par un investissement industriel de 3 M€, Emaplast se positionne avec les meilleurs atouts technologiques et marketing sur le marché de la menuiserie PVC. Pascal Sanchez, PDG de la société est bien décidé à accroître ses parts de marché dans la région des Pays de Loire où « sévit » une vive compétition régionale.

 

Le marché des menuiseries PVC étant de plus en plus porté par la percée de nouvelles performances énergétiques, économiques et esthétiques du matériau, Pascal Sanchez et ses deux associés Laurent Burson et Sylvie Bernard, ont donc décidé de renforcer l’outil de production. La nouvelle usine de Parné-sur-Roc (53260) est complètement opérationnelle depuis fin 2009, soit 3 000 m² de bâti, d’une capacité trois fois supérieure à l’unité de fabrication précédente. Pascal Sanchez précise : « Emaplast franchit une grande marche en triplant sa capacité de production PVC et en rationalisant l’activité par la création de deux lignes de production PVC : l’une dédiée aux dormants, l’autre aux ouvrants ». La nouvelle usine rode actuellement son nouvel outillage ultramoderne (d’une valeur de 1,2 M€). Elle offre un potentiel de production de 33 000 fenêtres par an, dont les performances répondent aux règlementations actuelles et, selon les gammes, aux exigences de construction BBC.

LAISSER UN COMMENTAIRE