Quelles protections pour les menuiseries et les vitrages ?

0
261

Facilité de mise en œuvre pour le film temporaire de protection du vitrage
de Step International

A l’heure où l’exigence des clients augmente et où l’entretien de la relation client prime, il apparaît essentiel de protéger les produits jusqu’à leur livraison.

Le contexte

Eraflures, poussières, projection d’enduits… voire casse, les produits sont vulnérables dans l’atelier, pendant le transport et sur le chantier. « Sur le marché, les clients deviennent de plus en plus exigeants et la protection temporaire permet par conséquent d’apporter le niveau de service requis par les professionnels du bâtiment » constate Christian Rozier, Gérant de Step International.

Les fabricants et poseurs de menuiserie ont pris conscience des enjeux liés à la qualité du service. Tous les acteurs sont concernés, industriels comme professionnels. Les poseurs sont responsables de leur ouvrage jusqu’à la réception du chantier. Mais les industriels doivent soigner la satisfaction de leur client. D’où un certain engouement pour les protections temporaires. D’autant que les coûts de nettoyage ou, pire, de remplacement de la menuiserie, peuvent rapidement s’avérer élevés (main d’œuvre, remplacement du produit, transport).

Les solutions sélectionnées par la rédaction

  • Films temporaires de protection pour le vitrage
01-protection-menuiseries-vitrage
Protecta Screen : mise en œuvre d’un film antifeu M1. ©Protecta Screen
02-protection-menuiseries-vitrage
Nouveau film de protection imprimé Novacel 100% résistant aux frottements. ©Novacel

Le film commercialisé par Step International, présent sur le marché européen, et qui travaille avec le fabricant Bischof + Klein, spécialiste des films techniques, permet de protéger le vitrage pendant 6 mois, quelles que soient les conditions climatiques en Europe (froid, humidité, forte chaleur, expositions aux U.V.).

Pas de trace de colle

Le film est posé des deux côtés du vitrage. Il embarque des propriétés lui permettant d’être facilement « pelable » et sans laisser aucune trace de colle. Le film est également applicable sur les profilés si besoin. « Nos clients nous ont aidé à développer le produit en adéquation avec leurs contraintes.

Un marouflage facilité

Comme il n’est pas toujours aisé d’appliquer de manière régulière un film de protection, nous avons pensé à le microperforer, ce qui permet de chasser l’air emprisonné lors du marouflage » commente Christian Rozier. Le poids des bobines est pris en compte, afin qu’elles puissent être facilement manutentionnées.

Des laizes allant de 2 100 mm à 20 mm

« Nous avons aussi mis en place un outil de pose, dévidoir à main, pour rendre le travail le plus aisé possible », ajoute Christian Rozier. Les machines de découpe permettent de livrer dans toutes les laizes, allant de 2 100 mm à 20 mm. Step International distribue également des films diminuant le risque de bris de verre.

Un film à pose rapide

De son côté, Protecta Screen distribue un film adhésif (film fenêtre temporaire) à pose rapide qui existe aussi en version antifeu (M1), utilisé sur les sites occupés. Novacel fabrique un film applicable à la main ou automatiquement avec un dérouleur, servant à protéger le vitrage après l’assemblage sur le chantier (contre les projections de peinture, enduits).

Des verres à basse émissivité

Novacel développe pour les verriers des produits dédiés aux verres à basse émissivité afin de protéger les couches fonctionnelles. Ce type de produit est ôté avant l’assemblage de la fenêtre.

  • Plaques alvéolaires

Les plaques alvéolaires permettent de protéger le vitrage sur les chantiers contre d’éventuels chocs. Elles se fixent, au choix, sur le pourtour de la fenêtre ou au-dessus de l’encadrement. « Elles se déclinent en version noire ou translucide afin de laisser passer la lumière à l’intérieur du bâtiment en chantier » explique Laurent Collesson, Responsable des ventes chez Protecta Screen.

  • Film protecteur pour profilés
03-protection-menuiseries-vitrage
Gamme de films pour profilés plastiques. ©Novacel

Novacel propose une gamme complète de films de protection temporaire dédiée aux profilés PVC, plaques plastiques, aluminium (anodisé ou pas), inox, etc. « Tous nos films sont formulés suivant la matière à laquelle ils se destinent et selon les contraintes d’utilisation des clients » précise Soizic Mordrelle, Chef de produit plastique chez Novacel. Dans le secteur du PVC, les risques apparaissent dès l’extrusion.

Nouveaux films très adhésifs pour surfaces colorées

« Le film protecteur est appliqué chez l’extrudeur et accompagne le profilé durant tout le cycle de fabrication des menuiseries (sciage, convoyage, soudure, ébavurage) jusqu’au montage de le fenêtre » précise Soizic Mordrelle. Parmi les innovations, Novacel qui dispose d’un service R&D de vingt personnes, travaille à la mise au point de nouveaux films très adhésifs pour les surfaces colorées à la mode, comme les profilés plaxés décoratifs grainés, plus complexes à traiter.

Des films supports de communication

Et ce n’est pas tout, les films sont aussi devenus des supports de communication pour les entreprises qui en profitent pour affirmer leur présence sur les chantiers en y apposant leur nom, leur logo, voire des messages utiles (conseils de mise en œuvre, information sur le recyclage, etc.). Selon Soizic Mordrelle, « 80 % des films utilisés sur les profilés plastiques sont ainsi imprimés ».

C’est pourquoi Novacel a lancé un nouveau produit depuis 18 mois, un film imprimable, « 100 % résistant au frottement évitant aux fabricants de fenêtres de salir leurs outils de production, notamment lors du convoyage des profilés » ajoute la chef de produit. La solution développée pour le PVC peut être destinée à d’autres applications et ne coûte pas beaucoup plus cher que le film classique.

Le témoignage

04-protection-menuiseries-vitrage
Le système d’emballage des menuiseries Paralu dans des sachets thermoperforés, installé sur le nouveau site de production à Chassagny, en région lyonnaise. ©Paralu

Alexia Jacquet, Responsable communication du groupe Coralu «Paralu opte pour des sachets microperforés » « Après l’assemblage des profilés et des vitrages, les menuiseries sont emballées individuellement grâce à des sachets micro-perforés. Puis, chaque produit palettisé est bloqué individuellement à la palette par du scotch.

Un film thermorétractable pour toutes les formes

Enfin, un emballage thermorétractable est positionné sur les palettes. Paralu a choisi cet emballage car, bien souvent, les menuiseries positionnées sur les palettes ne font pas la même taille. Le film thermorétractable s’adapte ainsi à toutes les formes et tailles de châssis pour protéger nos produits au plus près, et pour limiter la perte de place, souvent précieuse dans le transport ou lors du stockage. Comme le film épouse la forme des châssis sur palette, les produits sont stabilisés. Ce dispositif protège nos produits durant le transport et sur les chantiers de nos clients ».

LAISSER UN COMMENTAIRE