S1 : Brique de verre : de multiples utilisations

0
168
brique2-213.jpg

Une résistance à toute épreuve

En effet, côté performances, les briques de verre font preuve aujourd’hui de résistance qu’elles soient utilisées pour des structures verticales ou horizontales. Ainsi, elles offrent une grande résistance à la compression. « Seules des matières premières d’excellente qualité et un procédé de fabrication tout particulièrement attentif aux phases de soudage et de recuit peuvent garantir une haute résistance à la compression de la brique de verre. Cette caractéristique est fondamentale pour concevoir aisément et en brique2-213.jpgtoute sécurité des ouvrages complexes, même de grandes dimensions et de poids important », souligne le fabricant Seves. Et concernant la résistance aux écarts de température, « le choc thermique est l’un des tests les plus sévères auquel sont soumises les briques afin de vérifier leur résistance aux variations de température. Seul un degré de recuit correct élimine les tensions résiduelles pouvant provoquer des phénomènes accidentels de rupture, même ceux dus à des causes ambiantes », note le fabricant Seves. Cette condition requise permet de réaliser des ouvrages en plein air dans des conditions climatiques extrêmement diversifiées. Une des autres caractéristiques intéressantes des briques de verre est leur pression interne. « La pression existant à l’intérieur des briques de verre Vetroarredo est inférieure à la pression atmosphérique ; par conséquent, en cas de casse, les fragments en verre tendent à converger à l’intérieur de la brique au lieu d’être projetés à l’extérieur. Cette caractéristique est extrêmement importante car elle permet de limiter fortement tout éventuel dommage aux choses et aux personnes », précise le fabricant Seves. De plus, les briques montées en panneaux affichent quant à elles des performances de résistance à la charge intéressante. « Les caractéristiques de résistance du panneau Vetroarredo garantissent la tenue à des charges anormales et à des sollicitations à la limite de la rupture. Cette condition requise permet de projeter en toute sécurité des ouvrages complexes même de grandes dimensions », assure le fabricant Seves.

Des qualités de transmission lumineuse

En plus de leur résistance, les briques de verre possèdent aussi des qualités de transmission lumineuse. La transparence est l’une des caractéristiques de la brique en verre, se traduisant par une transmission lumineuse différente en fonction des innombrables possibilités de combinaison des dessins, formats, finitions et couleurs du verre. « On peut par conséquent obtenir différents degrés de transmission de la lumière ainsi qu’une définition de l’image plus ou moins nette de façon à satisfaire les exigences conceptuelles qu’elles esthétiques ou fonctionnelles et/ou liées à des facteurs ambiants et climatiques », explique La Rochère.

La pose traditionnelle sous conditions

Dans la conception d’un ouvrage en maçonnerie en verre translucide, il faut toujours tenir compte des caractéristiques des trois matériaux qui le composent : acier, béton et verre afin d’éviter les problèmes que peut engendrer une utilisation incorrecte des différents éléments.

Il est reconnu que le verre, par sa nature, passe de la phase élastique à la rupture sans avoir la phase plastique intermédiaire typique d’autres matériaux de construction. Il manque ainsi dans le verre cette adaptation plastique qui, dans les structures en acier et dans les structures en béton armé permet de distribuer et décharger les efforts sur les éléments moins sollicités en permettant à toute la structure de collaborer dans son ensemble. Il est donc important d’éviter des conditions de charge et de liaisons externe qui entraînent des concentrations d’effort dans la structure réalisée en briques de verre.

Performances thermiques

Les briques de verre affichent aussi des performances thermiques intéressantes. Pour les briques doubles, l’existence d’une chambre d’air à l’intérieur des briques garantit une isolation thermique identique à celle obtenue avec un double vitrage standard. « On obtient une meilleure isolation thermique avec des formats de plus grande dimension et dans le cas où la pose est effectuée avec du mortier allégé. Dans les deux cas de figure, les « ponts thermiques » formés pas les joints entre les briques, diminuent », note le fabricant Seves. La brique HTI de la gamme technique Solaris de Seves affiche un coefficient de transmission thermique U de 1.8 W/(m² x K).

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE