Sapa à livre ouvert

0
184
Soulignée d'éclats de verre (Maccario Vitrage), l'enveloppe de la médiathèque La Passerelle à Vitrolles (13) emprunte aux pages d'un livre, la fluidité de son écriture architecturale ©Sapa
Soulignée d'éclats de verre (Maccario Vitrage), l'enveloppe de la médiathèque La Passerelle à Vitrolles (13) emprunte aux pages d'un livre, la fluidité de son écriture architecturale ©Sapa

Sapa fait voler en éclats (de verre) les défis techniques avec la réalisation des murs-rideaux de la médiathèque de Vitrolles (13), dessinée par l’agence Jean-Pierre Lott Architecte (Paris 1er).

Symbole du renouveau urbain de la ville, la médiathèque de Vitrolles affirme sa personnalité à deux visages et un caractère résolument contemporain. Entre un rez-de-chaussée transparent grâce à 700 m² de murs-rideaux Sapa, aux originaux profilés asymétriques, et deux étages supérieurs parés d’un sinueux voile de béton blanc, « la médiathèque trouve sa force dans cette opposition », résume l’architecte Jean- Pierre Lott. « Nous avons apporté épaisseur, matière et complexité à un environnement initialement neutre, qui aujourd’hui, constitue un bâtiment signal dans la ville ».

Étudiée pour une totale modularité des profilés garantissant une fabrication et une installation rapide, la façade NRGY 62 conçue par Sapa, a pu être travaillée par le fabricant-installateur nîmois SM Gargini, en étroite collaboration avec le gammiste, pour répondre au parti-pris esthétique de l’architecte. Ici, les profilés uniques, aux dimensions et inclinaisons différentes, scandent une trame non répétitive, aux lignes croisées et asymétriques. Laurent Buttay, responsable menuiserie de SM Gargini, a souligné « l’importance de l’accompagnement du support technique Sapa, de la conception à l’assemblage des profilés, en passant par leur mise en œuvre sur le chantier ».

Performance tout confort

L’édifice témoigne de la largeur de l’offre Sapa : façade NRGY 62 atteignant jusqu’à 5 m de hauteur, 300 m² de portes, châssis à frappe et coulissants Performance 70 aux formes multiples, exprimant le mouvement et la légèreté de l’enveloppe, en rappel aux pages d’un livre. Ces solutions déclinent en harmonie la couleur aluminium anodisé, qui fait naturellement écho aux différents matériaux bruts utilisés sur l’enveloppe (béton, verre…).

Les menuiseries atteignent une résistance thermique Uw de 1,5 W/m².K, limitant les déperditions énergétiques. Cette performance, conjuguée à une fabrication régionale par l’entreprise SM Gargini (30), a contribué à l’obtention de la certification Bâtiment Durable Méditerranéen.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE