S1 : Les vérandas et la sécurité

0
152
verandas4-218.jpg

Des quincailleries spécifiques

Les serrures de la véranda sont bien évidemment l’un des éléments phares des dispositifs de sécurité. Vie & Véranda propose une serrure trois points avec un système de fermeture à clé. Opter pour une serrure verandas4-218.jpgA2P permet de renforcer la sécurité. Schüco a conçu un kit de sécurité dédié aux châssis à frappe. Il comprend six points de verrouillage : deux côté paumelle, deux côté poignée, un au milieu en partie haute de la traverse et un dernier en partie basse de la traverse. Le verrouillage est sécurisé par des gâches spéciales qui s’emboîtent les unes dans les autrs et sont inviolables de l’extérieur. Profils Systèmes® n’a pas hésité à développer une poignée avec alarme intégrée. Baptisés Sirena®, la poignée intelligente a été mise au point avec la société TAG Technologies®, pour détecter les tentatives d’effraction avant l’intrusion. Le concept est basé sur l’intégration d’un capteur dans le corps de la poignée qui communique avec la centrale et dispose de sa propre énergie embarquée. Le système livré comprend la centrale d’alarme, le capteur TAG intégré dans la poignée et une télécommande, « Taggy ». Le capteur est composé d’un module de détection multi sensoriel à discrimination de signal. Il détecte les vibrations, les chocs, et les mouvements propres à toute tentative d’intrusion tout en éliminant les phénomènes naturels comme les phénomènes dus au vent par exemple. Les capteurs communiquent verandas3-218.jpgavec la centrale par radio en 433 mghz en transmettant les signaux discriminés permettant à la logique embarquée de la centrale de déterminer si le phénomène constaté est normal (pas de déclenchement d’alarme) ou anormal (déclenchement du processus d’alarme). Lors du déclenchement d’alarme, la centrale lance la mise en œuvre d’une ou plusieurs sirènes (110db) et transmet un message d’alarme personnalisé indiquant l’ouverture concernée, à quatre téléphones GSM ou à la société de télésurveillance. Selon les besoins, il est possible d’ajouter des sirènes extérieures et d’autres détecteurs.

Enfin, dernier maillon de la chaîne, la pose de volets coulissants permet de sécuriser la véranda. Conçus sur-mesure, ils habillent les baies vitrées en façade voire les panneaux vitrés qui équipent la toiture. C’est le cas de la gamme de vérandas Axelle de Style de Vie (Building System France) qui propose en option des volets roulants en façade et des stores quelle que soit la forme choisie.

Au final, si les produits dédiés à la sécurité sont plus onéreux que les autres, ils représentent néanmoins une opportunité commerciale, car l’argument séduit le consommateur final.

V.M.

Résistance aux chocs et sécurité électrique

Si le document du SNFA dans sa version de 2004 reconnaît le rôle des parois de la véranda dans la résistance aux chocs ainsi que les exigences en matière de sécurité électrique, il ne précise aucune prescription spécifique en termes de sécurité à l’effraction. Alors, en matière de résistance aux chocs, les diverses parois de la véranda doivent répondre aux exigences de résistance aux chocs de conservation des performances de la norme P 08-302 selon les classes d’exposition. Lorsqu’un vitrage habille la toiture, le vitrage inférieur devra être en vitrage feuilleté répondant à la norme NF EN ISO 12543-2. Il est par ailleurs rappelé que selon la norme NF C 15-100, les ossatures métalliques de la véranda devront être mises à la terre par une entreprise habilitée.
L’installation de tout matériel électrique sur la véranda devra répondre aux exigences de la norme NF C 15-100. Le raccordement de cette installation devra être assuré par une entreprise habilitée. En revanche, concernant la sécurité à l’effraction, les règles professionnelles précisent que, sauf prescriptions particulières, une véranda n’a pas à participer à la sécurité des biens. Elle n’est donc pas conçue pour résister aux effractions.

Crédits photos : Schüco – Profils Systèmes – Vie et Véranda

LAISSER UN COMMENTAIRE