S1 : Aménagement intérieur, le verre incontournable

0
301
dossierverre3-219.jpg

Des produits à usage précis

Aujourd’hui, le verre en aménagement intérieur va plus loin. Des produits sont spécialement conçus pour des utilisations ou des lieux précis. Certains possèdent même des fonctionnalités. Pour les pièces dossierverre3-219.jpghumides, Saint-Gobain Glass a développé un verre laqué résistant aux agressions de l’eau.E n effet, les verres laqués connaissent un risque d’attaque de la couche par l’humidité. La composition de la laque de Saint-Gobain Planilaque Evolution assure à ce vitrage une haute résistance à l’humidité et permet son utilisation dans les pièces humides telles que la cuisine et la salle de bains.

De son côté, AGC Flat Glass Europe a lancé le premier verre antibactérien au monde appelé AntiBacterial GlassTM. Destiné à de nombreuses applications en aménagement d’intérieurs, il convient tout particulièrement aux revêtements muraux des lieux soumis à des exigences d’hygiène spécifiques (hôpitaux, unités d’hématologie, oncologie et gériatrie, chambres d’isolement, salles de stérilisation, cliniques, infirmeries, maternités…). Mais aussi, aux lieux humides qui favorisent, par nature, le développement des bactéries et des champignons : douches et salles de bains, centres de balnéothérapie, salles de sports, piscines, … Comment cela fonctionne-t-il ? Le verre antibactérien élimine les micro-organismes dès qu’ils entrent en contact avec la surface du verre. Commentant le lancement de ce verre antibactérien, Jean-François Heris, President & CEO d’AGC Flat Glass Europe, a déclaré : « nous sommes enthousiastes face aux applications pratiques du verre antibactérien et nous prévoyons une forte demande de notre produit dans tous les secteurs où l’hygiène revêt une importance capitale ».

Autre verre spécialement développé pour l’aménagement intérieur : Matelux Antislip d’AGC. Il s’agit d’un verre satiné ayant subi un traitement particulier afin de le rendre antidérapant (performance classée R10 dossierverre5-219.jpgselon la norme nationale allemande DIN 51130). Autrement dit, il constitue donc une alternative verrière intéressante pour les sols et les escaliers (l’usage de bandes antidérapantes inesthétiques et salissantes n’étant plus requis). Et selon AGC, « Matelux Antislip présente d’autres avantages : sa finition mate très esthétique laisse passer un maximum de luminosité à l’intérieur des bâtiments et assure l’intimité des passants ». Autre innovation du verrier : des LEDs (diodes électroluminescentes) intégrées dans le verre. Son principe est simple : les LEDs sont intégrées entre deux feuilles de verre, sans aucun fil visible à la surface du verre. Le verre lumineux qui en résulte permet de nombreuses compositions tant au niveau du nombre et de la couleur de LEDs que des supports verriers utilisés. « Façon cloison, le Glassiled dépasse le rôle de la séparation fonctionnelle ou esthétique. Il délivre des messages spécifiques (signes graphiques), guide un public et oriente subtilement les dossierverre6-219.jpgperceptions des occupants et visiteurs. Les qualités fonctionnelles de Glassiled se distinguent également dans les étagères et les vitrines où il éclaire avantageusement les produits exposés. Il donne la touche exclusive capable de captiver l’attention des consommateurs sur un produit ou service clé. Plus besoin d’éclairage complémentaire, avec pour avantage direct un gain d’espace dans l’agencement des zones d’exposition », explique AGC Flat Glass Europe. Sur le même principe, Schott a aussi commercialisé le LightPoint depuis plusieurs années : une verre feuilleté équipé de LEDs sans fil. La mise sous basse tension des diodes électroluminescentes est assurée par les circuits conducteurs sur le verre qui sont presque totalement invisibles.

