Recrutements, nouveaux challenges : Novoferm prête à fêter son 60e anniversaire en pleine forme

0
131
Michel Akoum, Président de Novoferm©Novoferm
Michel Akoum, Président de Novoferm ©Novoferm

L’entreprise, installée à Machecoul et spécialisée dans les solutions de fermetures, a terminé l’année avec une belle progression de son chiffre d’affaires. Ses équipes se préparent pour une nouvelle année de succès.

Une stratégie : faire plus simple, plus vite et plus proche du client

Avec une croissance de plus de 20 % sur l’année, “ 2017 restera sans doute comme un grand cru dans l’histoire de Novoferm, particulièrement grâce à des gains de parts de marché ”, se félicite Michel Akoum, Président de Novoferm® France. De beaux résultats qui correspondent à la mise en place de plusieurs axes d’amélioration des services.

Depuis son arrivée en 2012, Michel Akoum a su impulser un nouvel élan au groupe alors que l’entreprise était secouée par la crise du bâtiment. “Le crédo Novoferm : faire plus simple, plus vite et plus proche du client.” “ Aller plus vite est une de nos compétences ”, insiste le Président. Une nouvelle étape a été franchie en juillet 2016 avec le rachat du groupe Norsud, basé à Lyon ; un renforcement de ses capacités de services qui permet à Novoferm d’occuper aujourd’hui la première place sur le marché français de la fermeture industrielle et de l’équipement de quai grâce à une gamme de solutions complémentaires.

L’objectif de développement de Novoferm® France est clair : proposer une solution complète à ses clients en valorisant le savoir-faire des différentes entités du groupe qui compte aujourd’hui plus de 500 salariés en France pour un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros. Pour accompagner cette montée en puissance, 35 recrutements ont été réalisés en 2017 sur les différents sites de Novoferm et 25 nouveaux postes seront à pourvoir dans les prochains mois.

Un partenariat historique avec SFX

Pour 2018, les perspectives sont toujours favorables pour Novoferm, notamment grâce au contrat passé avec le chantier naval STX. Conclu en mai 2016, cet accordcadre donne à l’entreprise une visibilité sur son activité jusqu’en 2021 avec 200.000 heures de travail pour le site de Machecoul.

Dès la signature du contrat, l’implantation d’une nouvelle ligne de profilage d’un montant de 450.000 euros a permis à Novoferm d’augmenter sa capacité de production, de réduire ses coûts et de répondre aux besoins de STX pour deux navires en simultané. “ La reprise de l’activité navale nous a permis de recruter une vingtaine de salariés depuis un an sur notre site de Loire-Atlantique, explique Michel Akoum. Cette visibilité sur notre carnet de commandes va nous permettre de pérenniser dans les prochains mois une dizaine d’emplois en CDI sur le site de Machecoul. ” Seule ombre au tableau : la hausse des matières premières, particulièrement de l’acier qui a augmenté de plus de 25 % entre 2016 et 2017.

Mais Michel Akoum reste confiant : “ le potentiel de croissance de Novoferm reste important. Pour répondre aux défis futurs, nous devons continuer à investir industriellement, dans la formation de nos salariés et à nous doter d’un nouveau concept logistique. ” Une démarche qui place l’humain et l’innovation au coeur de la stratégie d’entreprise et va se déployer tout au long de 2018, qui marquera le soixantième anniversaire de l’entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE