Reims (51) Glassalia entérine la fusion

0
272
glassalia2.jpg

glassalia2.jpgRéunie en Assemblée Générale Extraordinaire avant l’été, Glassalia a officiellement adopté le traité de fusion-absorption qui marque l’étape ultime du regroupement des trois associations de transformateurs industriels du verre plat AVIQ, VIVA et VQME.

Créée il y a trois ans en tant que confédération de ces trois groupements, Glassalia s’est rapidement imposée comme une évolution naturelle de la représentation des professionnels qui la composent. « Non seulement les trois associations préexistantes ont adopté, chacune de leur côté, le principe de la fusion à l’unanimité, mais les rangs de la nouvelle entité se voient déjà grossis par l’arrivée de fabricants indépendants qui n’avaient adhéré à aucun des collèges. C’est la preuve de la pertinence de l’union, qui, selon l’adage, fait la force », précise Jean-François Sanz, président de l’association Glassalia. 

 

glassaliacimg0243.jpgGlassalia compte aujourd’hui 75 membres transformateurs, représentant 60 % du vitrage isolant "cékalisé" et constitue désormais l’unique collège de fabricants indépendants au sein de CEKAL. « Sa mission ne s’arrête cependant pas à ce rôle. L’association entend s’attacher à la défense des intérêts de ses membres au-delà de la seule certification des produits.

La représentation auprès des organismes professionnels qu’ils soient à vocation syndicale, technique ou normative, la mise en place de formation complémentaire à celles disponibles sur le marché, la concertation sur l’évolution de notre métier avec nos partenaires sont autant de tâches que nous nous sommes fixées, sans que celles-ci soient limitatives. La synergie des moyens humains et financiers générée par cette union offre des perspectives encourageantes à une profession qui souffrait d’être mal reconnue », souligne Jean-François Sanz.  

 

Pour autant Glassalia ne renie pas son histoire : AVIQ fut pendant 33 ans un pilier de l’évolution technique du vitrage isolant en France ; VQME – créé en 1981 sous le nom de VQHM, a démontré par le nombre important de ses membres que l’on pouvait concilier concurrence, collaboration et convivialité ; VIVA enfin, qui pour être le "petit dernier" n’en fut pas moins un des collèges fondateurs de CEKAL sous le nom d’Isolar. C’est forte de l’expérience de ses aînées qu’elle aborde sereinement les nouveaux challenges…

Crédits photos : Glassalia

Légende : La dernière Assemblée Générale Extraordinaire de Glassalia, désormais unique collège de fabricants indépendants au sein de CEKAL

LAISSER UN COMMENTAIRE