Mais les fabricants ont aussi développé des verres technologiques pour aménager les intérieurs. Saint-Gobain avec le Privalite et Interpane avec l’Ipaview commercialisent des verres à cristaux liquides. « Les vitrages à cristaux liquides, transparents ou translucides selon qu’ils sont ou non placés sous tension électrique, permettent de protéger instantanément des regards les pièces d’habitation, bureaux et guichets », explique Saint-Gobain Glass.

Briques de verre, une utilisation variée  

Remise au goût du jour, la brique de verre est utilisée dans une multitude d’applications. Le succès de la brique de verre repose non seulement sur l’amélioration de ses caractéristiques du point de vue des performances, de la fonctionnalité et des valeurs décoratives, mais également grâce à une installation toujours plus rapide et précise. La brique de verre, considérée pendant de nombreuses décennies comme un matériau "pauvre" de la construction. Plus maintenant. Elle retrouve grâce à ses qualités techniques et esthétiques, une nouvelle dignité. Elle s’utilise aussi bien dans des structures verticales ou horizontales. Il existe une vaste gamme de références extrêmement diversifiée, en fonction des modèles, de leur poids, dimensions, couleurs et de la finition des surfaces.I l est possible de construire des parois verticales à développement linéaire et courbe aussi bien intérieures qu’extérieures ou encore des sols et des couvertures.

De nouvelles utilisations

Autre tendance, des verres jusqu’alors peu utilisés dans l’aménagement intérieur le deviennent de plus en plus… C’est le cas des double vitrages. « Pourquoi ne pas utiliser les avantages et les possibilités techniques du verre isolant à l’intérieur ? Le double vitrage offre aussi de nombreuses possibilités », dossierverre7-219.jpgexplique Glastroesch. Le fabricant commercialise un système de cloison sans cadre Swissdivide.G râce à son mode de construction à double couche, il permet d’insonoriser et d’améliorer la performance thermique des espaces de travail. « Les souhaits créatifs individuels n’ont presque aucune limite. Qu’il s’agisse de verre maté à l’acide, antireflet, gravé, à motifs ou sablé, tout est possible. Même la fabrication de miroirs sans tain, c’est-à-dire du verre transparent dans un seul sens, ou le traitement avec des films mats ou colorés ne pose aucun problème. Des systèmes à lamelles ou des tissus orientables peuvent également être intégrés en guise de protection visuelle », présente le fabricant. En outre, des systèmes permettent aujourd’hui de créer de véritables cloisons mobile en verre. Ainsi, Klein Iberica, spécialisé dans la conception et la fabrication des portes coulissantes et rétractables, propose un système conçu pour l’intégration ou séparation d’espaces grâce à des panneaux fixes et mobiles s’ouvrant simultanément. Le RolMatic Compak permet l’installation de panneaux mobiles en verre jusqu´à 90 kg chacun. Un rail très compact intègre les panneaux fixes et mobiles ainsi que le système de synchronisation des portes.

Une mise en œuvre plus facile

Parallèlement aux développements de nouveaux produits, les fabricants ont aussi amélioré la pose et la mise en œuvre .Ainsi, en lançant le carrelage verre qui s’applique comme un carrelage céramique, Saint-Gobain a simplifié la pose de verre en décoration dans la maison individuelle. Le carrelage de verre est un produit mural destiné aux applications intérieures dans l’habitat : salle de bain, douche, cuisine mais dossierverre8-219.jpgaussi pour les bureaux, commerces, et restaurants. Coloré, métallisé ou gravé, il se décline en un large choix de couleurs ou de matières. Avantage, il se coupe ou se pose facilement, semblable à un carrelage traditionnel en utilisant les outils adaptés. Et, après trois années de recherche, AGC Flat Glass Europe a lancé une version améliorée de la gamme Lacobel, qui offre de nouvelles possibilités d’utilisation : l’encollage des verres, par exemple en tant que revêtement mural, peut désormais s’effectuer avec des silicones et des colles-carrelages. En outre, « la couche laquée des verres Lacobel résiste à l’humidité », ajoute le fabricant.

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE