S1 : Strasbourg (67) : Les Rives de l’Etoile : 750 châssis en PVC blanc et anthracite

0
165
chantier8-212.jpg

chantier8-212.jpgDes profilés tri-cellulaire

Pour répondre aux conditions de performances, différentes solutions ont été adoptées. Pour les ouvertures, les châssis utilisent le système de profilés Eurodur 3S de Kömmerling. « Sur le chantier, les profilés de 58 mm sont aussi bien déclinés en ouvrants oscillo-battants qu’en fixes. Les plus petits châssis ont une dimension de 90 x 60 cm et pour les plus grands de 3 x 2,2 m. La plus grosse des séries est du 1,50 x 1,70 m en deux vantaux. C’est 30 % du chantier », précise Pascal Gross. Ce système de fenêtres répond aux exigences thermiques. « Eurodur 3S est un profilé permettant de privilégier les performances thermiques par la création d’une troisième chambre en utilisant un renfort de largeur réduite », explique Kömmerling. Autrement dit, les menuiseries sont composées d’un cadre dormant tricellulaire avec deux préchambres extérieures, dont une des chambres est obtenue par le renfort. « Les performances d’isolation thermique sont au-delà des exigences imposées aux profilés classiques comportant trois chambres », explique le fabricant. En outre, ces profilés ont une autre particularité : ils sont sans plomb. Les profilés Kömmerling utilisent la formule Greenline. Elle ne possède pas d’adjuvant à base de métaux lourds. « Ces derniers ont été remplacés par une formulation calcium-zinc aux propriétés identiques qui garantit au PVC une tenue optimale face aux agents extérieurs », indique l’industriel.

Des combinaisons de vitrages

Pour les vitrages, différentes combinaisons aux propriétés phoniques et thermiques sont appliquées en chantier7-212.jpgfonction de la proximité de la route. « Plus, les bâtiments sont loin de la voie, moins, ils ont besoin de performances acoustiques », relève Pascal Gross. Ainsi, pour faire face aux exigences de la façade principale la plus exposée au bruit c’est-à-dire à la catégorie d’isolement minimal de 42 dB, les menuiseries reçoivent un double vitrage de verres feuilletés. Il est composé de verre 64.2 silence de classe 6 avec une feuille PVB (butyral de polyvinyle) acoustique, d’un espace de 20 mm et d’un verre 44.2 silence avec une feuille PVB acoustique. Côté intérieur, le verre 64.2 est un vitrage Saint-Gobain Glass Climaplus Acoustic qui procure une fonction d’isolation contre les bruits extérieurs en plus de leur fonction d’isolation thermique renforcée. « Ce vitrage feuilleté est conçu pour assurer, en complément de la fonction d’isolation thermique renforcée, la fonction d’isolation acoustique. Il est utilisé selon la performance souhaitée, pour l’isolation acoustique, en double vitrage asymétrique avec lequel on peut obtenir en façade un isolement de 30 à 35 dB, et pour l’isolation acoustique renforcée, en double vitrage intégrant un vitrage feuilleté », indique Saint-Gobain Glass. En outre, un film de PVB Silence ayant subi un traitement spécifique, qui en doublant ses capacités d’amortissement, améliore les performances acoustiques du verre feuilleté. Côté extérieur, le verre choisi pour les menuiseries est Planitherm de Saint-Gobain Glass. « C’est un verre pour double vitrage, qui permet de réduire fortement les pertes de chaleur à travers les parois vitrées. Ce verre apporte donc en hiver un grand confort près des parois vitrées et des économies de chauffage. Planitherm est une glace claire Planilux sur laquelle est déposée une couche de métaux nobles par pulvérisation cathodique sous vide. Cette couche présente une forte réflexion dans le domaine du rayonnement infrarouge de grande longueur d’onde, ce qui diminue fortement les déperditions thermiques et confère au double vitrage intégrant le verre Planitherm une isolation thermique renforcée », indique le fabricant. En outre, ce vitrage neutre présente une transmission lumineuse élevée. Et pour répondre aux parties les moins exposées aux bruits c’est-à-dire à la classe 30 db, des doubles vitrages ont été utilisés. « Sur ces parties du chantier, les performances acoustiques sont moins élevées tandis que les exigences thermiques sont les mêmes partout. Le coefficient du vitrage est 1,4 W/m².K. Les doubles vitrages sont composés de glaces de 6 mm et de 4 mm séparés par un espace de 16 mm. Les verres sont issus dans ce cas la gamme Planitherm de Saint-Gobain Glass », explique Pascal Gross.

Une entreprise familiale

« Notre entreprise est née après la guerre. Il s’agissait d’une entreprise de fabrication de menuiseries bois.C’est mon père qui la dirigeait », présente Pascal Gross, cogérant de l’entreprise Gross. En 1970, lorsque les premiers profilés PVC allemands sont arrivés, l’entreprise s’oriente alors vers ce nouveau matériau. Et, en 1978, l’entreprise choisit même d’arrêter le bois. Cette petite entreprise travaille avec quatre personnes jusqu’en 1985 avant de grossir rapidement. A partir des années 90, la société est reprise par les enfants Gross. Aujourd’hui, avec un chiffre d’affaires de 3,5 M€, l’entreprise de fabrication et de pose de menuiserie PVC salarie 25 personnes et compte 3 à 4 équipes de pose.

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE