Le programme « Habiter mieux » de l’Anah a permis la rénovation de 52.266 logements en 2017

0
116
©Agence parisienne du climat
©Agence parisienne du climat

Mercredi 24 janvier, l’Agence nationale de l’habitat a présenté son bilan de l’année 2017. 501,7 millions d’euros d’aides ont été attribués dans le cadre de son programme « Habiter mieux ». Elles ont permis la rénovation énergétique de plus de 52.000 logements.

En 2017, 52.266 logements ont été rénovés grâce au programme « Habiter mieux » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), ce qui représente une augmentation de 28% par rapport à 2016, a indiqué l’Anah dans son bilan de l’année 2017. En tout, 501,7 millions d’euros d’aides ont été attribués dans le cadre du programme « Habiter mieux ». « Ce résultat est le meilleur depuis le lancement du programme en 2010. En sept ans d’existence, Habiter mieux aura permis la rénovation énergétique de près de 250.000 logements », précisent l’Anah et le ministère de la cohésion des territoires dans un communiqué commun.

Au total en 2017, 81.000 logements ont été rénovés sur le territoire français, pour un montant d’environ 650 millions d’euros d’aides. « Ces aides ont permis d’engager un volume de travaux éligibles de près de 1,4 milliard d’euros soit l’équivalent de 21.800 emplois créés ou préservés », est-il précisé.

240 millions d’euros supplémentaires par an contre les passoires thermiques

Pour l’année 2018, l’Anah indique qu’elle dispose d’un budget d’intervention de 799,2 millions d’euros, pour la rénovation de 104.000 logements. Il est notamment précisé que « l’Agence est fortement mobilisée pour mettre en œuvre la stratégie logement du gouvernement, par sa contribution aux Plans Climat et rénovation énergétique des bâtiments afin de résorber les passoires énergétiques ».

Rappelons que dans le cadre du plan de rénovation énergétique présenté le 24 novembre dernier par Nicolas Hulot, l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah) se verra verser 1,2 milliard d’euros supplémentaires sur la durée du quinquennat, soit 240 millions d’euros par an, pour son programme de rénovation « Habiter mieux » afin de financer la rénovation d’au moins 75.000 passoires thermiques.

Source : Environnement-magazine.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE