Renson® habille le complexe Ecotox à Valence

0
144
©Renson
©Renson

Le complexe de bureaux et de laboratoire ‘Ecotox’ à Valence (France) devait avoir avant tout un aspect uniforme. L’architecte a recherché un recouvrement de façade qui servait à la fois à la finition ventilée des espaces techniques mais aussi à la protection solaire des bureaux. Son choix s’est porté sur les lames filantes en aluminium de Renson, montées sur des porteurs intégrés de manière très discrète.

Bertrand Renaudin (Architecte du projet de chez Brunet Saunier Architecture): “L’unité et la cohérence des ensembles bâtis, indispensable pour éviter une vision éclectique qui séparerait les locaux soignés (bureaux, laboratoires) par rapport à des zones techniques (halles expérimentales, locaux techniques), se matérialise par la continuité du traitement de façade. La composition de la façade à l’échelle du bâtiment suit une logique de sédimentation telle qu’on la retrouve dans le massif du Vercors. Un système de ventelles horizontales qui à la fois protègent du rayonnement solaire, intègrent les ventilations techniques et offre une grande souplesse de mise en oeuvre.”

Concrètement, l’architecte du projet était à la recherche d’une lame étroite et tubulaire. Son souhait était aussi d’ingérer le clips de manière la plus discrète possible et de réaliser une montage en pas variable des lames. Le département ‘Customized Solutions through Innovations’ de Renson s’est mis au travail et a développé pour ce projet une nouvelle lame spécifique de 95 mm, basée sur la lame standard Linius L.050.21 de 50 mm de long. Pour les clips on a également développé un nouveau profil extrudé.

Davy Devetter (Renson): “Sur base des souhaits, nous avons réalisé un prototype que nous avons présenté ensemble avec un dossier bien fourni comportant des dessins techniques, des notes de calculs et les caractéristiques géométriques de la lame. De cette manière nous avons pu répondre à la demande de l’architecte.”

“A l’aide d’une maquette à grandeur réelle de la nouvelle lame, nous avons reçu l’accord définitif sur le chantier afin de produire les quelques 8.000 m² de profils et d’accessoires sur mesure.,” poursuit Davy Devetter. “Nous avons suivi ce projet dans toutes ses phases successives: de la production au contrôle de qualité en passant par l’emballage et la livraison jusqu’au service après-vente. Nous avons tellement tout planifié et réglé, que la société SMAC a pu se concentrer sur le montage. Ceci également avec l’aide de notre support technique.”

Ce projet a été fourni en 2016 et l’entrepreneur tout comme l’architecte ont été très satisfaits de ce revêtement de façade. Ils ont été enchantés de la qualité des matériaux et du service offert par Renson. Les délais de livraison respectés et les livraisons partielles sans failles y ont été pour quelque chose.

Bertrand Renaudin: “La superposition et la variation de densités est possible grâce à la variation du pas entre les ventelles horizontales qui se développent sur tout le périmètre des façades. La répartition irrégulière des lames horizontales répond ainsi aux besoins et contraintes spécifiques des locaux (bureaux, laboratoires, espaces techniques, etc) et offre pour le pôle Ecotox, une lecture singulière et ancrée dans son contexte.”

LAISSER UN COMMENTAIRE