Sadev dans la lumière du projet Hikari

0
560
sadev-hikari

Premier îlot à énergie positive combinant logements, bureaux et commerces, le projet lyonnais Hikari s’est attaché au savoir-faire de Sadev pour accrocher la lumière sur 570 m² de vitrages photovoltaïques AGC SunEwat XL.

sadev-hikari-2
Projet Hikari, îlot à énergie positive de Sadev à Lyon

Une urbanité futuriste

Conçu par l’architecte japonais Kengo Kuma pour Bouygues Immobilier SLC Pitance, cet îlot de 12 800 m² se déploie en 3 bâtiments distincts dans le coeur du quartier Lyon Smart Community situé à Confluence. Ici, l’urbanité futuriste s’érige entre Rhône et Saône, et s’inscrit dans un remarquable et complexe travail de conception environnementale ; les immeubles bioclimatiques offrent de hautes performances et bénéficient d’un apport lumineux exceptionnel, grâce à leur orientation et aux grandes ouvertures vitrées, ainsi qu’aux nombreux équipements de production d’énergie.

Des panneaux photovoltaïques bi-verre

Le stockage et la mutualisation de l’énergie produite, quelque 15 Mwh annuellement (puissance totale installée : 25 kwc), permettent ainsi à Hikari de composer entièrement les consommations d’énergie des 3 îlots. La façade sud du bâtiment des logements Minami (sud en japonais) se trouve ainsi pourvue de panneaux photovoltaïques bi-verre afin d’optimiser les apports solaires selon les saisons, tout en assurant la double fonction de garde-corps.

1 500 rotules Sadev R1008

Dans ce contexte, le fabricant international Sadev, acteur incontournable de pièces de fixation pour le verre, a su faire face aux contraintes du projet, à savoir « un montage à l’aveugle, un espace réduit entre la dalle et le verre, où près de 1 500 rotules Sadev R1008 ont été utilisées pour le maintien des panneaux de verre photovoltaïque en façade », explique Frédéric Fiévet, Président de Sadev.

Transmission lumineuse et production d’énergie performantes

Cette précieuse expertise a permis d’intégrer le caractère innovant, à la fois dans la mise en œuvre du vitrage agrafé photovoltaïque de grande dimension et dans l’implantation unique des cellules photovoltaïques incorporées entre deux feuilles de verre SunEwat XL d’AGC (transmission lumineuse et production d’énergie les plus performantes), tout en s’ajustant à la ligne esthétique souhaitée par l’architecte, entailles parallélépipédiques sculptant façades de verre, de bois, d’aluminium et de pierre.

De nouvelles marges de manœuvre

A l’intérieur, les immeubles captent la température, détectent le CO2, surveillent la ventilation, l’éclairage… « Si, au cours des dix dernières années, d’importants progrès ont été faits en matière d’isolation des bâtiments, il restait à progresser sur la gestion de la consommation d’énergie. Et ce type de système mutualisant production et consommation ouvre de nouvelles marges de manœuvre », relève Maxime Valentin, Responsable développement durable de la Société Publique Locale (SPL) Lyon Confluence.

Nouveaux modèles de construction vertueux

Résultat : Hikari consomme 50 à 60 % de moins que les normes de la réglementation thermique actuelle et produit une quantité d’énergie supérieure à ses propres consommations (environ 0,2 %). La maîtrise technique des grands acteurs que sont Sadev et AGC, participe pleinement à la réussite de ces nouveaux modèles de construction vertueux.

LAISSER UN COMMENTAIRE