Robot de ferrage dormant

0
445
interhm-223.jpg

La société InterHM a créé le RFD2, une cellule robotisée (brevetée), permettant le ferrage des dormants de menuiserie (PVC ou bois). Cette machine se distingue par sa capacité à poser tous les articles de interhm-223.jpgferrage, notamment les paumelles, les gâches tringle, les gâches galet, gâches sécurité, gâches levier de vantail, pivots OB, paliers de compas, fiches intermédiaires, cales de repos, gâches pour serrures de portes d’entrée, gâches loquet, etc. Ce robot permet d’obtenir un temps de cycle moyen de 3 minutes par menuiserie. Le robot identifie la fenêtre qui lui est présentée en lisant un code-barres et en déduit les ferrures à installer. En quelques minutes, la menuiserie est équipée, sans risque d’erreurs. Le robot va chercher les plans de montage dans sa mémoire électronique. Avec ce robot d’une "répétabilité" de + 0,15 mm, il n’est plus nécessaire de marquer les positions sur un centre d’usinage, la machine mesure les cadres et calcule les positions en fonction des cotes réelles. D’utilisation simple, aucune connaissance en robotique n’est nécessaire, et la maintenance au quotidien est réalisable par l’opérateur. La conception des magasins permet de recharger la machine pendant le cycle de fabrication, ces magasins sont prévus pour accueillir un nombre variable d’articles, s’adaptant ainsi à l’évolution des gammes. Le robot RFD2 a reçu le Trophée de l’Innovation Technologie sur Artinov 2008. InterHM

LAISSER UN COMMENTAIRE